Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 12 avril 2017

L’occis mort est un pléonasme…

Bon, d’accord Mab, ne dis rien, mais c’était quand même pour toi.
Je suis seul…
Au début je me suis dit que c’était vachement bien.
C’est vrai que c’est bien.
Mais c’est surtout long…
Je me demande si l’idée de rester seul à la maison était si bonne que ça.
Hier je ne suis pas allé à Paris, j’avais des choses à faire, genre étendre le linge lavé par la machine.
Il est évident que passer une semaine à regarder pousser l’herbe n’était pas enthousiasmant.
Surtout quand on a des éponges habituées à respirer des gaz d’échappement quand on est dans la rue.
Les trajets en métro, c’est autre chose, ils me sont interdits quand la lumière de mes jours est avec moi.
Quand elle n’est pas là, j’en profite.
Hélas, ce n’est pas très bon non plus.
Respirer un air qui a été pété six fois au bas mot dans un wagon bondé n’est pas tellement mieux.
Alors dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai.
À Paris.
Enfin, l’aube, n’exagérons pas non plus, pas tout de suite, vers onze heures et demie.
J’irai rue des Petites Ecuries.
Je ne suis pas sûr d’y déjeuner d’un döner.
J’ai quelques souvenirs du coin, je suis sûr qu’il y a encore un café qui fait des « voltigeurs ».
Comment, lectrices chéries ! Vous ne savez pas ce qu’est un « voltigeur » ?
Vous savez je suppose ce qu’est un « croque-madame », ce « croque-monsieur » sur lequel on pose un « œuf miroir ».
Eh bien, un « voltigeur » est mieux encore.
Imaginer une tranche de pain de campagne, tout frais et croustillant que vous faites « toaster ».
Vous y déposez le jambon et le fromage puis, quand tout est parfaitement doré au grill, vous ajoutez un ou deux « œufs miroir », des rondelles de tomate, un petit peu de salade, vous poivrez et vous dégustez.
Ça n’a pas ce côté « vite jeté » du « croque madame » habituel, souvent trop détrempé ou carrément trop cuit.
Comme c’est plus cher, le mastroquet hésite à vous coller un œuf merdique, moitié desséché par un séjour trop long sous le grill.
Je me prépare donc une journée super chouette.
Pour ce que je me rappelle du coin, il y a un bistrot quoi fait ça très bien à l’angle de la rue des Petites Ecuries et de la rue Martel.
J’y ai mangé justement de ces délicieux « voltigeurs ».
Peut-être pas aussi réussis que ceux du tabac de l’angle de la rue de la Jonquière et de la rue Sauffroy, tabac qui s’appelle justement « Le Voltigeur ».
Mais bon, j’ai plus d’attirance pour la rue des Petites Ecuries que pour la rue de la Jonquière.
Et puis, quand j’aurais déjeuné, je pourrai partir sans me préoccuper de quoi que ce soit, mes souliers connaissent parfaitement le chemin qui mène au « Bistrot Vivienne » et ils m’y emmèneront tous seuls.
Vous verrez, lectrices chéries, je rentrerai à la maison et ferai mon travail de mise en ordre sans qu’il soit besoin de me surveiller.
En plus de quatre décennies, j’ai appris à donner l’illusion de l’ordre.
Bon, comme dit la lumière de mes jours, qui ne manquera pas de me le servir, « Avec toi, si les coins veulent être servis, il faut qu’ils s’approchent du balai… »
Mais ce sera une chouette journée, vous verrez.

Commentaires

Un vieil oncle était le marcheur du désert toi le marcheur de Paris.

Écrit par : mab | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Oui ce sera une chouette journée...Tu vas faire le tour des bistrots pour noyer ton chagrin en somme. Et ça passera vite. Elle reviendra la Lumière.
En attendant on est là.
bises
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Un seul être vous manque....
Rue de la Jonquière, il y avait, il y a quelques années, un bistrot à la devanture vert pomme avec une déco hyper kitch ! C'est toujours un bistrot mais on y déjeune beaucoup moins bien. J'adorais leur tarte au citron.
Bon, tu t'en fiches et tu as raison.
Bonne journée à Paris

Écrit par : Armelle | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Tu vois... j'ignorais ce qu'était un voltigeur, j'ignorais d'ailleurs que les "croque-madame" existaient. Tout ça m'a l'air délicieux.

Écrit par : livfourmi | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Encore une belle journée à baguenauder... (le bonjour à Lakevio)

Écrit par : Sophie | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Tu vois , ta moitié te manque , vous ne pouvez pas vous passez de nous les femmes , ça c'est chouette !

Écrit par : Brigitte | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Tu vois , ta moitié te manque , vous ne pouvez pas vous passez de nous les femmes , ça c'est chouette !

Écrit par : Brigitte | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

tu m'as fait saliver avec ton voltigeur, je connaissais mais pas de nom. comment ça tu es tout seul? Tout seul tout seul? J'y crois pas...pour pas longtemps je suppose...bon je vais aller voir chez elle où elle est passée. bisous.

Écrit par : Tarrah | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Tu ne supportes pas trop la solitude n'est-ce pas ? Cela ne m'étonne pas trop, un grand bavard comme toi. Allez courage, elle reviendra.

Écrit par : Anita | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Malgré certains aspects désagréables (et je le comprends fort bien) ce sera, j'en suis certain , une bonne journée : Je dirais même , une journée chouette comme un hibou .

Écrit par : Jerry OX | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Allez, je ne suis pas une vilaine fille. Je viens te tenir compagnie 5mn sur ta terrasse (enfin, si elle tient encore debout, car, j'ai eu entendu qu'elle se descellait, mais ne me demande pas de faire les vitres, je déteste ça). J'espère juste que ta moitié n'est pas dans l'Allier, car, je m'imaginerai que tu préfères encore mieux rester seul pendant une semaine que côtoyer des bourbonnais, des paysans, des cul-terreux, bref des ploucs, dont je fais partie (oui, on va dire que les vichyssois sont aussi des ploucs, même si Vichy est une des plus jolies petites villes françaises), que te balader avec tes 2 femmes adorées dans nos jolies campagnes si belles au printemps. Finalement, tu n'es qu'un indécrottable parisien. En ce moment, il fait un temps merveilleux, j'espère qu'elles en profitent bien.

Écrit par : julie | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

en fait de Voltigeur, je ne connaissais que le cigare ! Le tien est meilleur pour la santé !

C'est çà ! Fait le ménage pour te distraire ! Pauvre abandonné !

Écrit par : emiliacelina | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

elle a raison Julie, il fait un temps merveilleux dans l'Allier, tu y aurais pris un bon bol d'air au lieu de traîner tes guêtres et ton mal-être à Paris !

Écrit par : colombine | mercredi, 12 avril 2017

Répondre à ce commentaire

J'arrive avec un jour de retard, j'ai passé ce mercredi au presque parfum d'été entre fondation Louis Vuitton et quai de Loire avec le Paladin et notre Lumineuse, c'était bien! La prochaine fois, on se donne RDV?

Écrit par : la baladine | jeudi, 13 avril 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire