Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 novembre 2017

Les mères veillent...

lakevio.jpg

 

«  Chère maman,
Le Lusitania est arrivé cet après-midi à New-York.
Je l’ai vue sur le pont, dès Southampton.
Elle a levé les yeux quand je suis passé devant son transat pour m’asseoir sur le mien, voisin.
Quand j’ai incliné légèrement la tête pour la saluer, elle a souri.
Maman, si tu avais vu ce sourire !
C’est elle, maman, j’en suis sûr, ce sera celle là, la vraie, la seule, la dernière.
Nous étions encore à quatre jours de New-York quand elle accepta de converser un moment avec moi.
Un passager a accepté de nous prendre en photo.
Regarde maman, comme elle est belle !
 »

 

Commentaires

Allons bon !!!

Écrit par : Sophie | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

mon comm. ne veut plus rien dire... mais l'auteur a compris je pense.

Écrit par : Sophie | lundi, 20 novembre 2017

Ça craint ! comme disent certains. S'il lui faut l'aval de sa mère... Je suppose qu'elle avait dit non pour les précédentes ?...

Écrit par : lakevio | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Plus longtemps
Peut-être que sur les paquebots lents
Notre amour irait plus longtemps
Plus longtemps.

Normandie, Lusitania.

(Souchon)

Écrit par : alainx | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Est-ce vraiment, vraiment la dernière ? pas si sûr :-)

Écrit par : Praline | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je rêve ou quoi ? N'y avait-il pas 3 lettres, il y a une heure ?

Écrit par : julie | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Si si mais en relisant Lakevio j'ai vu que j'avais mal fait le devoir alors je me suis cantonné à la bonne version.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 novembre 2017

Mon cher fils,
Je te remercie d'avoir pensé à m'adresser cette photographie.
Je l'ai observée longuement ; hélàs je ne puis décidément pas te répondre que ton apparent "coup de foudre" m'emplit de joie ! Une fois de plus, je crains un emballement inconsidéré. Certes la jeune personne semble plutôt bien faite, mais je lui trouve un air de jolie poupée, trop alanguie à mon goût.
Surtout, tu ne me dis pas si elle est anglaise ou américaine, rien sur sa vie, ses goûts et ses propos à ton endroit ! A-t'elle seulement remarqué les affreuses chaussettes que tu arborais ce jour-là ?
Tu comprendras que j'attendes maintenant que tu me dises si vous vous êtes revus à New York et en quelles dispositions, de part et d'autres !
Ta mère qui t'embrasse tendrement mais qui est impatiente de recevoir ton prochain courrier-compre-rendu ...

Écrit par : mimazhan | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

évidemment, c'était une façon de faire: court et bon!
et dans ce court texte: 4 fois répété, le mot maman!
On peut dès lors se poser des questions sur la suite ;-)

Écrit par : Coumarine | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Tu as des souvenirs vivaces de ta mère, aucune femme n'a jamais trouvé grâce à ses yeux.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

encore un fils-fils à sa maman.. comme chez moi !

Écrit par : ang/col | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Encore une mère abusive ! Il est temps que le grand garçon s'affranchisse, non ?

Écrit par : Gwen | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Mon nouveau clavier me trouble.
Oui il n a personne d autre que sa mère à qui se confier?

Écrit par : Piboine | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

contente de lire que le Lusitania est arrivé à bon port ;-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

S'il lui faut absolument l'aval de sa maman, je crains fort que l'affaire aille très loin !!

Écrit par : Colette | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Arrivés sur le Lusitania... Ils ne sont pas repartis sur le même paquebot, au moins?

Écrit par : La Baladine | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Comme je le disais à Adrienne, le Lusitania a été lancé en 1906 et coulé en 1915.
Entre les deux il a fait quelques traversées...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 novembre 2017

Mais oui... Fais comme si tu avais choisi le nom du Paquebot au pif! Si tune voulais qu'on pense à sa fin "particulière", tu prenais le Mauretania...

Écrit par : La Baladine | lundi, 20 novembre 2017

Et pas comme bâtiment de guerre ? Faudrait que j'aille voir sur wikipedia ?

Les deux autres paquebots géants comme le Titanic n'ont pas eu beaucoup de chance non plus je crois.

Écrit par : Pivoine | lundi, 20 novembre 2017

Le Lusitania et le Mauretania sont quasi jumeaux (appartenant à la même compagnie, la Cunard), mais le deuxième seul a été réquisitionné; et le premier seul a été coulé par les Allemands...

Écrit par : La Baladine | lundi, 20 novembre 2017

ce n'est pas gagné d'avance si elle a mis quatre jours avant d'accepter de converser avec toi.... d'ailleurs, te connaissant, ça m'étonne fort !

Écrit par : emiliacelina | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Sera t'elle au goût de madame mère ? On lui souhaite au grand garçon...

Écrit par : Véro | lundi, 20 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Il y a des évidences, comme ça.

Écrit par : livfourmi | mardi, 21 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire