Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 mars 2019

Le clavier bien tempéré...

20180714_162111 (1).jpg

Mais si ! C’est Paris !
Vous savez quoi ?
Il faisait beau.
Très beau.
Alors nous sommes sortis.
Je pressentais un temps plutôt frais, conforté par une météo comme toujours approximative.
À peine dehors, bien que nous fussions à l’ombre, Heure-Bleue annonça « Je n’aurais pas dû mettre ce coupe-vent, j’ai déjà chaud… »
Quand nous avons atteint le pont qui surplombe le cimetière de Montmartre, le soleil était éclatant et, arrivés au boulevard de Clichy, nous avons été déçus par le comportement de gamins près à en découdre violemment.
Certains sortaient du lycée Jules Ferry, d’autres d’on ne sait où.
Un vieux c… a commencé à draguer Heure-Bleue avec des remarques façon Le Pen sur ces jeunes gens.
Je vous laisse imaginer ses chances de succès…
Il a fait la tête quand je l’ai dérangé dans ses travaux d’approche et a changé sinon de cible du moins de trottoir.
Il m’a remonté le moral car je me sentais vieux et l’examiner, pas très net, chauve et laid, ça m’a rajeuni des vingt ans de trop qui me pesaient depuis le matin.
Oui, lectrices chéries, c’était un de ces matins détestables où on a un cancer de tout ce que l’on regarde ou touche.
Un de ces matins où il vaut mieux ne rien dire à la lumière de ses jours si on ne veut pas s’entendre jeter à la figure « ben t’as qu’à mourir, au moins ce sera fait… ».
Je fus donc content et rajeuni.
Bras-dessus bras-dessous nous sommes descendus jusqu’à Saint Lazare et ne nous sommes arrêtés pour boire un café que dans le bas de la rue de Rome.
Nous avons flâné jusqu’à la Madeleine.
Nous y allions acheter le remplaçant d’un élément indispensable à mes causeries avec vous.
Le magasin en question est accueillant comme un bureau du KGB.
On y accède en descendant dans ce qui fut un parking, il en a gardé l’aspect rebutant.
On est bien loin du luxe de nombre des boutiques de la place de la Madeleine.
Nous sommes retournés avec joie à l’air presque libre de la place et repartis tranquillement, faisant du « lèche vitrine » et regrettant que la cagnotte du Loto ne nous échoie jamais.
Heure-Bleue devant la boutique Guerlain, moi devant la boutique des charcuteries corses de la rue des Mathurins, chacun guidé par son envie du moment…
Peut-être que si nous jouions…

Commentaires

J'attendais le moment où tu écrirais que ta moitié aurait trop chaud, même si les températures ne sont pas encore estivales, si ?

Ici très froid le matin, et même dans la journée, et pourtant le soleil brille en abondance.

Donc, en résumé, c'était matin chagrin, soirée heureuse, clavier installé, autonomie restaurée et la matière pour nous faire un billet. D'autant que je suis certaine que toi, tu n'as pas eu trop chaud.

Écrit par : Sophie | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Hier, chez nous, il faisait beau, mais frisquet…
ben t’as qu’à mourir, au moins ce sera fait… ». C'est ça qui nous terrifie, le moment où ça arrivera. Hier, nous avons bien cru que c'était la dernière heure du beau-père de notre fille, des gens avec qui nous nous entendons très bien et qui adorent le champagne, tout comme nous. A chaque fois que nous allons chez eux ou qu'ils viennent chez nous, ils nous amènent toujours une bouteille de champagne (ils en ont encore de leurs 50 ans de mariage l'année dernière). Bref, hier, nous avons reçu un coup de fil affolé de la belle-mère de notre fille, nous demandant si nous pouvions aller chercher notre petite fille commune au lycée, vu qu'elle sortait ce jour-là à 14h. Son mari était en train de faire un AVC. Elle nous a rappelé 2 heures plus tard, nous disant que, ma foi, il allait un peu mieux et devait passer des examens aujourd'hui. Bondiou que je crains d'entendre sonner le téléphone..Y'a encore 5mn, mais, là, c'était une charmante italienne qui voulait nous vendre une huile d'olive extraordinaire..

Écrit par : julie | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Peut-être que si nous jouions…
Où qu'il est mon 1er com ? Bon, passons, il sera peut-être visible quand je posterai celui-ci. Tout à l'heure, mon mari, en allant poster son recommandé de réclamation pour notre satané PV qui m'empêche de dormir, il a pris un cash. Bingo, encore gagné. Là, 50 euros. Il gagne presque à tous les coups..Bon, souvent 5 ou 10 euros, voir 20, 2 ou 3 fois 500..Et moi, jamais quand il m'en achète.

Écrit par : julie | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

A parce qu'en plus vous ne jouez même pas ! ben au moins vous gagnez la mise à chaque fois ! tout le monde ne peut pas en dire autant.
et voui des vieux cons y en a toujours ! mais tu ne dois pas t'inquiéter, tu ne peux pas être comme tu le décris même avec 30 ou 40 ans de plus que tu aurais. Du moins je ne te perçois pas de cette façon. Cette photo que tu nous offres, c'est une rue de Montmartre, non ?

Écrit par : delia | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

tu as bien fait de racheter un clavier, c'est un fort joli billet

Écrit par : Adrienne | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

J'adore ce double écho avec Heure-Bleue, heureusement que je l'ai lue en premier car sinon je n'aurais pas tout compris.

Maintenant que tu as un beau clavier tout neuf, tu te joins à nous demain?

http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2019/03/26/37207932.html

En plus, pour l'instant tu es le seul homme! Tu es content?

Écrit par : Ambre Neige | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Je confirme que ce sous-sol commerçant est sinistre, avec de l'eau qui suinte en flaques. J'y vais rarement (il y en a un autre presque aussi sinistre près de Montparnasse, celui des Ternes est plus aéré).
C'est une photo récente ? je crois y voir du lilas...

Écrit par : Dame Marthe | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

C'est au printemps mais il n'y a que des bignones (les fleurs en forme de trompette orange) et des hibiscus

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 27 mars 2019

Vous arrivez toujours à faire de jolies balades, c’est bien.
Pour le loto, il nous faudrait y penser, à jouer !
Bonne journée

Écrit par : Anita | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Jusqu'au boulevard Clichy, je vous suis, puis je suis perdue. Bref, il faudra que je revienne me balader dans le coin. C'est chouette que cette balade t'ait ragaillardi. Moi c'est simplement la lumière qui me fait du bien.

Écrit par : Livfourmi | mercredi, 27 mars 2019

Répondre à ce commentaire

dans le sud-ouest les cerisiers et les péchers sont en fleurs,pas les bignones,qui n'ont pas encore de feuilles.je vais jouer une grille à 2 euros 20 ,si je gagne,je monte à paris voir les bignones en fleurs.christiane

Écrit par : christiane | jeudi, 28 mars 2019

Répondre à ce commentaire

comme je l'ai déjà dit.... un de ces jours je vais cesser de jouer au loto les ° que je connais par cœur parce-que e joue les mêmes depuis 20 ans! Je n'ose plus arrêter , avec mon pôt, ils seraient fichus de sortir alors!
Tu 'as pas dû traîner pour aller chercher le morceau de l' outil qui nous vaut de si chouette messages!
Des bignones ? Déjà fleuries? Chez nous , il fait un soleil magnifique mais un vent glacial....

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 28 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Ici aussi, il fait beau et la supérette du bourg a rouvert. Bonne nouvelle;

Écrit par : Berthoise | jeudi, 28 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire