Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 avril 2017

La sangsue alitée…

De rien Mab...
Lectrices chéries, mes amours, j’ai une info que je viens de vérifier une fois de plus.
Un lit ce n’est bien que quand on est deux dedans.
Sinon je trouve que ça fait un peu catafalque…
Je déteste n’avoir pas cette peau qui me délecte à portée de la mienne.
Même si la peau en question me repousse à coups de pied en râlant que « je suis une pieuvre » et de « Minou j’ai trop chaud ».
Tout jeune, je pensais déjà que l’on ne doit pas être seul dans un lit.
Sauf quand on est à l’hôpital, encore que…
Je suis sûr qu’on guérirait plus vite.
Du coup je suis sorti d’un bond de mon lit quand le soleil est venu frapper au carreau et j’ai préparé un seul petit déjeuner.
En attendant de faire ma toilette, j’ai allumé mon PC et je suis allé voir si une de mes lectrices chéries se souciait de mon sort misérable.
Walou, klum, rien, nada, niente, nichts, nothing.
Bref, que dalle.
Pas une n’est venue me dire qu’elle me plaignait d’être seul et abandonné.
Pfff…
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
Non seulement tout est dépeuplé mais celles dont espériez un peu de compassion ont autre chose à faire.
Alors j’ai regardé par la fenêtre.
Comme elle ne donne pas sur la rue, il n’y a que les arbres à regarder.
Au bout de cinq minutes ça m’a saoulé.
Heureusement qu’il fait un temps plus agréable qu’hier, comme ça je vais aller à Paris.
Du côté de la rue des Petites Ecuries.
C’est bien le diable si je ne réussis pas à parler avec quelqu’un…
J’irais volontiers aussi manger une crêpe rue des Martyrs.
Mais là, il ne faut pas oublier de laisser mon smartphone tout neuf à la maison.
Un ou deux smartphones par mois, ça finit par coûter cher…

Regardez ça, q
uand je vous dis qu’elle me mène en bateau depuis toujours…

péniche.jpg



Commentaires

Mais si, mais si on te plaint !! mais bon, tu as tout Paris pour te consoler !!
Sinon, un peu de ménage chaque jour c'est pas mal non plus ! et vos retrouvailles n'en seraient que plus ...... heureuses !

Écrit par : Colette | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Ah ton titre...ton titre...
bref, hem ! bon, oui j'adore l'idée de ne pas être seul(e) dans un lit d'hôpital, et que l'on guérirait plus vite. Tu as de ces fulgurances ! Pourquoi t'es pas ministre de la santé ?
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Mince alors, je ne savais pas que le lit que je rejoignais chaque soir était un catafalque ; remarque comme ça je m'habitue.

Et pourtant ce lit, il m'a coûté la peau (pas d'HB bien sûr) ... et il est branché ... pour me soulever selon mes désirs, soit pour me faire respirer l'air des cimes (enfin, c'est beaucoup dire), ou faire dégonfler non pas mon égo (quoique) mais mes gambettes.

Bonne promenade cet après-midi, garde-toi à gauche, garde-toi à droite, et continue à méditer sur "le désir s'accroît quand ...." (je te laisse terminer tout seul.

Écrit par : Sophie | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Pauvre Calimero !!!! Tu n'en profites pas pour faire l'étoile (dans ton lit)!!!!

Écrit par : manoudanslaforet | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

On a pour mission de te coacher, pas de te plaindre : as tu lavé ta poèle , nettoyé le lavabo , mis le rouleau vide de paquet de PQ à la poubelle ? C'est bien ! On savait qu'on pouvait compter sur toi !

Écrit par : Brigitte | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Je n'ai cessé de penser à toi, pourquoi es_tu resté tout seul!
Bon nous sommes rentrés avec Eugénie, je serai au rendez-vous demain matin.

Écrit par : mab | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Je te plains. Tout seul dans le grand lit froid ! Pauvre homme.

Écrit par : Berthoise | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

je te jur! J'ai pensé très fort à toi ce matin ! Je me suis dit en préparant le déjeuner de Robert : Tiens! Le Goût n'a pas à préparer celui de HB !
Excellent la photo du bateau !
Je pense que c'est surtout le soir que notre moitié nous manque, on se sent abandonné !
Allez! Courage ! :)

Écrit par : emiliacelina | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

C'est fou comme les hommes aiment se faire plaindre! Allez, je fais semblant de compatir: tiens bon!

Écrit par : muse | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

C'est normal, un grand lit, c'est fait pour y être deux, sinon c'est froid. Juste froid. Ce n'est pas un corps qui manque, juste la peau qu'on aime :-)

Écrit par : la baladine | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

plus que quelques jours et ton supplice se terminera (mouaahahhah)

Écrit par : colombine | mardi, 11 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Je te rejoins tout à fait sur l'idée qu'un lit, c'est mieux à deux. C'est simple quand je suis seule, je n'arrive pas à aller me coucher et je me réveille cassée car je n'ai pas mes heures de sommeil.

Écrit par : livfourmi | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Chouette photo, Monsieur Tout seul !
Tu laisserais le smertphone et tu n'aurais pas de nouvelles de ta moitié ?...

Écrit par : lakevio | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire