Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 26 mars 2016

J’aime pas les moutons.

Ce matin, lectrices chéries, je crie mon désaccord avec Berthoise.
J’ai toujours détesté «Le petit prince».
Ça m’a toujours profondément emmerdé.
Mais bon.
C’est pas parce que c’est vrai que l’essentiel est invisible pour les yeux et qu’on ne voit bien qu’avec le cœur que ce bouquin n’est pas épouvantablement chiant.
Je suis désolé, les moutons, c’est pas fait pour être dessiné, c’est fait pour faire des méchouis.
Et encore, je n’aime pas le mouton.
C’est de l’agneau, mais vieux.
Vaut mieux manger des jeunes que des vieux.
A part le caractère, c’est bien plus tendre.
Même les ogres ne s’y trompent pas.
Qu’est-ce que vous croyez ?
Ils bouffent des gamins, pas des retraités !
A propos de jeunes et de vieux, hier nous sommes allés chercher notre Tornade, nous l’avons attendue au bar du Hilton.
C’est vachement mieux que dans le hall de la gare du Nord.
Je sais qu’Heure-Bleue va encore dire du mal de moi à propos de serveuse et de bonbons…
Après nous sommes allés dîner à l’Orient d’Or, rue de Trévise.
C’est juste à côté des Folies Bergère.
Encore à propos de vieux, j’ai acheté du pain à côté du restaurant,, lui aussi était vieux.
Ça fait le même effet que le mouton par rapport à l’agneau…
Bref, au restau, j’étais super bien placé.
Face à mes deux nanas, enfin une « pour de vrai » et l’autre « pour de faux ».
Mieux encore, derrière elles, il y avait une table de parents un peu empruntés avec des jeunes gens et jeunes filles.
L’une avait l’air de s’ennuyer. Belle. Très belle mais absente.
Une fille à la peau claire, très claire, aux yeux verts et aux cheveux châtain clair et bouclés.
Elle semblait s’ennuyer.
Un type est arrivé, a salué la tablée, a embrassé une des dames et s’est assis face à la beauté.
Elle a eu un de ces sourires, si on m’avait souri comme ça je me serais évanoui.
Évidemment, c’était encore un métèque mal rasé et épais comme un salaire de Bulgare.
Avant de me dire que… Je me suis rappelé qu’ils avaient probablement au moins quarante cinq ans de moins de moi.
Et j’ai trouvé ça dégueulasse tout en me demandant à quel âge on se rendait vraiment compte qu’on n’a plus vingt ans…
On est parti tranquillement vers le 43 en flânant dans le soir.
On est passé par la rue Lafayette, traversé la rue Lamartine jusqu’à la rue de Maubeuge.
C’est vraiment un chouette quartier.
Bilan ? On a réussi à consommer une partie des calories amenées par le canard.
Vous savez bien, ces petits morceaux de canard qu’on enroule dans de petites crêpes avec des pousses d’ail et qu’on trempe dans une sauce délicieuse.
Comme dit la lumière de mes jours « c’était bien ».
Ce fut même une journée délicieuse…

P3251608.JPG

Commentaires

Moi non plus je n'ai jamais aimé Le petit prince mais les bars des hôtels par contre...

Écrit par : mab | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Ouh la la que je suis contente : je ne suis pas la seule à ne pas m'extasier sur "Le petit prince" ; j'ai toujours eu un peu honte, j'ai même acheté en son temps le vinyl du texte dit par Gérard Philippe et Maria Casarès...
Et je ne cracherai pas sur le film animé qui m'a l'air super joli... Mais les images et moi c'est une longue histoire d'amour.

Comment t'appelle les bouchées de canard enroulées etc.... je ne me souviens pas avoir dégusté ce mets qui me met l'eau à la bouche ?

C'est dur s'pas de prendre conscience que le temps a passé et ne reviendra plus. J'ai mis très (trop) longtemps à l'assimiler !

Écrit par : Sophie | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Je passe pour la reine de la culculterie, m'en fous !
Le petit prince par Gérard Philippe est un pilier de mon enfance parfois une peu branlante.

Écrit par : Berthoise | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Ceci dit, moi aussi je préfère l'agneau au mouton.

Écrit par : Berthoise | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Comme ça tu troques l'agneau pour le canard ? !!! C'est un coup de La Tornade.
J'ai mis du temps à apprécier le Petit prince ;enfant, je le trouvais ennuyeux aussi. J'en ai goûté la poésie que lorsque Brunette a joué la pièce ; elle était l'allumeur de réverbères !

