Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 octobre 2018

On m'a fait boire épicé.

De rien... Ah oui, c’est vrai...

macarons.jpg

La lumière de mes jours progresse chaque jour.
Avant, c’est-à-dire il y a quelques jours ou quelques semaines, elle avait besoin, pour se décorer, de passer son « pull à taches ».
Mais si, rappelez vous, ce pull « tachable » mais increvable, d’un épouvantable « bleu layette ».
Ce pull qui attire la tache comme le CRS attire le pavé.
Je déteste ce « bleu layette », que j’appelle parfois « bleu portugais » car dans mon ancien quartier il avait la faveur des peintres qui peignaient les cuisines et les boutiques de ce bleu probablement censé ensoleiller ce coin plutôt lépreux.
Eh bien, grâce aux progrès de l’entraînement, Heure-Bleue n’a même plus besoin de ce pull pour décorer son plastron.
Je l’ai vue envoyer du geste auguste du semeur une fourchetée de haricots verts directement sur un charmant chemisier noir à minuscule pois blancs.
Oui elle a fait ça.
Elle a mal aux articulations, alors j’ai ramassé les haricots verts.
Comme il s’agissait quand même de haricots dits « extra fins » ça faisait comme de petits asticots sur le parquet.
Mais verts.
Des « haricots vers » en somme…
Elle avait réussi à éviter son pantalon.
C’est dommage, si elle avait porté une jupe, elle aurait dû la retirer.
J’aime quand elle retire sa jupe.
Ça fait des années que j’aime la regarder.
Ah... Si vous voyiez ses jambes...
De pures merveilles.
Mais bon, passons à autre chose.
Ce matin, elle m’a parlé de macarons et de pain censément « de luxe ».
Des machins industriels.
J’ai déjà goûté.
J’en ai toujours retiré l’impression qu’acheter ces machins de faux luxe, ces trucs fabriquées en usine et qui coûtent un bras, c’était se faire avoir.
C’est comme payer cher une chemise censément de luxe et s’apercevoir qu’elle est fabriquée pour une misère au Bangladesh par des esclaves et présentée dans un emballage tapageur aux couleurs « flashy ».
Je trouve que c’est faire preuve d’un manque de discernement criant qu’acheter ces trucs d’un mauvais goût très sûr.
Bref c’est bon pour les touristes…

Commentaires

Pour moi, ce n'est pas le bleu layette que je trouve haïssable, mais le vert amande ! Ma mère avait une prédilection pour cette teinte qui a revêtu les murs de nos cuisines , que ce soit en peinture ou en tapisserie, selon l'époque. Ma soeur aînée a suivi ce funeste penchant (j'exagère un peu là), mais ça me sortait par les deux yeux...

De toutes façons, je n'aime que les couleurs profondes ou ensoleillées.

Je n'ai jamais goûté les macarons Ladurée mais s'ils ne le sont pas, ton billet est une nouvelle fois savoureux.

Écrit par : Sophie | vendredi, 05 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

J'ai eu ma période Ladurée, au temps où le salon était superbe et tranquille sur les Champs, quand tu n'attendais pas trois heure d'être servie... A présent, il y a des point "Ladurée" partout.
J'ai donc fait des macarons maison avec plus ou moins de réussite - Brunette les fait mieux que moi !
A présent, de toutes façons, c'est beaucoup trop sucré pour moi !

Renseignez-vous sur Odette ! Qu'on puisse y retourner !

Écrit par : lakevio | vendredi, 05 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

;-)
Moi j'aime tout autant boire un café chez HB et toi en mangeant un biscuit sec que les macarons dans un salon de thé patiné à l'ancienne;-))))))))))))))

Écrit par : Imaginer | vendredi, 05 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup les haricots "vers" ☺
D'ailleurs je vais en éplucher des frais pour ce soir ☺

Écrit par : Fabie | vendredi, 05 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

j'aimerais bien que les haricots verts extra fins ne viennent pas du Kenya ;-)
(le bleu tendre est sans doute une couleur qui lui va bien?)

Écrit par : Adrienne | vendredi, 05 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Les haricots "vers"! J'adore ;-)

Je suis une grande fane de macarons, mais pas les Parisiens, fussent-ils de luxe... Ma préférence va vers ceux de chnord! :-)

Bon week-end à vous deux. (avec ou sans pull bleu)

Écrit par : Ambre | samedi, 06 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Mis à part les taches le noir à pois blanc et le bleu layette, tout ça, en résumé, c'est le capitalisme.

Écrit par : Pivoine | samedi, 06 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Chez moi, tout fait ventre. J'aime les macarons ET les haricots verts.

Écrit par : Berthoise | samedi, 06 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Quelle note! On y trouve de tout!!!!! même des asticots verts! et tes espoirs toujours déçus de voir HB te faire un strep tease !!! ....quand ce n'est pas le moment !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : emiliacelina | samedi, 06 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire