Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 mai 2015

La belle et le bête…

Hier après-midi nous étions peinards, Heure-Bleue et votre serviteur, profitant d’un dimanche calme et quasi ensoleillé.
Heure-Bleue me dit, d’une voix melliflue qui me surprend toujours venant d’elle :
- Minou, tu me fais des « rico » ?
Je vais vers la cuisine.
Je passe derrière la lumière de mes jours et, comme chaque fois que l’occasion se présente, je passe la main sur son cou.
Et non, lectrices chéries, je ne peux toujours pas résister à l’envie de toucher la peau diaphane d’une moitié que même moi j’hésite à qualifier de douce.
Comme chaque fois itou, elle peste :
- Minou ! Arrête de me patouiller !
Elle dit toujours ça.
Au début…
- Oh, ça va te manquer, tu verras…
- Aaahhh… Ah oui, quand tu seras mort ? C’est ça hein, c’est ça ?
Elle me jette toujours ma mort à la face, forte de statistiques impitoyables en matière d’espérance de vie.
J’insiste.
- Hon hon, oui, tu verras, ça va te manquer…
Elle va vers la fenêtre pour récupérer du linge, s’arrête et se tourne vers moi.
Plein d’espoir, j’attends un de ces serments qui marquent la vie d’un couple.
Le truc genre « nous partirons ensemble, Minou, je ne pourrais pas vivre sans toi ! »
Elle me dit, d’une façon étonnamment gentille pour qui connaît Heure-Bleue et son caractère de… Bref, on va dire vif…
- Tu sais quoi, Minou ?
- Hmmm ?
- Tu sais ce qui va vraiment me manquer, quand tu seras mort ?
La hyène ! Elle accepte déjà de bonne grâce l’idée de me voir avec des fleurs sur le ventre.
Néanmoins, plein d’espoir, j’ose :
- Moi ? Ton petit déjeuner ?
- Non. Toutes les « rico » que tu me prépares à longueur de journée. Ça, ça va me manquer…
Et elle agrémente ça d’un soupir de regret.
Pour les ricorés, j’en suis sûr.
Puis elle a eu ce petit sourire.
Le genre de sourire qui a sans doute poussé Henri VIII aux extrémités regrettables qui ont fait sa célébrité.

La garce !

Commentaires

La garce, comme tu y vas, lucide tout simplement

Écrit par : mab | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Elle n'allait tout de même pas te concéder la victoire? Raymond et Huguette, je te dis...

Écrit par : livfourmi | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

sourires !! j'admire votre entente, jamais je n'aurai été capable ....... à moins que je n'ai pas eu la chance de rencontrer la bonne personne ....... :)

Écrit par : maevina | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Au lait ou à l'eau les "Rico " ? Ici c'est moi qui les prépare à ma moitié (au lait )... Moi je me prépare des (Clooney) ... Qui coûtent la peau des fesses mais ... c'est si bon !!!

Écrit par : Francelyne | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Je rêve d'avoir un homme qui me prépare des rico. Je comprends Heure-Bleue.

Écrit par : Cicciotella | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Oh oui que ça va manquer.... (à noter que je ne fais aucun pronostic :) )

Écrit par : Praline | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Elle te connaît bien et ne veut pas que tu t'attendrisses !...

Écrit par : lakevio | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Quelle idée aussi d'aller tendre le bâton pour se faire battre !

Écrit par : Berthoise | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Tu as des envies de lui tordre le cou , Fais gaffe à ton inconscient !!

Écrit par : Brigitte | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

je connais ce genre de conversation!!! j'aime bien comme tu le racontes! J'aime bien l'humour de HB!!! L'important c'est de savoir que tu le comprends aussi !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 25 mai 2015

Répondre à ce commentaire

J'espère que tu feras lire ceci à la lumière de tes jours : même en blaguant (et qu'elle n'en pense pas un mot), qu'elle ne force pas le destin en évoquant le manque de ricorés. J'ai encore le remords d'avoir dit à l'homme de ma vie à propos d'un voyage où il ne voulait pas m'accompagner : "Tu préfères attendre que je sois veuve ?". Il a bien ri... mais il est mort quelques semaines après, foudroyé par le cancer...
J'ai eu du mal à m'en remettre...

Écrit par : Gwen | mardi, 26 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Rassures toi, je crois que tu lui manquerais pour des choses plus importantes que la Rico !

Écrit par : liliplume | vendredi, 29 mai 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire