Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 29 octobre 2020

Ausweis.

louvre.jpg

On nous l’a dit très fort « Vous êtes consignés ! »
Puis, plus doucement « Sauf que… Et… Ainsi que… Mais… »
Il nous a dit en substance « La vie est plus importante que les considérations financières ! »
Comme il faut bien éviter une hécatombe, il faut donc rester chez soi.
Tout en travaillant quand même.
Donc chacun chez soi.
Sauf les enseignants qui doivent enseigner dans les écoles.
Sauf les élèves qui doivent être enseignés dans les écoles.
Sauf les maçons qui doivent maçonner, les livreurs livrer, les caissières encaisser, les usines tourner et surtout les soignants soigner.
Ceux qui doivent travailler chez eux – « télétravailler » - n’ont pas forcément de la chance.
Pour avoir exercé mon métier à la maison, je sais que le débordement du temps de travail sur la vie de famille est fréquent et ne va pas sans problèmes quand ça devient fréquent.
Bref, il faut quand même aller au charbon pour les uns et à l’école pour les autres…
Une nouvelle mauvaise passe se dessine dont ne sait comment on se sortira car c’est bien connu : Une mauvaise passe, c’est un piège.
C’est un peu comme une femme amoureuse.
Mais en moins agréable…
Il est facile d’y entrer et on a beaucoup de mal à en sortir...
Bref, on est parti pour l’incertitude habituelle.
Mais en pire…

Commentaires

si au moins on savait "jusqu'à quand", ça nous aiderait à tenir le coup ;-)

Écrit par : Adrienne | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Jusqu'à quand, ce n'est pas très difficile n jusqu'au printe, jusqu'au printemps, on ira de vague en vague n puis viendra le vaccin encore hypothétique, pour certaines catégories de personnes d'abord. On ne sait pas trop comment on va tenir le coup...

Écrit par : Pivoine | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Sorry pour la faute de frappe...

Écrit par : Pivoine | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

En plus on nous a dit que tout cela se paiera un jour sur le plan économique. Sauf pour les plus riches qui se sont beaucoup enrichis en un an et continueront et pour les labos qui roulent de plus en plus sur l'or (pensez à en prendre des actions ;-) ).
Je dis ça, je dis rien...
Bonne journée,
Mo

Écrit par : Mo | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

A mon avis, dans 15 jours ils vont durcir le confinement. :-(

Écrit par : Fabie | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Bonjour monsieur le goût. Que pourrait on faire de différent pour endiguer cette épidémie qu'on nous dit énorme et mondiale? Fermer toutes les écoles et crèches,, fermer toutes les usines et activités professionnelles, arrêter métros et trains... ? J'habite une région épargnée jusque là, je ne sais si cela va continuer. Personne ne sait quand un vaccin sera proposé ou des traitements efficaces, alors désarmés nous sommes tous et personne ne semble avoir de solution. Ou alors je ne l'ai lu nulle part.
Merci pour vos billets que je lis régulièrement.

Écrit par : Ridley | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Alors, oui, le Gout , l'analyse est teintée de bon sens terrien et il nous faudra (à cause des olibrius théoricien de la théorie du complot ne respectant rien ) nous confiner à nouveau pour éviter que cette catastrophe sanitaire ne se prolonge et ne provoque encore davantage de victimes .Oui,il nous faudra rester chez soi...tout en travaillant quand même et peut être également , pour ceux qui le peuvent, de chez soi . Mais , cela peut aussi souder des liens familiaux et le bonheur de nous retrouver en bonne santé après cette épidémie sera notre plus grand récompense.il me semble .

Écrit par : Jerry OX | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Il va y avoir du sport mais moi j'reste tranquille
https://www.youtube.com/watch?v=aWEnwSWhCeg

Écrit par : alainx | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

En conclusion, les seuls confinés sont les vieux, puisque les mômes sont à l'école, les travailleurs au boulot, les seuls qui ne doivent pas bouger de chez eux sont les vieux. Mais il ne faut surtout pas le dire comme ça, ce n'est pas constitutionnel.

Écrit par : Berthoise | jeudi, 29 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

D'accord avec Berthoise : cela revient en somme à confiner les vieux. Mais il ne fallait surtout pas le dire franchement. Même si confiner les gens âgés me semble quand même une évidence au vu de la situation des hôpitaux, je dénonce l'hypocrisie dans la façon d'annoncer les choses. Pas de vagues...

Écrit par : Yvanne | vendredi, 30 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que tu as raison une fois de plus ..... tu traduis bien dans cette note l'inquiétude qui nous tenaille tous ....

Écrit par : Emiliacelina | vendredi, 30 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Pour se donner le moral, lors de ''Confinement I'', chaque dimanche nous sortions sur le pas de nos portes pour l'apéro- trottoir et trinquer de loin à la santé de chacun...

Écrit par : Gwen | dimanche, 01 novembre 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire