Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 09 novembre 2017

Sexe à piles...

Mon_nom_est_Personne.jpg

Hier, nous avons vu « Oudemia »
J’ai pensé un instant que nous verrions peut-être un Ulysse transgenre mais non.
Nous fîmes connaissance d’une Pénélope sans tapisserie.
En fait, j’ai eu du pot dans cette affaire parce que le plus qualifié pour être Polyphème, c’est quand même moi.
« Oudemia » a grandi dans un quartier voisin de celui où j’ai grandi.
Le « feeling » a bien fait son travail  puisque nous nous sommes tous reconnus immédiatement.
Enfin presque.
« Oudemia » a dit avoir reconnu Heure-Bleue immédiatement mais pas moi.
Une des rares photos de moi sur mon blog datant de 2001, j’en ai déduit que votre Goût adoré avait pris un sacré coup de vieux…
Heure-Bleue et moi eûmes finalement une journée bien remplie.
Nous papotâmes avec notre nouvelle connaissance jusque vers cinq heures de l’après-midi devant des cafés puis nous sommes repartis tous trois vers la place de Clichy en passant par l’avenue Trudaine.
Deux choses m’ont surpris devant « mon » lycée : La porte, dévastée par un incendie allumé pour montrer l’inquiétude des élèves devant une modif du Code du Travail qui n’allait pas les concerner demain, a été entièrement refaite.
C’est la même que quand j’allais au lycée mais en moins patiné quand même…
Et puis, autre surprise, j’ai appris par voie d’affichage réglementaire que le bâtiment préfabriqué construit à l’intérieur du lycée allait être enlevé.
Dans les cours de ce lycée, je n’avais jamais vu autre chose que des gamins et des « pions »…

Ça m’a remonté un moral entamé par la promesse que la retraite des cadres, non seulement n’allait être revalorisée mais qu’elle avait de bonnes chances d’être rognée par les soubresauts de la Bourse plus vite que par l’inflation.
C’est donc d’un pas allègre que nous avons remonté la rue des Martyrs, sommes passés devant la cité Malesherbes, oui c’est là qu’est né Johnny Halliday, et sommes passés ensuite devant des tas de boutiques qui vendent aux dames de quoi se consoler de la maladresse des hommes.
J’y ai vu là des outils dont l’usage ne sautait pas aux yeux immédiatement.
Et pour cause, ce n’était pas fait pour les yeux…
Il y a aussi des outils pour les messieurs mais il m’a semblé que c’était pour des hommes qui ne savent pas que normalement, « c’est mieux à deux ».
Nous avons clos la journée au restaurant avec Tornade dont nous avons fêté l’anniversaire.
Oui, hier elle a eu… Euh…
Bon, moins que nous.
Et nous avons conclu la journée par une promenade digestive qui nous a ramenés à la maison.
Je vous assure que ce fut une chouette journée, lectrices chéries…

Commentaires

Même pas un petit mot sur le "temps de mince" hier. Il est vrai que l'amitié tient chaud et ensoleille.

Super cette journée.

Écrit par : Sophie | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

nous n'en doutons pas !

Écrit par : col/ang | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Enfin, un parisien heureux. Toi, t'aurais jamais pu vivre dans une petite ville comme la mienne...Et moi, à Paris, jamais ! On est donc fait pour ne jamais nous rencontrer...

Écrit par : julie | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Et pis, je suis sûr que ça ne collerait pas avec mon mari. Z'êtes trop différents..Lui est trop "terre à terre", le nez dans ses légumes... et toi, les cheveux au vent à humer l'air pollué de Paris..Bon, tu me diras, vu les voitures qui passent dans la journée devant notre maison, me demande si notre air est si pur que ça.

Écrit par : julie | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Cité Malesherbes qui abritait la "SFIO" avant de devenir le "PS" ailleurs.Quand à la Maternité, une 'chance' d'y naitre parce que sinon;à l'époque... (parait-il).

Écrit par : Nina | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

heureux comme un poisson dans l'eau, dans le Paris de ton coeur!

Écrit par : Coumarine | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Paris...
http://youtu.be/OdOu3LAxebg
Vos chroniques parisiennes me donnent une furieuse envie de revoir Paris!
http://youtu.be/2S5bP6ZYWCQ
Je vous souhaite une bonne fin de semaine
Jean-Jacques'60
Berne, le 9 novembre 2017

Écrit par : Jeanjacques666 | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

On sent que cela a été une chouette journée. Tant mieux !

Écrit par : Anita | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah ! La rue des Martyrs et le souvenir de l'hôtel Proust où nous avaient emmené nos parents... Il y avait une cage d'escalier démentielle. Je ne me souviens pas de magasins bizarres. Mais on nous avait dit que c'était un quartier chaud (je ne suis pas sûre qu'à douze ans, je comprenais tout ça).

Je suis passée dans une école (un athénée mixte, chez nous on disait un athénée pour les garçons ou quand c'était mixte et un lycée pour les filles), où les élèves ont aussi mis le feu, mais dans le fond, je ne sais pas pourquoi. Avec des plaques de phosphore sorties des labos de chimie et déposée dans la salle des profs, le bureau du préfet, du proviseur, etc. Mais c'était en 1971 et dans un quartier huppé de Bruxelles (un comble !)

(Et elle est où, lol, cette photo de 2001 ??? )

Écrit par : Pivoine | jeudi, 09 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

je ne savais pas que Johnny était né où j'avais eu ma première fille. Drôle de clinique où en 1964 quand il n'y avait pas de chambre de libre en attendant on mettait les patientes dans un cagibi genre cagibi à balai, j'y ai attendu une matinée. Le berceau ressemblait à une cage en grillage. Heureusement que tout cela a changé, enfin j'espère. Est-ce toujours une clinique pour mettre les enfants au monde ?

Écrit par : manouedith | vendredi, 10 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

On sent que tu reprends bien possession de "ton" Paris... J'en suis heureuse.

Écrit par : lakevio | vendredi, 10 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bien sûr ! Une journée à rentrer KO ! Bon anniveraire à la Tornade ! Bon, d'accord je ne la connais pas mais depuis le temps que vous nous comptez ses visites, on sait que ces jours là vous ne restez pas les 2 pieds dans le même sabot et que vous aimez ça!

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 10 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est marrant parce qu'OUDEMIA à l'envers ça fait AIME DUO
...et je doute pas qu'elle ait aimé votre duo !
J'ai d'abord cru que c'était une de tes lectrices chéries...mais non, elle n'est pas dans ta liste.
Ça me fait penser qu'il faudra quand même que je vienne vous voir quand je serai de passage dans la capitale. Depuis le temps que je le dis...
Bises
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | samedi, 11 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Et pour cause, ce n’était pas fait pour les yeux…

Parce que c'est en vitrine?

Écrit par : livfourmi | lundi, 13 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire