Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 octobre 2014

Aaahh… Être… On rit quand on est…

Samedi, je suis allé participer à une réunion de locataires.
On avait prévu ça depuis quelques semaines.
Le but ? Énoncer toutes les doléances que nous adresserions collectivement au syndic de l’immeuble.
Quand je suis arrivé chez la voisine qui accueillait la réunion, un profond silence régnait, peu de monde était arrivé et l’ambiance était un peu guindée.
La voisine, une quinqua sympathique malgré le silence ambiant, m’ouvrit la porte.
Je l’avais déjà croisée avec Heure-Bleue et nous avions échangé quelques banalités.
Nous sommes très forts en banalités, nous autres.
Elle m’a ouvert et j’ai dit, car je suis parfois bien élevé :
- Bonjour, je m’appelle Patrice. 
- Bonjour, je suis Sylvie.
Elle m’a fait entrer dans le séjour et j’ai dit « Mon dieu, à vous voir, je n’aurais jamais pensé à un intérieur aussi… sérieux ! Vous êtes si « square » que ça ? »
Et elle m’a dit qu’elle avait une maison, une grande, avec un jardin, elle m’a fait asseoir et a continué « j’ai divorcé il y a trois ans, j'ai deux enfants et… » etc.
Une des personnes présentes a dit « Ah bon ? Vous avez divorcé ? Vous avez aussi des enfants, vous ne nous aviez pas dit que... »
Pfff... Il aurait dû se taire, elle en aurait sûrement dit plus.
Pour savoir, faut écouter, pas parler... Bon sang !
Mais bon… On n’était pas là pour ça.
Enfin, d’autres sont arrivés.
L’un d’eux, Achille de son prénom est arrivé et a commencé.
- Bonjour, je m’appelle Achille et je suis locataire…
- Bonjour Achille.
Ai-je dit à la manière de l’accueil chez les AA.
Seuls lui et Sylvie ont ri.
Je savais que dans toutes les réunions, il y a « l’autoproclamé rédacteur de procès verbal » généralement un type chiant.
Il y en avait un. Et je m’étais trompé.
Celui là était finalement, un fois la glace des premiers instants brisée, plutôt sympathique, simplement un peu timide.
Il y avait aussi une jeune femme, rousse, teint pâle, yeux bruns, éphélides.
Oui, je sais…
Elle notait avec application et ne disait que très peu de chose et d’un air très sévère.
Un moment, j’ai demandé :
- Dites moi, jeune fille… Oui vous là-bas.
- Monsieur ?
- Que faites vous ?
- Je note…
- Non pas ça, votre job, qui êtes vous, dites nous ça…
Elle a rougi, ce qui lui allait bien, puis a repris un air « bon élève »
- Je suis avocate et je suis arrivée dans cet immeuble il y a quinze jours.
On a tous bu du café, tout le monde s’est détendu, sauf Achille et moi qui l’étions déjà.
Ma crève, du coup, je me demande si ce n’est pas Ebola.
Oui, Achille est noir…

Commentaires

Qu'est-ce donc un intérieur sérieux?

Écrit par : mab | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Vous etes un dominateur je trouve, soumettre les autres à la question ça à un côté inquisateur pour ne pas le dire autrement. Et votre job c'est quoi ? Police ?

Écrit par : ckan | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

ahahah!! Ebola et puis tu t'étonnes qu'ils soient distants ! elle est sympa l'avocate, je t'aurai envoyé bouler, non mais ........ curieux va

Écrit par : maevina | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Non mais, tu l'as lu ton titre ? !!! Ebola, c'est pas chinois !

Écrit par : lakevio | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Un peu que je l'ai lu mon titre !
Il est même fait exprès pour Mab.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 27 octobre 2014

Haha le titre... je ris !
Bon, mais alors, cette réunion, elle va servir à quoi ? et donner quoi comme résultat ? c'était quand même pas que pour le café :))

Écrit par : Praline | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

je rejoins certains commentaires qui mettent l'accent sur votre curiosité... Maevina à raison, je vous aurais évoyé boulé si j'avais été a la place de la sténo-dactylo-avocate-scripte

Écrit par : Daisy Derata | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Avoir un avocat dans la place, même une avocate à peine sevrée, c'est tout bon, ça !

Écrit par : juliette | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis étonnée que le rédacteur, ce ne soit pas toi...

Écrit par : muse | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Non, il ne veut pas, il aime mieux jouer les éminences grises...

Écrit par : heure-bleue | lundi, 27 octobre 2014

Tu es incorrigible ! faire semblant de t'interesser à une rousse au teint clair , tu dragues , oui ! J'ai relu ton titre et j'ai enfin compris !

Écrit par : Brigitte | lundi, 27 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

1- Le thon banane, c'est beaucoup moins sec que le thon rouge, plus tendre.
2- Serais-tu susceptible? ou penses-tu être le seul à avoir le droit d'être moqueur? ;)

Écrit par : muse | mardi, 28 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Nous aujourd'hui a 15 h, c'est reunion du syndicat des copropriétaires, mais il fait trop beau pour perdre la journee, nous irons à plougrescant voir si le Qatar n'est pas en train d'acheter nos rochers !!!

Écrit par : pennylane22 | mardi, 28 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Ca fait très américain de vouloir obstinément connaître l'activité professionnelle des gens.

Écrit par : Olivier | mardi, 28 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Vous connaissez beaucoup d'Américains ? Ils n'ont pas ce tabou bien français vis à vis de l'argent, ils sont cordiaux mais superficielles, j'ai adoré accompagner le Goût aux EU mais y vivre jamais.
Vous qui avez l'air de connaitre tout sur tout, vous vivez là bas...

Écrit par : heure-bleue | mardi, 28 octobre 2014

t'es un grand curieux Mr le Goût! dis donc!, Vous avez donc fait une association de locataire? ça veut dire que finalement vous n'allez pas déménager...! Dis donc y a du beau monde...une avocate, timide en plus, un peu handicapant pour son job!...kiss

Écrit par : Joëlle | mardi, 28 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Quand j'ai commencé à voyager seule vers mes 35-40 ans, voyage en circuit organisé , peu ou pas d'ouvriers dans ces circuits, venait le moment ou il y avait quelqu'un pour poser cette question en tour de table : et vous que faites-vous ? Ne sachant pas mentir, eh bien je disais, ouvrière d' usine ...avec un brin de provocation je rajoutais et....smicarde .
L'habit ne faisant pas le moine, leur surprise était grande et les réactions heuuu .....disons surprenantes . Je jubilais !!!!
Voyons, comment une quasi illettrée .....se permettait-elle de voyager avec de "brillants esprits" ? Il y a 30 40 ans ces voyages ne s'étaient pas encore "démocratisés" on y trouvait surtout des enseignants et des professions libérales .
Donc, dans certains cas, c'est une question qui peut être gênante .
Pour moi, non ;-) bien au contraire ! j'avais ma petite revanche car ainsi j'éloignais certains bobos un peu trop snobs .

Écrit par : Boutoucoat | mardi, 28 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

tu n'y peut rien, Le Goüt, tu t'intéresse aux gens! Donc, tu poses des questions pour savoir à qui tu causes! Et je suppose que tu acceptes pareillement que l'on t'en pose ! C'est, clair, net, et franc !

Écrit par : emiliacelina | mardi, 28 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire