Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 14 décembre 2019

Ils ont vu Donald...

J’ai bondi !
Oui, j’ai fait ça ce matin.
J’ai oublié un instant que j’étais un ces vieux qui escroque la génération suivante.
Oublieux de ma vilénie et surtout de mon âge, j’ai donc bondi.
Et pourquoi ça, lectrices chéries ?
Mon fils, l’Ours soi-même m’a fait gravement sursauter ce matin quand il m’a téléphoné.
Non, ce n’est pas de surprise en entendant le « biloubiloubilou » de la sonnerie.
C’est simplement qu’au cours de la conversation, mon fils, le fruit des entrailles de la lumière de mes jours, « sa chair », « son sang » comme disait ma mère, mon fils donc a succombé à la facilité « verbiagière » du moment.
Avec un couple d’amis et leurs enfants, sa petite famille et lui sont allés « chez Mickey ».
Il a commencé par me dire qu’enfin il savait ce qu’était « Space Mountain » en n’oubliant pas au passage de me reprocher d’y être allé sans lui en 1984.
« À Disneyland, Anaheim en plus ! » a-t-il ajouté, rancunier…
Puis il a raconté cette visite à « Disneyland Paris ».
Je lui ai demandé si Merveille, qui a des nausées en trois stations de bus, avait apprécié « Space Mountain ».
Et là où j’ai bondi, écoutez bien lectrices chéries, c’est quand il m’a annoncé,  « Non, elle n’aime pas, alors on les a laissées, Camilla et elle « en autonomie » … 
Oui, il a dit ça, mon fils, lui qui hait la langue de bois administrative et reprend si facilement ceux qu’il entend dire « je suis en capacité de » en leur jetant « bref, tu peux… »
J’ai failli me cogner la tête dans la lampe de l’entrée en sursautant.
J’ai crié « 
QUOI !!!! »
Alors il a rectifié « Oui, bon, elles sont allées seules vers une autre attraction ».
J’ai été rassuré qu’il ait compris si vite.
Mais quand même… S’il continue comme ça à fréquenter la mairie et les gens de la mairie, il va finir par parler comme eux et quand j’irai chez les enfants je vais avoir l’impression d’une réunion au ministère des Finances quand il s’agit de noyer le poisson…
 

Commentaires

"En même temps" c'est pas faux et "in fine" c'est pareil.

Écrit par : Praline | samedi, 14 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

laisser des enfants en autonomie, ça peut aussi être considéré comme un euphémisme ;-)

Écrit par : Adrienne | samedi, 14 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Ah ? Ce qui est bizarre dans leur discours, c'est qu'ils arrivent quand même à ne rien dire. Tant de mots creux pour rien, juste pour paraitre moins c.. !

Écrit par : delia | samedi, 14 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

J'imagine que le ton de ton "QUOI" était suffisamment surprenant, pour que ton fils comprenne vite...
Je suis certaine qu'elles ont été ravies de la confiance qui leur a été accordée ! ;)

Écrit par : Fabie | samedi, 14 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

La parole profanée:SO DIMANCHE citait jacques ellul,"rien ne serait plus vrai ni faux,tout deviendrai "égal" dans un monde du bavardage et du soupçon.les discours modernes ont basculé dans l'enflure et le dérisoire".
christiane

Écrit par : christiane | samedi, 14 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

ha, ha, "seules" quoi !

Écrit par : ang/col | samedi, 14 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Ah mon pauvre, quelle sale nouvelle dès le matin...
Sache qu’en « région », certains montent à Paris disent-ils, et que font-ils ? Ils vont chez Disney, et rien que Disney. À Marne-la-Vallée quoi. Pour le week-end.
Chacun ses goûts.

Écrit par : Anita | samedi, 14 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Ce midi, la belle fille de Zhom a demandé à sa fille (9 ans) si elle , ses frères, et ses cousines étaient en autonomie pour l'apéritif. ;)

Écrit par : Fabie | dimanche, 15 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire