Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 11 décembre 2017

Enfant de cœur...

 

lakevio.jpg

Ils m’énervent !
Mais qu’est-ce qu’ils m’énervent.
Surtout elle.
Accrochée à lui comme si c’était la bouée qui va la sauver de tout…
Non mais quelle conne !
Qu’est-ce qu’elle croit ?
Rien qu’à regarder son air con à lui, l’air béat du mec qui vient de pécho, je sais que dès qu’il l’aura sautée il cherchera un autre plumard où danser…
Je le sais, il me regarde déjà, s’il savait...
Bon, je finis ma bouteille de pousse-au-crime, et je me barre avant de les gifler tous les deux.
----------------
Me manquait plus que ça ! Accrocher Ophélie !
Tu parles d’une affaire.
Je sens d’ici l’histoire indémerdable !
Elle est capable de se jeter dans le bassin des Tuileries si je regarde une autre nana dans le métro…
Au moins, sa copine elle est cool.
D’accord, elle me branche moins avec son pif bleu-marine de picoleuse…
Bon sang ! Elle a une descente que j’aimerais pas remonter à vélo…
Mais elle semble quand même plus calme.
Si j’avais su…
Au lieu de la jouer Roméo subjugué par Juliette, je l’aurais jouée léger, genre « faut bien que le corps exulte, poulette, mais faut pas sombrer dans le pathos non plus, hein… »
Je suis sûr que ça aurait marché avec Picolette.
Alors qu’avec Juliette, je sens poindre les emmerdements…
--------------
Je l’aime…
Qu’est-ce que je suis bien, là, contre lui.
Bon, je sais que ça l’agace ces démonstrations en public.
Mais il faut que je le sente contre moi, que je sente sa chaleur, son odeur.
Oh ! Je sais bien comment il est.
J’ai beau être contre son épaule et les yeux clos, je sais bien qu’il est en train de se demander comment ma copine se défend au lit.
S’il savait…
Moi je sais, c’est avec moi qu’elle passe la plupart de ses nuits.
Et c’est pour ça qu’elle picole.
Elle sait que ses parents ne diraient rien parce qu’elle boit trop mais qu’ils la tueraient s’ils savaient qu’elle préfère les filles.
Moi, je ne suis pas emmerdée par ces histoires là.
J’aime les deux.
Ces deux là ont chacun leur petit plus.
Je la sens bien, la suite.
Si je me débrouille bien, on finira bien par vivre tous les trois ensemble.
Je suis sûre que nous serons tous gagnants.
Surtout moi…

Commentaires

"Bon sang ! Elle a une descente que j’aimerais pas remonter à vélo…"

voila une des nombreuses phrases qui m'a fait rire...

Superbement bien mené et la dernière partie à laquelle je ne m'attendais pas...

Écrit par : Sophie | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

ah! bien trouvé, le troisième monologue intérieur, bravo!
(au moins comme ça on n'aura pas tous fait plus ou moins pareil :-))

Écrit par : Adrienne | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Elle sera peut être trop saoule pour rejoindre votre lit où elle dormira que dis-je, elle y ronflera.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Tu m'as bien amusée ! Comme je dis à Adrienne, l'intérêt, c'est le style ! Bravo.

Écrit par : lakevio | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Oui c est drôle je m amuse bien aussi...

C est vraiment bien troussé.

Écrit par : Piboine | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Immoral mais délicieux, bravo!

Écrit par : Zazie | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ah oui, j'aime bien ta version très sulfureuse !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Rahala !

Finalement ils ne savent pas profiter des bonnes choses !
Un bon plan à trois et puis c'est marre !

Sinon c'est dans un super style tout comme il faut… !

Écrit par : alainx | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Eh bé ! tu fais dans le libidineux aujourd'hui ? Pas mal vu et original dans la démarche.

Écrit par : Gwen | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Une histoire de baise, quoi, pas de cœur.

Écrit par : La Baladine | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Qu'en sais tu ?
Après tout, il se peut que le trio de cœur soit aussi parfait que le duo de cœur...
Voire un quatuor où chacun pourrait y trouver son compte et de sentiments et de plaisir partagés et même de descendance épanouie.
Tu ne trouves pas que c'est finalement très petit-bourgeois-patriarcal et sexiste cette notion irréductible et inextensible du couple hétérosexuel lié par un contrat indissoluble d'exclusivité qui ne doit se réaliser pleinement que dans la maternité et la paternité ?
Mais n'hésite pas à demander, j'écrirai des histoires de cœur.
Faut pas croire, j'en ai en réserve, tu sais bien que dans le fond je suis fleur-bleue.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 11 décembre 2017

Sur les 3 personnages, je n'ai lu qu'un discours amoureux. Mais j'ai dû me tromper.

Écrit par : La Baladine | lundi, 11 décembre 2017

Et je ne porte pas de jugement sur le fait que des gens vivent à deux à trois ou plus, soit hétéro, homo ou bi. Chacun fait c'qui lui plait.

Écrit par : La Baladine | lundi, 11 décembre 2017

Excellent aussi !

Écrit par : ang/col | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Je connais des personnes qui militent pour le polyamour mais on y trouve de tout. Des adeptes de la Liberté , des 'surprises de la vie., des aventureux... Des célibataires même (seuls).

Ces personnages ont aussi l air très seuls...

Écrit par : Pivoine | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

C'est ça, cette cavalcade permanente, de lit en lit.
Faut juste vaincre la solitude du moment.
Et ça ne marche pas.
Ce n'est pas la meilleure méthode...
Il n'y a d'ailleurs pas de méthode.
Juste la bonne rencontre...
Mais bon, comme dit Heure-Bleue "je dis ça, je ne dis rien".

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 11 décembre 2017

au vu de leurs pensées à ces trois.... je crois moi aussi qu'ils seront tous les trois gagnants!

Écrit par : emiliacelina | lundi, 11 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Là vraie solitude n est pas drôle.
Quand tu pourrais être mort sans que personne le sache.
Ça fait flipper...
Après combien de semaines on te trouverait?

Écrit par : Pivoine | mardi, 12 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Tu sais, une fois que tu es mort, tu t'en fous un peu...
C'est embêtant pour les voisins, surtout s'il y a une canicule.
En revanche être seul et vivant, c'est juste être comme mort mais avec les impôts à payer...

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 12 décembre 2017

ouh la la le Goût, je crois que je ne viendrai te lire que quand la pilule que je viens de lire, ne sera plus en travers de ma gorge. C'est très méchant.

Écrit par : Sophie | mardi, 12 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Ça fait flipper les vivants en effet mais je n aurais pas dû avoir ce commentaire pessimiste. Bonne soirée à tous.

Écrit par : Pivoine | mardi, 12 décembre 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire