Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 27 juin 2016

Une grande marche...

lakevio_devoir.jpg

Lakevio, tu as de ces idées…
- Reprenons…  Vous me disiez, Madame, que vous vous étiez arrêtée.
- Oui, parce que j’ai entendu quelque chose de curieux dans la voiture…
- Mais tout de même, cet arrêt brutal…
- Mais enfin, Monsieur l’inspecteur !
- Madame ?
- Mais il n’écoute rien ! Il ne fait attention à rien !
- « Ne faisait », Madame, « Ne faisait »
J’ai pris mon mouchoir et me suis tamponné les yeux, est-ce que ça allait encore durer longtemps, ce cinéma ?
- Oui bon, il a ouvert la porte et est descendu, voilà…
Je renifle, un léger hoquet, un petit coup de mon mouchoir sur les yeux.
Ce petit machin de dentelle m’irrite les paupières et n’est même pas humide.
Je suis en train de flinguer mon maquillage et de perdre mon temps.
Mais qu’est-ce qu’il fout avec cette tablette ?
- Reprenons, Madame.
- Oui Monsieur l’inspecteur, excusez mon émotion, mais tout de même, mon mari…
- Je sais Madame, il est mort. C’est même pour ça que vous êtes ici…
- Vous ne…
- « Je ne rien », reprenons donc. Vous me disiez que vous vous étiez arrêtée, l’attention attirée par un bruit.
- Oui, je me suis arrêtée, je pensais qu’un problème survenait dans le moteur.
- Et vous avez posé cette tablette sur le siège…
- Oui, c’est la tablette de mon mari, je la lui ai prise, je sais bien que…
- Oui, c’est effectivement interdit quand on est au volant mais ce n’est pas ça qui m’intéresse.
- Oui, je me suis arrêtée, je voulais vérifier que rien ne clochait dans la voiture.
- Et c’est à ce moment que votre mari…
- Oui, je vous l’ai dit ! Il ne faisait attention à rien ! Il n’écoutait rien !
- Vous m’aviez dit que depuis qu’il était cloué dans son fauteuil roulant, il ne prêtait attention à rien d’autre que les promenades que vous faisiez avec lui.
- Oui ! Hélas, il était toujours impatient…
- Donc, vous vous êtes arrêtée et…
- Et il a ouvert la porte de la voiture, il a poussé la manette d’avance rapide du fauteuil et il est tombé directement dans le ravin ! Oh mon dieu ! Quelle horreur !
- Oui… Pourtant…
- Pourtant quoi ? C’est épouvantable de perdre aussi brutalement un être cher avec qui on a passé tant d’années !
Encore un petit coup de tampon brodé sur mes mirettes… Il m’énerve ce flic.
D’abord qu’est-ce qu’il a à tapoter cette tablette ? Qu’est-ce qu’il m’agace !
- Justement madame, la présence de cette tablette n’est pas fortuite.
- Que fait elle là ? C’est la tablette de mon mari.
- Je sais bien, vous me l’avez dit, justement, c’est pour ça que vous êtes là aussi.
- Mais…
- Votre fournisseur d’accès, ainsi que la loi m’a autorisé à le lui demander sur décision du juge, m’a communiqué les derniers échanges véhiculés par cette tablette entre votre belle-sœur et votre mari.
- Mais…
« Bon, je vais te laisser, la voiture s’est arrêtée, on doit y être, je ne vois rien avec ce soleil dans les yeux… »
«  Bisous, à plus. »
Ce con n’a pas coupé la communication !
«  Mon chéri ! Ça y est ! On est arrivé ! Allez hop ! Dehors ! »
«  Clac… Aaaaaaaahhhhhhhhhhh !!! »
«  Enfin ! A moi les picaillons ! Exit ce vieux con radin ! »
- Vous comprenez pourquoi vous êtes là, Madame ?

Commentaires

Ah ah ah ! C'est horrible mais si bien tourné. Les inspecteurs font recette aujourd'hui ! Mais chez toi, l'enquête est terminée, on peut boucler la coupable !

Écrit par : lakevio | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Super ! c'est à peu près la trame que j'aurais choisie,
mais le portrait féminin est au top ...

Écrit par : Sophie | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Ha ha ha ! Trahie par la technique !

Écrit par : liliplume | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Bravo ! J'ai aimé ton texte.

Écrit par : Alphonsine | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Super bien ficelé ! L'inspecteur a eu la tâche facilitée par...la tablette..

Écrit par : tanette2 | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Horrible mais j'adore!

Écrit par : mab | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

P..... de tablette !
Diabolique bonne femme avec son petit mouchoir en dentelle.
Bien ! cette semaine j'ai appuyé sur "pause"... tablette déconnectée :-)

Écrit par : Praline | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Macabre à souhait !
Belle montée en suspense...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Imparable le coup de la tablette !! le mouchoir en dentelle n'y pourra rien !! bien menée ton histoire !

Écrit par : Colette | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Quelle nouille celle-ci ! Sait-elle qu'un portable éteint peut être géolocalisé ? Alors, une tablette avec des messages compromettants, elle aurait du anticiper... (elle veut que je lui donne des leçons ?... moi la reine de l'erreur de destinataire de textos.)

Écrit par : Véro | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

ma foi, elle est aussi nulle que moi ! (heureusement qu'elle ne travaille pas pour les services secrets!) Ha! Ha !
...mais, c'est bien fait pour elle !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 27 juin 2016

Répondre à ce commentaire

Un petit coucou en espèrant que tu vas bien. bisous

Écrit par : pucca | mardi, 28 juin 2016

Répondre à ce commentaire

moralité: ne jamais parler tout seul :-)
(et, après les téléphones portables et les belles-mères, se méfier des tablettes et des belles-sœurs !)

Écrit par : adrienne | mardi, 28 juin 2016

Répondre à ce commentaire

La salope !

Écrit par : Brin de broc | dimanche, 10 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire