Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 juin 2019

Les vieux de l'aura marchent...

De rien, Mab, ne dis rien, je sais…
Pour toi aussi, ça fera bientôt un an...
Bon, j’apprends aujourd’hui avec stupeur qu’Emilia-Celina est mariée avec un vieux !
Et qu’elle se bat avec un parasol.
Et que le parasol a gagné…
Elle m’a fait rire même si elle s’est fait une bosse qui lui fait mal quand elle l’appuie sur un coussin.
Mal avec un coussin !
Alors ça m’a fait re-rire.
Alors que votre Goût préféré, qui est marié avec une grand’mère, se demandait s’il deviendrait grand un jour.
Eh bien ça m’est sorti de l’idée dès hier soir.
Nous sommes, comme toujours, allés nous balader.
Nous voulions, sinon faire des économies, au moins éviter de dépenser bêtement les sous d’un café chez Illy à côté de l’Opéra.
Alors nous sommes allés jusqu’aux Galeries Lafayette parce que c’est gratuit d’aller au cinquième étage.
Là où on voit des cochons ne pas tirer la chasse, se passer les mains sous l’eau et les secouer en salopant partout et appuyer d’un air dégoûté sur le bouton rouge qui dit « les toilettes sont sales ».
J’ai remarqué que ça arrive souvent quand une femme qui a l’âge de la retraite se pointe avec son seau et son balai.
Et ce porc la juge ! Oui, il la juge alors qu’il vient de saloper le boulot qu’elle fait plusieurs fois par jour !
Bref, on comptait faire des économies en n’allant pas au café.
On aurait dû, ça aurait été moins cher…
Et encore, c’eût pu être pire !
J’ai vu qu’on y vendait du miel de Paris.
Vous verriez le prix, lectrices chéries ! Près de cent €uros le kilo !
J’ai pensé que peut-être on louait les ruches aux abeilles au prix du marché de la location à Paris…
À moins que l’apiculteur parisien ne fût payé comme un  président de multinationale.
Nous nous sommes contentés de presque rien.
On s’est alors aperçu que « trois fois rien » ce n’est pas rien…
Puis nous sommes rentrés.
Arrivés dans le hall, je suis entré dans l’ascenseur et ai appuyé sur le bouton du troisième étage.
Arrivé, je me suis aperçu que si j’étais marié avec une grand’ mère, je n’étais pas marié avec une vieille.
Heure-Bleue était déjà arrivée.
Elle était toute rouge et, alors que je me battais pour que la porte de l'ascenseur n’écrasât point le pain et la crêpe, elle expliquait à la mignonne voisine que non, ça allait mais qu’elle faisait la course avec l’ascenseur pour arriver avant moi.
J’ai levé les yeux au ciel pendant qu’elle me disait « tu crois que la jolie blondinette a des grands-parents qui font aussi des bêtises ? »
Elle est grande, la lumière de mes jours, non ?

Commentaires

Y'a pas d'âge pour les bêtises !!!!

Écrit par : manoudanslaforet | vendredi, 07 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Réjouissant ton billet.

Heure bleue avait inhalé une double dose ???

Deux grands enfants finalement !

Écrit par : Sophie | vendredi, 07 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Trois étages, elle a du souffle HB malgré son asthme, bravo à elle.
J'ai fait le ménage dans un centre de vacances, en Savoie, les toilettes on aurait pu les faire tous les quarts d'heure...

Écrit par : Fabie | vendredi, 07 juin 2019

Répondre à ce commentaire

il y a longtemps que je ne suis pas allée aux Galeries Lafayette...

Écrit par : ang/col | vendredi, 07 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Ça!C'est une super note ... même si mon malheur te fait sourire ! Elle est forte HB !!!!!

Écrit par : emiliacelina | vendredi, 07 juin 2019

Répondre à ce commentaire

C' aurait peut être été mieux de boire un café qu'aller aux toilettes. Vous finirez par y rencontrer Amélie Nothomb...


Je me fais aussi parfois des petits défis comme ça... mais lol je les oublie tout de suite.

Écrit par : Pivoine | samedi, 08 juin 2019

Répondre à ce commentaire

adorables :-)

Écrit par : Adrienne | dimanche, 09 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire