Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 janvier 2017

Meilleurs vieux…

Un de mes rares lecteurs chéris me fait remarquer qu’il reste au fond de ses sous-vêtements des attributs qui le classent dans la catégorie « mâle » de l’espèce.
Bien que de plus très neufs selon lui à cause d’un âge qui ne demande qu’à devenir canonique, il reste malgré tout un homme.
Un homme charmant que j’ai rencontré chez Mab & Maky un jour d’été.
Les brochettes mais surtout le rosé nous rendaient tous d’ailleurs particulièrement charmants ce jour là.
Au point qu’un reste d’attachement à la vie nous poussa, Heure-Bleue et moi, à revenir vers Paris en train plutôt qu’en voiture…
Jeanmi, puisqu’il s’agit de Jeanmi, je te présente mes plus plates excuses pour avoir omis, en apparence seulement, de te souhaiter une bonne année.
Je sais, grâce à toi et quelques autres comme Thygo, JeanJacques666 ou Jerry Ox, que quelques lecteurs chéris parcourent mes notes.
Avec plaisir j’espère…
Je me dois néanmoins de vous dire à tous, lecteurs que j’aime, qu’un vieux fond lesbien me pousse hélas à être attiré, même irrésistiblement attiré, plus par mes lectrices chéries que par mes lecteurs chéris mais moins chéris.
Alors Jeanmi, je t’en prie, ne m’en veux pas si je semble t’avoir oublié dans mes vœux, il n’en est rien.
Quoique si, un peu quand même car figure toi que c’est bizarre mais, comme toi, j’ai toujours le regard affecté de cette étrange pathologie qui fait que ce que je regarde d’abord chez un homme, c’est surtout sa femme.
En plus, assez souvent, je dirais comme Paul Morand « elle est belle comme la femme d’un autre ».
Comment, dans ces conditions, résister ?
Enfin, je résiste quand même.
Bien obligé que je suis car la lumière de mes jours a gardé ce côté panthère qui, je ne sais pourquoi, m’avait tant plu chez elle…
Elle pense tout de suite « se donner » alors que je ne pense qu’à un emprunt.
Elle pense surtout à des trucs du genre « émasculation ».
C’est pour ça que je tiens à Heure-Bleue comme à la prunelle de mon œil gauche, le seul qui fonctionne.
Elle est généreuse et parle de « don », comme chez Emmaüs.
Alors que je suis intéressé et parle « d’emprunt », comme chez BNP…

Commentaires

Je dois avoir un vieux fond "bi" alors, parce que chez moi, il y a autant de Venus que de Mars...;-)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | jeudi, 05 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

hé hé !! bien vu , Le Gout ! Content de compter parmi tes lecteurs chéris (en bonne compagnie en plus) . je comprends fort bien que tu préfères tes lectrices chéries (ah !! les femmes ! que serait t-on sans elles ?) . Aussi , je reviens te lire avec joie et te souhaite une lumineuse et chouette année 2017 !!

Écrit par : Jerry OX | jeudi, 05 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Tu lis Paul Morand ?
J'aurais pas cru.

Écrit par : Berthoise | jeudi, 05 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

C'est à cause de Roger Nimier...

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 05 janvier 2017

Mais bon, c'est un peu comme Drieu la Rochelle, c'était un écrivain bien meilleur qu'il n'était homme...

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 05 janvier 2017

tu veux l'air de rien nous faire croire que HB est féroce !!!! Mmmmm! finalement peut-être bien après tout dans certains cas ! Ha ! Ha !

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 05 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

En somme, tu es atteint d'une sorte de strabisme, un strabisme fémininiforme... Un comble pour quelqu'un dont un seul œil est en état de fonctionnement!

Écrit par : la baladine | jeudi, 05 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Moi qui connait très bien Jeanmi je peux te dire qu'il ne t'en veux pas.

Écrit par : mab | vendredi, 06 janvier 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire