Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 avril 2018

La gare demeure mais ne se rend pas !

Non, lectrices chéries, je ne vais pas vous parler de la SNCF mais d’un truc aussi vieux que le train.
Lectrices chéries, je meurs !
Hélas, surtout pour moi, dans la plus grande douleur.
La lumière de mes jours vous a brièvement informées que porter des cartons avait eu chez moi un résultat inattendu.
Il n’a pas hélas redonné sa forme d’antan à ce coussin unique, rond et confortable qui remplace ce délicieux et élégant ensemble de six petits carrés fermes qui me valut quelques regards intéressés.
Non, ce déménagement a déchiré un coin du coussin !
C’est affreux car non seulement il va falloir me rapiécer, comme si votre serviteur couturé avait besoin d’une reprise supplémentaire mais les malheurs arrivant généralement en escadrille, j’ai attrapé quelque chose de plus sérieux qu’un rhume mais moins grave que la peste pulmonaire.
Alors je tousse.
Et quand je tousse, ça me fait mal.
Et quand j’ai mal, je peste.
Et quand je peste la nuit, ça réveille Heure-Bleue.
Et quand je réveille Heure-Bleue elle râle.
Bilan ? Non seulement je meurs mais en plus on se fout de moi…
L’humanité me semble alors un ensemble triste et qui n’a rien à foutre de mon sort.
Heure-Bleue vient de me lire le billet qu’elle émet à l’instant.
Le mimétisme conjugal est une chose qui me surprend chaque fois.
On ne se disputera bientôt plus.
Ce sera la fin d’un couple uni par un océan d’incompréhension et maintenu par des dissensions incessantes.
Comme en plus nous devenons « durs de la feuille », on ne s’entendra jamais aussi bien que quand on ne s’entendra plus…
Mais qu’est-ce qu’on est bien.
Surtout qu’il fait beau, qu’on habite dans la plus belle ville du monde et qu’en plus on est ensemble.
Si ça ne tiraillait pas quand je tousse, je dirais que je suis heureux.

20180210_151111.jpg

Commentaires

Drôle même si je n'ai pas la même vision quant à la plus belle ville du monde ;)

Écrit par : Claude | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Belle démonstration : où les bonheurs du coeur quand on en prend conscience, font relativiser sinon oublier les maux des corps.

Mais quand même, soigne-toi car toux et hernie ne vont pas forcément ensemble !!

Écrit par : Sophie | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Les hommes ont toujours su réveiller en nous la fibre maternante...
Mais ça prend plus ! Non, tu ne meurs pas, au contraire, tu es bien vivant ;-)
Et j'adore quand tu es vivant comme ça. Ça te fait écrire des trucs trop beaux ...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Attends, il me semble que mon ex copain avait une hernie... Quand il toussait, il mettait sa main en poing et il la mettait devant sa bouche qu'il faisait gonfler (en attendant)... Pour que cela ne bouge pas...

Courage, courage... Tiens, j'ai un couple d'amis qui a fini par faire chambre à part (mais ils se rejoignent au petit matin, ils insistent fort là-dessus) !!! Résultat, ils louent des gîtes partout sur les routes de France et de Navarre, à l'écart de tout, mais avec deux chambres. Ils sont spéciaux (je me permets de le dire car eux, je les connais !) à dix heures 30, on ne peut plus se brosser les dents... Ni parler... C'est le couvre-feu !

Bref. Je te souhaite un bon rétablissement ............. Déjà pour la toux.

Écrit par : Pivoine | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Dis, le train, ça ne fait jamais que 1830...... Enfin, Stevenson. J'crois que les hommes étaient déjà mourus avant (quand ils toussaient o;)))

Écrit par : Pivoine | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Pauvre chat ! :(
J'espère qu'on saura vite te guérir.

Écrit par : Berthoise | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Je recommence, mon clavier m'ayant lâché en pleine écriture. Je ne comprends ce qui vient se fourrer entre les touches, alors que je ne fais rien que d'écrire ou lire dans cette pièce. Je cherche pas...

J'ai remarqué que tu ne dédiais plus tes papiers à Mab.
Mais j'apprécie grandement tes titres !!!

Écrit par : Sophie | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Et puis ta journée s'est super bien terminée puisque nous nous sommes vus. Et t'as même vu Chéri en caleçon, au moins aussi malade que toi:-)
Ah que je vous aime tous les deux

Écrit par : Imaginer | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Vous êtes amusants tous les deux.

Écrit par : Anita | vendredi, 27 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Ne meurs pas tout de suite, au début du printemps ce serait stupide! Allez courage.

Écrit par : mab | samedi, 28 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Tu tousses, tes côtes te font mal et les côtes sont dures à monter ! La vieillerie nous rattrape et comme toi, je suis bien aise qu'elle permette un adoucissement des mœurs et de l'entente cordiale entre époux !
C'est a pas lent que nous irons à nos terrains de jeux car si tu tousses, c'est que tu n'es pas mort !

Écrit par : lakevio | samedi, 28 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire