Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 juillet 2019

Radio days...

Merci Woody Allen.

 

 

panier à linge.jpg

Pfiouuu…
Ça va nettement mieux depuis quelques jours.
Nous étions épuisés et c’était entièrement ma faute.
Ces cinq semaines d’attente du verdict délivré par le radiologue ont été pénibles.
Surtout pour la lumière de mes jours…
Il y a peu, elle m’a réveillé en pleine nuit.
Elle ne m’a pas demandé « Minou… Tu dors ? »
Non, elle s’est levée puis s’est assise.
De mon côté du lit croyait elle.
En réalité elle s’est assise sur ma jambe.
Elle avait été réveillée par l’angoisse.
Angoisse de quoi ? Mystère.
Je l’ai rassurée comme j’ai pu et nous nous sommes rendormis.
C’est au réveil que je me suis rendu compte combien j’ai dû être insupportable pendant cinq semaines…
Ces cinq semaines pendant lesquelles je l’ai assaillie de craintes diverses dont la plus bénigne était l’exérèse de mon rein restant, me condamnant à une dialyse plusieurs fois par semaine puis me condamnant tout court.
Pendant cinq semaines je me suis vu assiégé de toutes parts par une armée innombrable de crabes me bouffant à petit ou grand feu selon le morceau auquel ils s’attaquaient.
C’est donc après un résultat satisfaisant selon l’homme de l’art que la tension est retombée.
Et elle ne m’avait pas engueulé pendant cinq semaines.
Hélas est alors venu le moment de la constatation que j’avais été insupportable !
De fait, parmi les choses difficiles à supporter il y a les maris angoissés.
Maintenant je le sais, Heure-Bleue ne peste que pour avoir la conscience tranquille.
Sinon elle aura l’impression de rater quelque chose de mon éducation, quelque chose que j’aurais mal fait
Mais c’est seulement histoire de me montrer que je n’ai rien à craindre et que je vais encore m’en tirer cette fois-ci.
Je me suis donc rendu compte que si la lumière de mes jours me fait une scène pour une tache sur la chemise, c’est simplement par devoir conjugal…
Un bon mari n’est pas qu’un type qui vous aime, vous câline et prend des coups de pieds parce qu’elle a trop chaud.
C’est d’abord un type qui ne fait pas de tache sur sa chemise et met son T-shirt et ses chaussettes dans le panier à linge et pas à côté.
Pire, en équilibre instable sur le bord du panier, là où on est sûr qu’il tomberont par terre rien qu’en ouvrant la porte de la salle de bains…
Mais le pire reste à venir, cet hiver je vais peut-être attraper un rhume.
Et ça, c’est probablement la pire maladie qui puisse frapper un homme !
Demandez donc à Heure-Bleue...

Commentaires

Alors comme ça tu es un hypocondriaque rentré sauf dans la sphère privée ???

cha alors !!!

Heure Bleue est d'une patience infinie parcequ'enfin, tu n'étais pas plus malade après avoir eu ton rendez-vous qu'avant de l'avoir pris ?? si !!!

Ma nièce est tout pareil. Elle nous bassine pendant des semaines de tout ce qui la guette incessamment sous peu parce qu'elle a un examen en vue.

Je suis tout le contraire : je redoute le fait d'avoir à passer des examens mais je me fiche du tiers comme du quart de ce qu'ils vont m'annoncer ! Je sais que c'est bizarre dans l'état où je suis, mais je ne vois que le fait que je vais devoir m'adapter à un nouveau mode de vie contraignant.

Le rhume c'est pas obligatoire !!!!

Écrit par : Sophie | jeudi, 18 juillet 2019

Répondre à ce commentaire

Habituellement, je passe ce scanner théoriquement tous les deux ans.
En fait je me décide au bout d'une trentaine de mois et d'habitude, je le passe à un moment où il n'y a pas foule.
Je prends rendez-vous un lundi ou un mardi et je le passe le jeudi ou le vendredi.
Donc ça va.
Habituellement ça se passe bien mais cette fois ci, j'ai eu, après un excès de déjeuner avec les enfants, une crise de goutte pour la première fois de ma vie, une hausse de l'uricémie qui me disait "Le Goût ! Tu t'es détruit le rein restant avec tes bêtises !" alors j'ai pris rendez-vous pour le scanner que j'aurais dû passer mi novembre 2018...
C'est la première fois que j'attends cinq semaines.

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 18 juillet 2019

J'adore l'image du panier !
Mais qui fait la lessive ? ? ?... à part la machine !...le panier est "archi" plein !
Pas étonnant que chaussettes et T-shirt soient à côté... !

Écrit par : ab | jeudi, 18 juillet 2019

Répondre à ce commentaire

Ah oui, les crises de goutte cela fait souffrir, Zhom en a eu quelques unes.
Cela fait plus d'un an que je repousse ma mammo.
J'en suis à un point où je ne veux plus savoir !

Écrit par : Fabie | jeudi, 18 juillet 2019

Répondre à ce commentaire

Au moins, tu reconnais avoir été pénible, c’est un bon début !
Et tu pourras t’organiser pour anticiper tes prises de rendez-vous non ?

Écrit par : Anita | jeudi, 18 juillet 2019

Répondre à ce commentaire

C'est la première fois que je passe un scanner en juillet.
J'ai appris pour l'occasion que tout le monde se précipite pour le passer avant de partir et surtout avant que les radiologues partent en vacances...
Habituellement, je les passe entre septembre et début décembre ou entre février et avril.

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 18 juillet 2019

vous êtes tout à fait adorables tous les deux, ce billet respire l'amour

Écrit par : Adrienne | jeudi, 18 juillet 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire