Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 janvier 2018

La déesse de mon père.

Citroen_DS_19_1957.jpg

Que je vous dise, en 1954, mon père est allé travailler chez « Minnesota de France » connue aujourd’hui sous le nom de « 3M France ».
Il y travaillait durement, très durement même.
Un jour de 1959, « Minnesota de France » a décidé que mon père aurait une promotion et irait exercer ses talents du côté de Beauchamp.
La « Traction », achetée d’occasion au « cousin François », était d’après mon père trop lourde et trop poussive pour l’emmener dans ce coin paumé de la Seine-et-Oise aujourd’hui disparue.
Adieu donc le boulevard Serrurier.
Il réussit à convaincre ma mère que pour aller là-bas tous les matins, avec sa nouvelle position de « presque sous-chef de pas grand monde », il ne pouvait pas prendre cette vieille « Traction », une « 11 BL » de 1949.
Il lui fallait une voiture autrement rutilante et moderne.
Le « cousin François » vint encore à la rescousse en lui cédant à un prix avantageux et à un taux zéro sur je ne sais combien de temps une DS-19 que mon père garda jusqu’à l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy.
Un dimanche, donc ma mère regarda mon père avec cet air bizarre qui faisait qu’on ne savait pas si elle allait l’embrasser ou lui taper dessus.
Comme elle l’a appelé « Lemmy » j’ai su que là elle voulait plutôt l’embrasser.
Elle se tourna vers moi, supputant que pour les bagnoles, les garçons étaient plus aptes que les filles à saisir l’importance de la nouvelle.
Je n’étais pas, hélas, intéressé par les voitures, aussi, quand ma mère sourit et, ignorant mes sœurs, m’annonça l’arrivée de la voiture, j’entendis « Ton père a une déesse ! »
Je me suis dit, à l’entendre « Quand même, elle pousse, maman… »
Puis mon père dit « Oui les enfants, on a racheté la DS19 de François, on va aller se promener du côté du Bourget. »
La nouvelle voiture fut mal inaugurée.
Sur le chemin du retour, mon père se pencha pour allumer une « Bastos ».
Ma mère hurla « Aaatttt… Merde ! »
Mon père venait de s’arrêter dans le pare-choc de la voiture de devant.
Une « Aronde » si je me rappelle bien.
Le couple est sorti de la voiture.
Mes parents aussi.
La femme a regardé mes parents d’un air mauvais.
Mon père a dit « euh… Vous n’aviez pas de stop ! »
Moi je sais que ce n’était pas vrai parce qu’il m’est arrivé la même aventure en emmenant l’Ours au lycée et que ça m’a coûté un pare-choc avant…
À la maison, ça a fini avec le même air bizarre de ma mère.
Sauf que là j’ai su qu’elle voulait lui taper dessus parce qu’elle l’a appelé « Gaby » et « Gaby », c’est mauvais signe…
Je me rappelle surtout la facture : 71.000 francs.
Personne n’a jamais pu l’oublier.
Et pour cause, ma mère l’a jetée à la figure de mon père pendant des années…

Commentaires

La DS19... la première voiture neuve que l'on a acquise en 1971... elle était chouette et est restée dans mes souvenirs comme ma voiture préférée entre toutes : très confortable à conduire et pour les passagers ... on l'a eue très longtemps et même repeinte car les bas de caisse rouillaient !... le sel sur les routes enneigées du nord étaient redoutable ! J'adore lire tes souvenirs avec tes parents !

Écrit par : Francelyne 17 | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Une déesse a un prix!

Écrit par : Livfourmi | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

D'où les méfaits de la cigarette... qui coûtent cher.

Je vais t'avouer une chose, que ce soit ID ou DS, je n'aimais pas tellement, mais en plus, j'étais malade comme une bête au bout de quelques kilomètres. Il eût fallu que je demeurasse (c'est bon ça comme conjugaison ??) à jeun avant de monter.

Ces suspensions m'ont tuée hi hi h i

Écrit par : Sophie | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Mon père aussi avait une DS, blanche.
On allait à Saint Jean de Luz le week-end.
A l'arrière, j'étais malade comme un chien.

Écrit par : clodoweg | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Vous êtes tous des fils de riche, mon père n'avais qu'une deux chevaux, qu'est-ce que c'était bien.

Bleck

Écrit par : Bleck | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

juste en passant JOYEUX ANNIVERSAIRE! plein de bisous. Joëlle.

Écrit par : Tarrah | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Mon père a travaillé chez Ciitroën quelques années coupées par un séjour touristique gratos en Algérie. Il a bossé sur les prototypes de DS. Il en était très fier.

Écrit par : Berthoise | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

comme mes parents n'ont(bien évidemment) jamais eu de voiture .... la DS me semblait le summum de la richesse!
Tu vois que tu as encore des souvenirs à nous raconter .... on e redemande !

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 05 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

La déesse... une voiture présidentielle... surtout la noire !
Mon père a eu une 404 break... un autre style !

Écrit par : ab | samedi, 06 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Elle était terrible ta mère quand même.

Écrit par : Anita | samedi, 06 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ah, la fameuse DS, où ceux qui en avaient une, étaient fiers comme Artaban et étaient considérés comme des nantis.. Vieille ou récente, ça te classait un homme...Comme de bien entendu, il était de bon ton pour les jeunes mariés d'en trouver une pour parader sur les routes. Nous, c'était une vieille DS empruntée et conduite par un vague cousin. Je me rappelle que nous étions allés prendre nos photos de mariage dans la commune où se trouvait mon collège. Comment que j'étais fière !
ps : 71000 francs, ça fait combien d'euros ? Je n'arrive plus à convertir..

Écrit par : julie | samedi, 06 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ah, la fameuse DS, où ceux qui en avaient une, étaient fiers comme Artaban et étaient considérés comme des nantis.. Vieille ou récente, ça te classait un homme...Comme de bien entendu, il était de bon ton pour les jeunes mariés d'en trouver une pour parader sur les routes. Nous, c'était une vieille DS empruntée et conduite par un vague cousin. Je me rappelle que nous étions allés prendre nos photos de mariage dans la commune où se trouvait mon collège. Comment que j'étais fière !
ps : 71000 francs, ça fait combien d'euros ? Je n'arrive plus à convertir..

Écrit par : julie | samedi, 06 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Ah! Bon anniversaire le Goût, c'était vendredi ? Comme mon frère ! Si ça se trouve, vous êtes de la même année... (Lui est de 1951).

La DS avait du charme. IL n'y a pas eu la DS 19 puis le 21? Nos voisins en avaient une, pendant que nous avions une 2CV, achetée par ma mère, conduite par mon père et tous les deux ont acheté leur permis de conduire mais mon père seul a conduit. Plus tard, il a opté pour Renault, mais il ne fumait pas (il ne fumait plus).

J'imagine la scène y compris ta maman qui le lui ressert régulièrement (la mienne était aussi comme ça, à resservir les choses indéfiniment)....................

Écrit par : Pivoine | dimanche, 07 janvier 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire