Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 30 avril 2018

Les choses.

lakevio.jpg

« Pov tites choses ! »
Ioulia Alexandrovna-Kriretchka  regardait avec étonnement les choses filiformes qui virevoltaient sur l’écran.
« Les choses ». Pas un autre mot ne lui était venu à l’esprit en voyant ces jeunes femmes dont le manteau pesait deux fois leur poids.
Oh ça… Elles avaient des gestes gracieux…
Il fallait seulement oublier qu’elles avaient juste assez de muscle sur le bras pour tendre une carte American Express.
Ioulia haussa les épaules et allait retourner à sa tâche quand son imbécile de mari remarqua « Ah ! Celles-là au moins, elles ne sont pas fichues comme des déménageurs de l’Oural ! »
Ioulia regarda ses bras, les compara une fois encore à ceux des filles sur l’écran.
Elle soupira et commença à se diriger vers la cuisine en jetant un dernier regard à son mari.
Quand elle vit le regard affamé qu’il portait sur celle qui présentait une jupe fendue, une môme de quinze ans au plus, elle ne résista pas.
Elle revint vers lui et, lui administrant une gifle magistrale, lui lança « au moins tu sauras pourquoi tu préfères les filles sans muscle ! »


Je sais, c'est un devoir de fainéant mais ce tableau ne m'inspire pas du tout.

Commentaires

C'est à peu près ce que j'ai pensé en voyant le portrait.

Donc, tu es tout pardonné, nous mettant en joie avec des billets pratiquement journaliers.

Écrit par : Sophie | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Violences conjugales...
Psychologiques d'un côté, physique de l'autre !

Écrit par : Fabie | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

comment puis-je prétendre haïr la violence et avoir ce grand éclat de rire pour cette torgnole? mystère ;-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

C'est vrai, c'est un devoir de paresseux, je n'aimerais recevoir une claque de cette femme.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Maîtresse femme ! Herculette a frappé ! Comme Adrienne, j'ai ri...

Écrit par : lakevio | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

ce tableau a beau ne pas t'inspirer..... tu as le grand mérite de nous faire rire de bon cœur !
J'adore !!

Écrit par : emiliacelina | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Rhoooo ben moi aussi j'ai ri... mais également un peu jaune, quel mufle ce bonhomme !
Fallait la trouver cette histoire :-))

Écrit par : Praline | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Mon mari vient de me demander "qu'est-ce qui te fait rire ?".."rien, une baffe qu'un homme a reçu pour avoir osé saliver devant une gamine de 15ans"...

Écrit par : julie | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Je copie Adrienne dans sa réflexion.
Fainéant, parce que court ?
J'aime bien quand c'est court : je suis une lectrice fainéante.

Écrit par : Berthoise | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Eh bé... tu t'es bien défoulé ! Ca va mieux ?

Écrit par : Gwen | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

ha ha ça m'a fait rire !

Écrit par : ang/col | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

Moi non plus il e m'inspirait pas, alors j'ai fait encore plus la fainéante... je n'ai pas écrit du tout... ;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 30 avril 2018

Répondre à ce commentaire

ça me rappelle l'épisode où ma grand-mère avait fait une histoire incroyable à mon grand-père, parce qu'il regardait Sylvie Vartan à la télé...

Écrit par : livfourmi | mercredi, 02 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est très court...mais très drôle ! Puis, il faut avouer qu'il est bien content de l'avoir pour le boulot. Faut savoir ménager la bête...

Écrit par : Vero | samedi, 05 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire