Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 décembre 2017

Les escaliers de la butte.

20171202_165923.jpg

Non Mab, ils ne sont pas durs qu’aux miséreux…
On a eu Merveille et P’tite Sœur à la maison.
Nous sommes allés les chercher vendredi soir, et après le McDo, seul endroit (croyait-on) où P’tite Sœur trouvait quelque chose à son goût, nous les avons ramenées chez nous.
Évidemment, j’ai dû dormir sur le canapé.
Finalement, ce n’était pas plus mal.
Le respect des règles de la bienséance a parfois du bon.
J’en eus la preuve hier matin lors de la séance dite « câlin au réveil de Merveille ».
Hélas, les deux veulent un câlin de papy et de mamie.
Quatre dans un lit, ça fait beaucoup, surtout quand deux des quatre « gigotent comme un boisseau de puces » comme disait feue ma grand’ mère.
La journée fut joyeuse.
Nous avons emmené les petites au restaurant.
P’tite Sœur s’est révélée comme Merveille.
C’est-à-dire comme Heure-Bleue il y a quelques années.
Elles mangent comme les piafs.
On dit qu’elles picorent et on s’aperçoit avec stupeur que quand elles ont fini de picorer quelque chose qu’elles aiment, elles ont engloutit de quoi nourrir le Yemen pendant une semaine…
Après ça on a fait plein d’économies.
On a pris le 30 pour les emmener prendre le funiculaire jusqu’au Sacré-Cœur.
Il y avait tant de monde qu’il était impossible d’approcher le composteur.
Du coup on a grugé.
Puis le funiculaire était fermé pour on ne sait quelle raison.
Nous avons, Ventoline aidant, réussi à gravir les milliards de marches qui mènent en haut de la butte Montmartre.
Arrivés là-haut, le Sacré-Cœur fermait ses portes.
J’ai dit à la lumière de mes jours « on peut rentrer tranquillement à pied, arrivés place du Tertre, on prend la rue des Saules et on la descend jusqu’à la rue Caulaincourt et on prend la rue Lamarck jusqu’à la maison.
Merveille a dit « Chouette ! On va prendre la rue Tourlaque comme hier, elle est super en pente ! »
Hélas, les économies prévues se sont envolées parce qu’Heure-Bleue et P’tite Sœur ont vu le petit train, celui qui t’emmène a un train de sénateur au prix d’un TGV Paris-Marseille.
Le machiniste a oublié de nous descendre à côté de la rue Tourlaque.
Bilan, on est descendu du train au Moulin Rouge et on est allé à pied place de Clichy prendre le 95…
Alors, lectrices chéries, j’ai fait une découverte intéressante : Prendre le 54 en bas de la butte puis le 95, bus chauffés normalement, était vachement plus rentable qu’économiser trois tickets de bus et claquer vingt-deux €uros pour se geler les miches en faisant la moitié du chemin en plein vent…
Comme on était sur les genoux en arrivant à la maison on les a gardées une nuit de plus à la maison.
P’tite Sœur n’aime pas la soupe –la soupe d’Heure-Bleue est pourtant un chef-d’œuvre- et Merveille préfère le pâté au piment d’Espelette.
Mais on recommencera au printemps parce que c’était vachement chouette comme week-end.
J’ai goûté le Blanton’s ramené par Tornade, il est délicieux.
Franchement, c’était bien…

Commentaires

Ah enfin !
Je suis contente que vous puissiez de nouveau passer du temps avec vos Merveilles.

Écrit par : Berthoise | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

On dirait même que le temps des merveilles s'améliorent !
Bon dimanche.

Écrit par : lakevio | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

oui moi aussi je suis heureuse de lire cela!

Écrit par : Coumarine | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Magnifique, voilà pourquoi cela restait calme chez Heure Bleue. Je m'en réjouis. Vous avez dû passer un superbe week-end.

Écrit par : Pivoine | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Tout est rentré dans l'ordre : plus de passerelle, un quartier connu par toi et que tu fais découvrir, les merveilles qui re-intègrent sans changement de comportement, le domicile où il n'y a plus d'humidité, de belles promenades à portée de pieds, de belles vues à portée d'oeil, la félicité quoi : c'est un peu Noël avant l'heure et c'est bien.

Écrit par : Sophie | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Sourire d'une oreille à l'autre :-)

Écrit par : Praline | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Très bonne et belle nouvelle ! Vraiment cela fait plaisir.

Écrit par : Anita | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Hi-hi, j'ai dû regarder ce que c'était que du Blanton's !!!

Écrit par : Pivoine | dimanche, 03 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Du pur bonheur, ça fait du bien...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 04 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Bien heureuse pour vous 2 pour ces moments précieux.
Quant à la chanson c'est fait elle est dans ma tête pour la journée.

Écrit par : mab | lundi, 04 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Avec retard mais bien sincèrement je veux vous dire combien cela m'a fait plaisir d'apprendre que vous aviez "eu" enfin vos Merveilles ! Plaisirs et fatigues mêlés, c'est bon et ça va continuer bien sûr ! Je suis vraiment contente pour vous deux.

Écrit par : mimazhan | lundi, 04 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je comprends que vous soyez tous deux sur les genoux , nous avons gardé les petits à Paris pendant une semaine , ils demandent à leur mère de jouer «  à dada » comme mamie et il parait que je ne mets jamais de savon quand ils prennent la douche et qu.ils avaient le droit à plein de dessins animés . Je crois qu.on les a pervertis et c.est bien aussi !

Écrit par : Brigitte | lundi, 04 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

ha c'est cool...vous avez renoué avec l'Ours...vous deviez être content...c'était un super WE!!! bisous!

Écrit par : Tarrah | lundi, 04 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Eh bien, voilà, tout arrive, et Noël se présente bien!

Écrit par : La Baladine | mardi, 05 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire