Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 01 janvier 2014

Blood, sweat and tears...

Je n’ai pas écouté le « président de tous les Français » hier soir.
Surtout que j’apprécie assez peu qu’il soit avant tout le président de « tous les Français qui ne manquent de rien ». Français qui répugnent par conséquent à verser la contribution correspondante au Trésor Public.
J’avais une idée de ce qu’il allait nous raconter et comme le précédent nous avait déjà dit la même chose le 31 décembre 2011 je n’ai pas jugé utile de conforter les présidents dans leur habitude de radoter.
Cela dit, avant de passer à autre chose, l’allocution, pour courte qu’elle fut, m’a laissé entendre des nouvelles peu réjouissantes.
J’ai pensé un moment que j'aurais aimé que le pouvoir mît autant d'ardeur à récupérer les sommes résultant de l'évasion et de la fraude fiscales qu'il en met à grappiller cet argent dans la poche des moins bien lotis.

J’ai aussi pensé que les sommes de cette évasion nous sont ensuite prêtées et concourent à augmenter notre dette alors qu'elles devraient en réalité concourir à la diminuer.
J’ai surtout pensé que ça semble échapper à cet homme pourtant allé à l’école pour de longues études. Notamment dans le domaine économique…
Du coup je me suis demandé qui nous gouverne.
J’ai d’abord pensé au MEDEF.
Puis, comme j’ai lu il y a quelque temps que la majeure partie des patrons de France, ceux qui font bosser les Français, sont traités par les grosses boîtes comme eux-mêmes traitent leurs smicards, je me suis dit que non, c’est pas le MEDEF.
Alors j’ai pensé aux banques.
Puis, après avoir lu des trucs là-dessus, j’ai vu que non. Bon, les banques se font un blé monstre dont la moitié provient de toutes les petites merdouilles qu’elles nous facturent rien que pour risquer nos sous sur les marchés spéculatifs. Mais finalement, elles ne nous gouvernent pas, juste elles nous piquent des sous indûment. Ben oui parce que nous appliquer un taux de 16% sur le découvert autorisé, de l’argent que la BCE leur a prêté à 0.25%  me paraît une pratique d’usurier.
Du coup je me suis dit que c’était « la Bourse ».
Et puis, en y regardant d’un peu plus près,  j’ai vu que non, enfin plutôt de façon indirecte, un effet secondaire en quelque sorte.
J’en suis arrivé à la conclusion que celui qui nous gouverne, c’est plutôt l’actionnaire.
Il a bien changé l’actionnaire en moins de quarante ans.
Avant, s’il ne connaissait rien, il faisait confiance à son banquier, lequel se servait grassement sur les plus values et laissait un peu de sous à son client, ravi du moment que c’était plus que le livret A.
Puis, les banques et les actionnaires avertis se sont avisé que spéculer sur la capitalisation des entreprises était hyper rentable.
Pas forcément pour les entreprises parce que qui peut croire que des sous qui sont entrés et sortis du capital de l’entreprise quatre ou cinq fois dans la journée lui ont permis d’investir, hein ?
Du coup, à s’amuser comme ça, les actionnaires ont acquis un poids délirant dans la marche des entreprises.
Ils se sont mis à en choisir les dirigeants, puis à dépecer les entreprises, puis à force, se sont aperçus que le chantage à l’emploi augmentait vachement la rentabilité de leurs placements.
Au point que l’annonce de plans de licenciement suffit à augmenter les dividendes proportionnellement au nombre de gens virés.
Et ça fait grimper la Bourse et donne au président des idées sur la façon de diminuer les dépenses publiques.
Ce qu’il nous a promis hier soir...

Commentaires

Bonne année Mr le Goût et merci pour cette écriture journalière. C'est souvent drôle, quelquefois caustique, mais rarement vulgaire....en tous cas, j'apprécie beaucoup.

Écrit par : florencew | mercredi, 01 janvier 2014

Mme Florencew, il m'arrive d'être grossier mais certainement pas vulgaire.

Non mais, c'est vrai, merde quoi !

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 01 janvier 2014

Tous mes vœux, Mr le Goût, je te souhaite les mêmes que ta moitié, que vous continuassiez à nous régaler de vos écrits acerbes, humoristiques, caustiques, drôles, mais jamais vulgaires..
Bon, d'accord, je n'aurai pas dû te les souhaiter, après ce que je viens de lire, je sentais l'angoisse monter en moi au fur et à mesure de ma progression. Ca confirme ce que je pensais depuis longtemps, ce sont les actionnaires qui font la pluie et le bon temps, mais, avec l'aide des banques, de la bourse, des gouvernants, des grands patrons qui adorent être licenciés, eux..
Mon dieu, mon dieu, envoyez nous un chat, toutes griffes dehors, pour leur crever les yeux..
ps : j'ai aussi écouté d'une oreille distraite l'allocution du président à l'élocution bredouillante et à la locution hasardeuse..Hi, hi.

Écrit par : juliette03 | mercredi, 01 janvier 2014

Très bonne année à toi, je suis sûre que tu trouveras dans 2014 au moins autant de motifs à râler qu'en 2013... ;-)

Écrit par : Septie | jeudi, 02 janvier 2014

Merci de m'avoir fait rire sur un sujet aussi horripilant que les discours présidentiels et l'économie...
Merci de me faire sourire quotidiennement depuis que je connais ton blog...

Je n'ai pas écouté le discours, j'ai supprimé la télé du salon...Je ne" les" supporte plus ces concours de mauvaise foi dont nous abreuvent les politiques!

Bonne année, le Goût, et surtout, reste toi !

Écrit par : MG | jeudi, 02 janvier 2014

2014 et tu n'as rien perdu de ta verve, ce sera mon compliment de l'année.

Écrit par : mab | jeudi, 02 janvier 2014

t'as oublié, spéculer sur les dettes des pays...en fait le grand projet c'est un Président unique pour le monde, bon j'explique mal mais c'est la finalité, j'espère que je serais morte avant de voir ça! kiss

Écrit par : mialjo | jeudi, 02 janvier 2014

Bonne année à toi , et fais nous rire !

Écrit par : Brigitte | jeudi, 02 janvier 2014

ben! Où est passé mon com du 1er janvier ??????????
Encore une mauvaise manip pour commencer l'année? Pas grâââve!
Je crois que je te disais que j'ai mieux à faire que de me prendre la tête avec les voeux de FH!!!
Tiens! je préfère t'envoyer de nouveaux les miens et les meilleurs!

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 02 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.