Écrit par : lakevio | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Bonne bouffe , jolie fille , belle compagnie donc bonne journée !

Écrit par : Brigitte | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Hummmm j'adore aller manger à l'Orient d'Or, ce sont toujours de très bons moments à l'Orient d'Or !
Quant au petit Prince, il fait partie de mes livres préférés, avec l'écume des jours de Boris Vian, et autant en emporte le Vent. Ces trois ivres, je les ai toujours trimballés avec moi, dans tous mes déménagements, dans toutes mes galères.
Le Petit Prince me bouleverse à chaque fois que je le lis...

Écrit par : imaginer | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

mais le "Petit prince" c'est pour les enfants, pour leur apprendre la morale, que les parents n'apprennent plus à leur schtroumpfs, alors moi j'adore! Veinards que vous êtes, une bien belle journée...bon WE avec tes femmes...bisous.

Écrit par : Tarrah | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Dans mes bras !

Écrit par : la Mère Castor | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

(voir mon commentaire violemment anti-Petitprincesque chez Berthoise)

Écrit par : la Mère Castor | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Tu es avec ta chérie et ton amie et tu zieutes sans vergogne vers les jeunettes de l'autre table, pffffffffffff Moi à la place d'heure bleue je te l'aurai fait avaler par le nez ton canard !

Écrit par : liliplume | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

c'est sûr que les yeux des filles s'allument lorsqu'arrive leur amoureux !
Si tu piques l'expression d'Heure Bleue c'est que c'était vraiment une belle journée BIEN !

Écrit par : emiliacelina | samedi, 26 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Pardon pour le copier-coller du com que j'ai mis chez Berthoise. Mais, comme vous parlez de la même chose, je peux me le permettre, et pis, comme il est midi, il faut quand même que je me décide à bouger mon popotin. J'ai aussi un gâteau de lendemain de Pâques à faire.

Ha, ha, ha..Je reconnais bien là mr le goût et son humour. Heu, puis-je dire moi-aussi que le petit Prince n'a pas éveillé en moi de la jouissance jubilatoire (heu, ça se dit !) J'ai essayé de faire comme tout le monde, de m'y attacher. Mes enfants, d'ailleurs me l'ont collé de force dans les pattes, m'ont "presque" engueulé de ne pas l'aimer...Merci Berthoise d'en avoir parlé, car, jusqu'ici, je n'avais jamais avoué sur les blogs que ma foi, hein !...Je me permets d'intervenir parce que d'autres ont osé avouer, que, ma foi, bref, je ne voudrais pas non plus qu'on me prenne pour une "empêcheuse de tourner en rond"...Je n'y voyais pas la beauté, mais aussi la dépression. Je crois que ce sont les gens hyper-sensibles qui ressentent bien ces choses là.
Y'a d'ailleurs un autre livre que mes enfants voulaient absolument me faire lire, mais, comme je n'ai pas pu dépasser les 2 premières pages, je suis incapable, là sur l'instant de dire le titre. Ce roman a eu un succès phénoménal auprès des jeunes.
Cela étant, bonnes fêtes de Pâques à tous. A cause du changement d'horaires, je suis en retard sur tout. Heureusement, ce n'est que demain que j'ai les enfants. Aujourd'hui, je vais vivre à la vitesse de l'escargot.

Écrit par : julie | dimanche, 27 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Bien pour l'estomac, les yeux et le moral...

Écrit par : Livfourmi | dimanche, 27 mars 2016

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup les iconoclastes, envoyer de temps en temps en l'air les consensus cela fait du bien. Merci il va falloir un jour s'attaquer au gentil Jésus qui comme un con tend la joue droite...

Écrit par : Jeanmi | lundi, 28 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Tous ces débats au sujet du Petit prince me donnent bien envie de le relire...vais me régaler mais pas tout de suite : je rattrape mon retard sur vos blogs à Heure-Bleue et à toi et trop de régals à la suite...ce ne serait pas raisonnable !
Non, je vais plutôt aller au "Choix des mets" où l'on ne mange pas mal non plus fêter avec ma copine Pascale son anniversaire. Le Petit prince m'attendra bien.

Écrit par : Brin de broc | vendredi, 08 avril 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire