Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 03 mars 2018

Oh les filles ! oh les filles !

P’tite Sœur est une fille.
Je ne dis pas ça parce que je l’ai vue sans habits et qu’elle ne fait confiance qu’à papy pour s’occuper d’elle dès qu’il est question de faire un « pipi d’urgence » dans la rue.
Non, ce n’est pas que pour ça.
C’est parce qu’elle a déjà tous les trucs et astuces langagiers des filles.
Dans le bus elle m’en a administré la preuve indubitable.
« Non ! »
« J’ai pas envie ! »
« Pas maintenant ! »
« Je suis fatiguée ! »
«  Je veux pas ! »
« Je suis pas ton esclave ! »
Oui, elle a dit ça à Heure-Bleue qui lui demandait d’apporter son anorak.
Bref, tous les poncifs qui font qu’elle dispose déjà de l’arsenal rhétorique nécessaire à la vie de couple.
Plus un détail, involontairement fourni par Heure-Bleue à propos de « Petits filous » en tube jamais terminés et que P’tite Sœur laisse traîner et qui salissent là où elle les a laissés.
La lumière de mes jours a ramassé nombre de ces petits tubes semant des gouttelettes  de yaourt tout le long du chemin entre le salon et la cuisine.
Forte de son talent inné du double sens, elle a jeté à haute voix « Ah la la… C’est encore le genre à pas sucer jusqu’au bout… »
P’tite Sœur a dit « Non ! »
Scandalisée, Merveille a dit « Oooohhh !!!! », forte d’une connaissance, que je n’espère que lexicale, acquise dans son coin de loubards…
Heure-Bleue a dit « J’ai rien dit ! J’ai pas voulu dire ça ! » et a éclaté de rire.
Je me suis contenté de lever les yeux au ciel…


Commentaires

Franchement les garçons c'est plus facile et je parle d'expérience.

Écrit par : mab | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Ah les filles, les filles, elles nous rendent marteau ...

aurait pu dire mon père qui en avait trois, avec des caractères si différents qu'il avait du mal à s'y retrouver.

Entre nous, tes Merveilles elles ont un caractère très affirmé. De qui peuvent-elles donc tenir ???

Écrit par : Sophie | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce que c est que ces petits filous?
Je n'ai eu qu' un fils, comme vous
(Adepte des kinder surprise).
Sinon hum hum...

Écrit par : Pivoine Proust | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

C'est chouette ! L'ennui n'existe pas chez vous et c'est super ... j'ai bien ri aussi !

Écrit par : Francelyne 17 | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Mon pauvre, j'ai presque envie de te plaindre un peu... ;-)
Cet environnement exclusivement féminin ça me fait penser à une chanson de Sanson...
Mais le coup de l'esclave, quand on revient de lire ce qu'on lit chez HB, c'est quand même comique ce renversement des rôles...parce que petite soeur m'a tout l'air d'un tyran domestique qui ne manque pas de toupet.
Je dis ça, je dis rien, je ne suis pas encore grand-mère... :-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Oui, Petite Sœur est un tyran domestique, c'est la petite dernière, Merveille est son esclave mais la petite lorsque je râle vraiment file doux.

Écrit par : heure-bleue | samedi, 03 mars 2018

tu as raison ....il y a des fois où il vaut mieux se taire !!!!!!!!!

Écrit par : emiliacelina | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Il me semble qu'Emilia Celina a eu un petit problème. Je suppose que les filous sont des petits pots de yaourt hyper sucrés?

Nous on a une variante qui tend à disparaître : "chuis pas ton boy" - souvenir de notre passé colonialiste. Un jour mon fils a sorti ça : je suis pas ton boy. J'étais ahurie car je n'employais jamais cette expression. En fait, cela venait de son instit qui elle, avait vécu au Congo ....

Écrit par : Pivoine | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Euh, on est à la limite de la diffamation, là ! ;)

Écrit par : Fabie | samedi, 03 mars 2018

Répondre à ce commentaire

au moins les filles ne jouent pas au foot dans le salon et ne descendent pas les escalier à skate board. y a des plus et des moins partout.

Écrit par : ang/col | dimanche, 04 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Je suis pas ton esclave ! » Mais où donc a t-elle appris ça ? Elle aurait entendu ça chez ses parents ? Trop mignon...Hier, Gaby m'a appelé pour me souhaiter ma fête..Mais, il en avait rien à cirer et ne pensait qu'à son anniversaire "c'est bientôt mon anniversaire ?" "avant, ce sera le mien que je lui ai répondu".

Écrit par : julie | lundi, 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Scandalisée, Merveille a dit « Oooohhh !!!! », forte d’une connaissance..
Mon dieu, qu'a t-elle donc compris !
Ah ces adultes qui font de l'humour sur le dos des enfants ! A chaque fois que j''écoute les Grosses têtes et leur humour en dessous de la ceinture, souvent vulgaire, à chaque fois, je pense "j'espère que les enfants n'écoutent pas"...en oubliant qu'un enfant, ça n'a pas l'esprit tordu comme un adulte..

Écrit par : julie | lundi, 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire

hi hi hi...j' adore...elle à quel âge maintenant petite sœur?
bisous.

Écrit par : Tarrah | lundi, 05 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Ben bravo!

Écrit par : livfourmi | mardi, 06 mars 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire