Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 19 mars 2019

Aux Champs Elysées...

On a pris le 31.
Il faisait presque beau, on se serait cru en vacances.
Ce bus montre sur tout son parcours la variété des quartiers parisiens.
Il passe par des quartiers quasiment lépreux et des rues absolument magnifiques.
Pour mettre le doigt sur la différence en un « beau quartier » et un « coin qui craint », il suffit de regarder certains endroits vers la Gare de l’Est ou la Gare du Nord et les avenues proches de l’Étoile.
Ce qui ne signifie pas que les gens de l’un des endroits soient pires que les gens de l’autre...
Heure-Bleue voulait donc hier vérifier que le quartier des Champs Élysées était réellement dévasté.
De fait il l’était, arrivés à l’Arc de Triomphe, nous avons descendu en flânant et en conversant avec de parfaits inconnus, « la plus belle avenue du monde » par le côté impair jusqu’à la rue Marbeuf et nous y avons vu des vitrines brisées.
Il n’y avait pas un seul policier où que se porta le regard.
J’avais entendu à la radio que les « individus » masqués seraient interpellés sur le champ.
Heureusement il n’en fut rien sinon l’avenue eût été vidée illico de tous ses touristes japonais.
Il nous fut difficile de trouver un café ouvert, soit qu’ils fussent prudents, soit qu’ils fussent dévastés.
Il en restait un sur le trottoir des numéros impairs, « Léon de Bruxelles ».
Nous y sommes entrés et avons commandé un « café gourmand ».
Et ce que j’attendais, le miracle renouvelé chaque fois, s’est produit.
La lumière de mes jours avait mis son pull bleu layette.
Celui dont je vous ai mille fois entretenues, lectrices chéries.
Oui, le célèbre « pull à taches ».
À peine à la deuxième petite cuiller remplie de « glace café-spéculoos » une médaille genre maréchal russe mais en plus gros et juste au centre, au dessous de l’encolure est venu agrémenter ce bleu que je déteste.
Même moi je n’arrive pas à me tacher avec autant de précision.
Nous sommes ressortis et avons remonté l’avenue sur le côté pair.
J’ai pensé qu’il y avait quand même beaucoup d’imbéciles qui croyaient encore qu’il y avait des billets de banque derrière l’écran d’un distribanque.
Franchement, c’est prendre les banquiers pour plus bêtes qu’ils ne sont.
Serviles avec les puissants, évidemment, féroces avec les faibles, certes.
Mais bêtes, non…

Commentaires

En tous les cas il est de super qualité pour être encore utilisable ce pull ! Bien se tâcher c est tout un art ! Je viens devoir les photos de Hb comme elle dit : sans commentaire! Tu as tellement raison dans ta dernière phrase ... quoique....parfois... quand on voit lou écoute le " petitcoq" on se pose la question !

Écrit par : Emiliacelina | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Chez Léon de Bruxelles ! Et vous n'avez même pas pris un complet moules ? o;) j'ignorais qu'ils faisaient des cafés gourmands, ça fait longtemps que je n'y suis plus allée (dans l'ilôt sacré) ... Dommage de perdre de la si bonne glace au speculoos... N'étant plus allée depuis longtemps à Paris, je ne sais pas de quel côté sont les nombres pairs et impairs. On montait toujours à droite - et en 70, il y avait une taverne où l'on allait toujours manger (je prenais immanquablement une andouillette et un citron givré comme dessert, l'andouillette que je cherche toujours, quand je suis en France, fait hurler la plupart de mes amis o;)

Au fait, ils ne s'en sont pas pris au Fourquet's ???

Écrit par : Pivoine | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Quel plaisir de vous lire !... oui les "Champs Elysées"... je n'en dirai pas plus... Par contre le pull me fait penser... c'est un pull qui attire les tâches ? ? ?

Écrit par : ab | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Je te rassure, ton commentaire était bien passé la première fois.

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 19 mars 2019

Avoue tu as fait exprès de lui offrir une glace pour être sûr que le beau pull bleu ne serait utilisé que durant une journée? ;)

Écrit par : Fabie | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Ah le pull à taches !!! toute une histoire, avec les chapitres qui se suivent et se ressemblent : en final la tache ! (Une glace café-speculoos, ce doit être diablement bon). J'ai vu, il y a peu qu'il y a une pâte à tartiner aux speculoos. Mais vu la composition, je n'ai pas osé l'acheter, de peur de tomber raide après la première tartine.

Ça me désole de voir l'avenue tellement abîmée. Et je crains le pire. Mais qui sont ces casseurs ? Notre "grand timonier" a voulu reprendre la main avec le grand débat ; vous avez remarqué que pas grand monde n'y fait allusion ???

Tu m'as fait rire quand même avec les touristes masqués ... pour la bonne cause.

Écrit par : Sophie | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Des touristes masqués japonais ? A cause de la pollution sans doute !

Écrit par : delia | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

ils sont fous ces Japonais :-)

Écrit par : Adrienne | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Les Japonais viennent encore, avec tout ça ? ;-)
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | mardi, 19 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Yes !
Ils adorent voir des choses qu'ils ne voient jamais chez eux !

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 20 mars 2019

Je m’en doutais que les Parisiens et les touristes iraient se balader sur les Champs inspecter les dégâts... Quelle tristesse quand même.

(Mais il a quel âge ce pull bleu ? Il est d’une très grande qualité dis-donc !)

Écrit par : Anita | mercredi, 20 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Il a un certain âge...

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 20 mars 2019

Écrire un commentaire