Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 mai 2018

Moi j’aime pas la mer…

lakevio.jpg

D’abord, la première fois que je l’ai vue, c’était au Tréport.
Je n’ai pas aimé.
Il y avait toujours du vent, la plage, pleine de cailloux était aussi inconfortable que le lit de la chambre du petit hôtel où nous étions pour deux nuits.
Imaginez un lit à deux places, dit « lit de 140 » avec mon père et ma mère côte à côte.
Puis ma sœur cadette et moi, allongés au pied du lit en travers et tête bêche.
Je suis sûr néanmoins que nous avions mieux dormi que nos parents…
Il s’écoula des années avant que je ne revoie la mer.
Quelque chose comme sept ou huit ans.
Là, j’ai plus aimé.
Non que ce fut confortable, la côte pleine de rochers n’avait rien de douillet.
Néanmoins, Marilyn Monroe trépassant ce mois là fut l’occasion d’une intéressante découverte. En plus il faisait beau.
Je revis une fois encore la mer, la Méditerranée cette fois, en 1970, en accompagnant quelqu’un à Marseille.
Ça ne m’a pas enthousiasmé plus que ça.
Bref, je n’étais d’accord avec Baudelaire…
Plus tard, je l’ai revue plusieurs fois, la pleine mer bleue et profonde.
Mais jamais à Saint Malo.
Contrairement à Mme Hué, je ne trouve pas que rien ne soit aussi beau dans le monde.
Quand j’y repense, je me vois allongé sur un sable douteux, assis sur un rocher plein d’aspérités, marchant sur des galets qui me démontent les pieds.
Non, décidément, j’aime pas la mer…

Commentaires

Et moi qui ne rêve que d'elle si je pense au mot "vacances" ...
Le seul élément qui manque à mon décor.

Écrit par : Sophie | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

j'ai lu chez Lakévio que c'était "du faux"... tu me rassures.

Écrit par : Sophie | lundi, 07 mai 2018

Moi j’aime la mer
Beaucoup...
Passionnément...
Etc etc...
Mais je t’aime quand même, lol !

Écrit par : Celestine | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Chacun ses goûts, hein ! :)

Écrit par : Fabie | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

C'est vrai, tu n'as pas aimé la mer à Tel-Aviv mais tu aimes la mer en Bretagne, en Normandie.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

j'aime la mer sauvage, la mer du Nord...

Écrit par : Coumarine | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Tu m'as fait rire, je me suis dit "mais quel douillet, monsieur aime trop son confort" :-) j'ai, comme Sophie, lu que c'est tout du faux ! J'aime bien la mer ou l'océan... juste pour les vacances, je ne trouve pas non plus qu'il y n'y ait rien de plus beau.

Écrit par : Praline | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

on nage en pleine fiction, donc, sauf en ce qui concerne les affreuses plages de cailloux qui te ruinent la plante des pieds :-)
vive la mer du Nord et son sable fin haha

Écrit par : Adrienne | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Mais comment peut-on ne pas aimer la mer!

Écrit par : mab | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

C'est une fiction j'espère !

Écrit par : Zazie | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Mais, pourquoi donc as-tu écrit un texte en disant que tu n'aimais pas la mer, puisque je viens de lire chez HB que c'est faux ? Tu as dû écrire ce texte à la va vite...La mer ne t'inspirait pas ?

Écrit par : julie | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Tu aimes la mer bretonne et normande...te voià donc absout à mes yeux !

Écrit par : Gwen | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

du coup je me rends compte que si je conjugue assez correctement le verbe "absoudre", je m'aperçois que je n'en connais pas l'imparfait du subjonctif et comme je ne sais pas où est mon Bescherelle...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 07 mai 2018

Que j'absolvasse ?
Qu'elle absolvât ĺe doux péché de ne pas rendre justice à notre Normandie...
Veules les Roses est si joli ;-)

Il ne te reste plus qu'à écrire l'opposé...

Écrit par : Pivoine | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

mais ce ,'est pas la mer que tu dis ne pas aimer ce sont les pages "caillouteuses " !!!!

Écrit par : emiliacelina | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

"Je résolus ce problème sans difficulté, et cela dissolut la légère anxiété de mon interlocuteur. Il était facile que je résolusse cette question en effet, et qu'il la résolût lui-même aurait été possible avec un peu de réflexion."

Je ne connais pas Veules-les-Roses, mais à côté Veulettes et ses cailloux, où j'ai vu la mer pour la première fois ; c'est la mer du Nord que j'aime, tout là-haut, à peine éloignée de la Batltique, mais je crois que le long du Cotentin je vais trouver des endroits comme je les aime, sans gens...

Écrit par : Dame Marthe | lundi, 07 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Que la lumière de tes jours ne se froisse pas si c'est à toi que je propose d'aller lire mes souvenirs du 8 mai 1945... Il fallait faire un choix et c'est ton blog qui s'est ouvert le premier... C'est là que je me rends compte que je suis devenue un vieux tromblon qui radote !
NB - trop tard (trop tôt ?) pour consulter le Bescherelle : je verrai ça plus tard

Écrit par : Gwen | mardi, 08 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Le sable douteux, les galets inconfortables, je te l'accorde... Mais le bleu profond de la mer a quelque chose de magique!

Écrit par : livfourmi | mardi, 08 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Même pas le bruit des vagues allant et venant ? Et la bande blanche d'écume qui précède la vague qui vient mourir à nos pieds ? Ah bon...

Écrit par : Vero | mardi, 08 mai 2018

Répondre à ce commentaire

La mer n'est pas toujours bleue.
C'est agréable de regarder les différents tons qu'elle nous propose selon "son humeur"
Je sais vous n'avez pas ce plaisir à portée de votre vue, moi je la vois tous les jours. Parfois elle est vert émeraude.
Vous avez Paris pour cadre de vie. C'est une chance de pouvoir circuler comme vous le faites avec Madame Heure Bleue dans votre joli quartier.
Merci pour tous vos articles si bien rédigés.

Écrit par : Christiane | mardi, 08 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Sans dec' ?
J'y crois pas.

Écrit par : Berthoise | mercredi, 09 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Hi hi hi hi...Bon...t'as pas choisi les plus belles plages...mais pour ça il eu fallu quitter la France...aller sous les cocotiers...il parait qu'il y a du sable blanc et fin et qu'on voit les pissons dans l'eau turquoise et transparente...bisous.

Écrit par : Tarrah | mercredi, 09 mai 2018

Répondre à ce commentaire

les plages de sicile:à taormina grises et caillouteuses,les laves de l'etna.plus au sud,le sable clair ou les rochers.les vacances à vittoria,les parents peu attirés par la mer.les jeunes,plutard ont apprécié les plages.
maintenant,je suis fatiguée,je reve du bassin d'arcachon et ma fille reve de l'océan. christiane

Écrit par : christiane | jeudi, 10 mai 2018

Répondre à ce commentaire

La première fois que j'ai vu la mer, c'était au Tréport aussi ! J 'avais 6 ans et je n'ai pas aimé du tout, les galets qui m'ont démoli les pieds, le vent , cette eau grise qui écumait.... Je ne l'ai revue que 6 ans plus tard, sur la côte d'opale... Et maintenant j'entends l'océan depuis mon jardin, j'aime bien !

Écrit par : Francelyne | jeudi, 10 mai 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire