Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 mars 2019

C’est ma rédac du jour…

https://adrienne414873722.wordpress.com/2019/03/28/x-cest-linconnu-59/

C’est la note d’Adrienne qui m’inspire aujourd’hui.
Elle y parle de son rêve de passer un moment dans un hôtel de luxe.
Je me rappelle être allé au « Peninsula » à Hong-Kong.
Je n’avais pas vraiment les moyens mais mon employeur les avait, ce qui me suffisait.
J’allais tout de même très loin de chez moi pour travailler.
D’abord je ne savais pas encore que si je l’avais demandé, l’hôtel aurait envoyé une Rolls-Royce me récupérer à l’aéroport.
Ça ne m’a pas manqué parce que j’étais déjà monté dans une Rolls-Royce, une vraie, une vieille…
Arrivé dans la piaule, car n’allez pas imaginer des trucs, lectrices chéries, même dans un hôtel de luxe on ne loue que des chambres.
Ouais ! DES-CHAM-BRES !
Grandes et confortables certes, mais des chambres.
Je suis donc entré dans cette piaule, il y faisait un froid de gueux.
« Chambre froide » était le terme tout à fait approprié !
De fait je suis entré dans un réfrigérateur ! S’il faisait 10°C, c’était bien tout.
Alors j’ai bu un verre d’eau.
Puis j’ai lu l’affichette collée au mur de la salle de bains, juste au dessus du lavabo.
Elle me disait « 
don’t drink directly from the tap, ask room service for mineral water ! »
Une autre affichette me disait, trop tard hélas, que je risquais des maladies épouvantables mais que l’hôtel n’était pas responsable en cas de… etc.
Soit « sur-tout-ne-pas-boire-l’eau-du-ro-bi-net ! » 
Donc, après avoir bu l’eau au robinet puis lu l’affichette et dit « et merde ! », j’ai ouvert la fenêtre pour permettre au vacarme de Tim-Sha-Tsui et aux 35°C de l’extérieur d’entrer dans la chambre.
Et c’est là que ça se gâte.
Parce que quand tu fais des choses comme ça, lectrice chérie, eh bien tu trouves sur ton lit un mot du service d'étage parce que tu as ouvert les fenêtres et éteint la climatisation car il fait 10°C dans la piaule alors qu'il fait 35°C dehors.
Je déteste qu’il fasse froid dans ma chambre, alors j'ouvre les fenêtres et j’amène le réglage de la climatisation, à côté de la porte, au minimum...
Pendant deux semaines, chaque fois que je suis revenu du siège de MTR, j’ai trouvé ce mot sur mon oreiller, la fenêtre fermée et la climatisation à fond…

Commentaires

Les clims, où qu'elles se trouvent sont "mortelles", dans les avions, les TGV où tu te cailles également, les bus climatisés.... et les bureaux !!! je les ai tous subies. Et si tu voyais le résultat !!!

Écrit par : Sophie | jeudi, 28 mars 2019

Répondre à ce commentaire

ah oui! les clims évidemment!
et connaissant ton besoin de chaleur.....
pauvre, pauvre Gout!
heureusement tu n'y vas plus dans les hôtels de luxe chinois...

Écrit par : Coumarine | jeudi, 28 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Il n'y a qu'aux Antilles que je dors avec la clim car cela endort les moustiques mais je ne la règle pas sur très froid. Ces chaines impersonnelles, tout en gris et acier, pouahhh

Écrit par : ang/col | jeudi, 28 mars 2019

Répondre à ce commentaire

A l'époque du Goût, ce n'était pas une chaîne, je n'étais pas du voyage mais il m'est arrivé de le suivre, les chaines de luxe, ce n'est pas si mal.

Écrit par : heure-bleue | jeudi, 28 mars 2019

Pauvre petit père !

Écrit par : Berthoise | jeudi, 28 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Zy va ! Moque toi !

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 28 mars 2019

Tu as raison dormir dans une glacière, quelle horreur.

Écrit par : Anita | vendredi, 29 mars 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire