Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 10 juin 2017

On n'a plus que Lisieux pour pleurer…

Ne dis rien, Mab, j’ai déjà honte…

Aaaahh !!! Lectrices chéries ! Si vous saviez…
Eh bien voilà.
Nous avons passé trois journées délicieuses.
Absolument délicieuses.
D’abord, nous avons rencontré des gens.
Que dis-je des gens… Des amis !
Je dis ça, en fait je n’en sais rien, juste que, comme dit Heure-Bleue, « c’était bien »
En plus, je vais vous dire, j’étais heureux !
Oui, c’est la première fois que « je fais copain », comme on dit à l’école, avec quelqu’un qui marche moins vite que moi !
Cela dit, un bémol tout de même.
Dites moi, lectrices chéries, avez-vous toutes la même répugnance à mettre de l’eau dans les petits bidules à glaçons qui traînent dans tous les congélateurs ?
Parce que quand nous sommes allés dîner chez eux –on n’hésite pas non plus à faire « pique-assiette » surtout quand c’est bon- eh bien il m’a fallu aller chez leur voisine quémander quelques glaçons.
Nous étions déjà invités alors je n’ai pas voulu m’incruster chez la voisine, une petite femme blonde absolument charmante.
J’ai été bien élevé et tout, alors elle m’a donné les glaçons que j’ai ramenés.
Alors, que je vous dise, lectrices chéries.
On a donc « fait copain » avec des gens qu’on ne connaissait pas du tout, sauf au hasard de quelques lectures.
J’aurais dû me méfier.
Heure-Bleue de « lui » m’a dit « au départ, on croit qu’il est normal, pas mal mais bon, il a quelque chose, je crois qu’il a du charme. »
Pendant que la lumière de mes jours était allée avec l’épouse de « lui » faire une course, j’ai papoté avec lui.
J’ai la réponse.
Comme tout le monde, les années passant il s’est mis à l’abri du soleil et ses cheveux se sont argentés seulement voilà.
C’était un brun très mat.
La garce ! Je ne peux pas tourner les yeux, elle mate toujours le même genre de mec !
Bon, à dire vrai, lui et moi avons apparemment les mêmes attirances.
Sa moitié est une jolie femme, blonde, petite, claire de peau et équipée de deux yeux bleus très chouettes.
En vrai, pendant trois jours, nous sommes rentrés tard à l’hôtel, nous avons mangé, bu et conversé.
Finalement, pour être bien, il nous suffit  de manger, boire et surtout nous sentir bien en compagnie de gens qu’on aime sans raison autre que « parce que c’était eux, parce que c’était nous ».
C’est du moins l’impression que j’ai retirée de ces trois jours…

Commentaires

De bien beaux moments, je crois. Ça fait du bien de quitter Paris quelquefois.Bravo pour le bol d'air et le plein d'amitié.

Écrit par : lakevio | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Chouettes vacances.

Écrit par : Berthoise | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Et même pas un bain de mer, moi je n'aurais pas pu résister. Je me suis baignée à Cabourg un 31 décembre bon d'accord je te concède que j'avais un peu bu.

Écrit par : mab | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Ah...ton titre, ton titre...
je suis d'accord, on recherche toujours un peu le même type d'homme ou de femme, malgré nos prétendues ouvertures sur la diversité...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

La définition du bonheur tout simple!

Écrit par : Livfourmi | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Entièrement d'accord avec Livfourmi !

Écrit par : Colette | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

super séjour alors !

Écrit par : colombine | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Quoi vous êtes déjà rentrés ? Il s'est déjà passé 3 jours ? Encore une semaine que je n'ai pas vu passer...

Écrit par : Milky | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Bon je ne vais pas trop m'étendre mais, comment vous dire; c'était juste une belle rencontre. Nous provoquerons d'autres occasions de vous sortir de Lutèce. Vous avez d'ores et déjà un compartiment tueur dans le "fridge" à moins que ma blonde voisine me suggère de revoir l'homme qui aimait les femmes :)

Écrit par : rollerman | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Pas de glaçons? Pfff... je parierais bien qu'elle a laissé cramer le plat!

Sinon, c'est joli, le récit de cette amitié naissante, ça te ressemble, drôle et plein de tendresse.
:-))

Écrit par : la baladine | samedi, 10 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Lisieux pour pleurer.....J'admire, je suis bouche bée, j'adore et je me tords.
Longtemps que je vous lis HB et vous sans laisser de commentaires. Pourquoi aujourd'hui ?
J'en profite pour vous dire combien j'aime et admire vos notes, combien j'aime et admire votre couple. J'arrête là mes louanges. Continuez comme ça tous les deux, vous êtes de belles personnes.

Écrit par : Annie | dimanche, 11 juin 2017

Répondre à ce commentaire

l'amitié, les glaçons, la chaleur, le soleil, la mer... que demander de plus?

Écrit par : Coumarine | dimanche, 11 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire