Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 08 mai 2022

Vendredi sain…

repusquare.jpg

Vendredi nous sommes allés chez le médecin.
C’est notre promendade de santé trimestrielle, celle qui nous permet de voir les nouveaux oripeaux de la statue de la République sur la place éponyme, oripeaux qui changent au gré des revendications des manifestants.
Je ne sais pourquoi, enfin si, je le sais, il m’arrive de me dire que Madame Hidalgo a rendu Paris plus invivable que n’importe lequel de ses prédécesseurs.
La place de la République est un bon exemple des raisons qui me pousseraient à voter pour un autre maire si ses concurrents n’étaient pas perpétuellement à l’affût d’économies qui toucheraient les moins bien lotis des Parisiens.
Cette place, que j’ai commencé à parcourir encore bébé, je l’ai vue avec des parterres et deux grandes fontaines encadrant la statue.
Les voitures gênaient beaucoup moins le piéton tandis qu’aujourd’hui, le piéton risque sa vie à chaque instant s’il veut aller de la rue du Temple à la rue du Faubourg du Temple.
Je me demande dans quel cerveau malade est née l’idée de transformer cette immense place en piste de « skateboard » et de l’agrémenter de quelques bancs qui ne sont que des pièges posés là pour attirer les vieux et les transformer en cible de « jeunes gens à roulettes » peu maîtres de leur engin…
Cela dit, la lumière de mes jours et moi avons dû batailler ferme pour monter dans le bus.
Le 20, que nous avons attendu longtemps arriva enfin.
Comme il fut long à arriver, il débordait de monde.
Deux « petites vieilles » déguisées en fausses blondes tentaient, aussi maladroitement que vigoureusement, de gruger la foule.
La moins jeune, enfin, la plus vieille pour être honnête, était de loin la plus hargneuse.
Hélas, trois fois hélas, elle ignorait tout de la ténacité de la meilleure moitié du Goût-des-autres…
Non seulement Heure-Bleue l’empêcha de monter mais fit passer avant tout le monde une vraie vieille dame encombrée d’une canne et trop bien élevée pour en frapper les malotrus qui se précipitaient pour s’asseoir.
Quant à moi, je me suis fait engueuler par une jeune femme à qui j’avais eu l’audace de demander de me céder « la place de vieux » qu’elle occupait.
Elle n’était pas bancale et son décolleté voilait à peine une poitrine qu’on ne voit que sur les étagères du haut des marchands de journaux...
Elle en déduisit aussitôt, sans doute pour rester assise là, que c’était sûrement le racisme qui motivait ma demande…
La « vieille fausse blonde » la plus efficace était assise et houspillait une plus vieille qui était restée debout.
Ce fut un de ces moments où j’ai pensé que « Jupiter » n’avait peut-être pas tort de mettre les vieux à une diète sévère, histoire de les pousser à quitter ce bas monde assez vite.
Afin sans doute qu’ils laissent la place à ces « premiers de cordée », place encombrée par « ceux qui ne sont rien »…

Place-de-la-République-skateurs-_-630x405-_-©-OTCP-Amélie-Dupont-_-191-07.jpg

Commentaires

Tu as une bonne "défenseuse" de tes droits : ;)
J'ai été traitée de raciste à une caisse où je faisais valoir ma carte de priorité, et j'ai même été attendue à la sortie par 3 femmes; lorsque j'ai rétorqué qu'elles étaient plus racistes que moi, j'ai failli me prendre des coups, j'ai été "sauvée" par un vrai raciste...

Écrit par : Fabie | dimanche, 08 mai 2022

Répondre à ce commentaire

A Paris, les lieux "piétons" devraient être réservés à ceux qui posent leurs deux pieds à terre.

Écrit par : Nina | dimanche, 08 mai 2022

Répondre à ce commentaire

Un bon texte détendant pour un 8 mai !
Ça m'a fait penser à « Manau » et cette chouette chanson
« Faut pas faire chier mémé »
https://youtu.be/UbsS5z-JAQo

Écrit par : alainx | dimanche, 08 mai 2022

Répondre à ce commentaire

Oui, la place de la République, grande surface très minérale, n'est pas très accueillante, c'est le moins que l'on puisse dire. Dans mon souvenir il y avait plus d'arbres, et des massifs.... Ce n'est vraiment pas une réussite ! Mme Hidalgo abîme tout ce qu'elle touche ou à peu près... Mais bon, à part le long de la Tamise où il y a des promenades piétonnes, Londres devient invivable aussi....

Écrit par : Isabelle Z | lundi, 09 mai 2022

Répondre à ce commentaire

Tu as raison, on dirait que votre maire vous punit. Mais de quoi au fait ?
On peut vraiment dire que cette équipe municipale rate tout ce qu’elle entreprend.
La Place de la République est bien devenue la catastrophe que tu décris.

Je n’ai jamais trop aimé les voyages en bus parisiens, trop de promiscuité, trop de hargne. Je comprends que la plupart du temps, vous marchiez.

Bonne soirée à vous

Écrit par : Anita | mercredi, 11 mai 2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire