Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 juin 2019

Quand le discours constipe, l’eau de Vichy…

Ne dites rien, je sais...
Je ne sais pas quoi écrire.
Je ne sais plus quoi écrire.
Je ne sais plus comment écrire ce que j’aurais peut-être envie d’écrire.
En réalité, il y a des choses que j’écrirais volontiers et même je saurais comment les écrire.
Mais je ne suis pas sûr de vouloir le faire.
Depuis quelque temps, je sens un vent mauvais souffler de ci de là sur les blogs.
Ceux-ci s’étiolent, moins nombreux, plus neutres, moins vivants.
Je dirais même « craintifs » pour certains.
L’idée d’affirmer des idées, ses idées, semble disparaître au profit –si l’on peut dire- d’une neutralité insipide.
Je vous parlerais bien de Süzel, ma cousine préférée dont c’est le premier anniversaire de la mort.
Mais que dire ? Qu’en dire ?
Le crabe emporte tant de monde…
Je l’aimais pour des tas de raisons.
C’était ma cousine.
C’était une artiste, fine et intelligente.
C’était une jolie femme.
Bon, d’accord, elle était rousse même si je sais qu’en vrai elle était châtain.
Surtout, surtout, c’est la seule avec qui je pouvais rire du vol du fauteuil roulant d’un de ses amis.
Je fus alors prêt à l’accompagner pour en voler un autre à l’imprudent cul-de-jatte qui l’aurait laissé devant un bistrot.
Il est mal vu de rire du malheur d’autrui.
Il quasiment normal de le causer sans autre excuse que « n’y voyez rien de personnel ».
Bande d’hypocrites.
Ce matin, j’ai entendu quelque chose qui m’a rappelé Süzel.
En plus d’un message de son camarade de vie, la radio m’a expliqué pourquoi elle n’avait aucune chance de s’en tirer.
Un médicament qui pourrait sauver la vie d’un malade « crabisé » ne peut lui être administré car le « Comité économique des produits de santé » est en cours de négociation sur le prix dudit médicament.
On a beau jeu de gloser sur une Angleterre qui avait scandalisé il y a peu en refusant de soigner des gens pour des motifs moraux ou économiques.
Que le malade soit fumeur suffisait semble-t-il à lui barrer la route de l’hôpital en cas d’infarctus.
Que le malade soit chômeur pousse un responsable de la santé à expliquer qu’un chômeur sans formation ne rembourserait jamais sous forme d’impôts ou de bénéfices le coût de son crabe…
Voilà où nous sommes arrivés.
C’est censément le rationalisme qui est la clef de nos problèmes.
Je viens de m’apercevoir avec stupeur que l’équilibre des comptes est devenu l’horizon indépassable de la pensée.
L’humanité viendra après.
Après les banquiers sans doute…

Commentaires

L'eau de Vie ... ah ah !
Quand j'ai voulu écrire sur mon blog... mardi je crois, canal blog était absent.
Dis donc, aujourd'hui, ça fait 75 ans qu' a eu lieu le Débarquement... j'ai vu votre président bien aimé.
Il a aussi l'air constipé. C'est la fonction qui veut ça ?

Pourquoi ne pas écrire ce que tu as envie d'écrire ?
Un an déjà pour ta cousine...
Je ne sais même pas si la mienne est encore en vie. Sans doute...

Je me demande si chez nous aussi, il n'a pas été question de pénaliser les fumeurs...

Écrit par : Pivoine | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

moi aussi j'écris moins librement...même avec un blog dit "privé"... chat échaudé.......

Écrit par : ang/col | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Je crois que je te suivais sur ton précédent blog. C'est vrai que je n'ai jamais pris le temps de créer mon blog et pourtant maintenant je regrette car j'ai connu quelques belles personnes par ce biais. Je suis sur FB et Un peu sur Instagram.

Écrit par : AGNES | jeudi, 06 juin 2019

La Tarification à l'Activité (T2A) dans les hôpitaux met ceux ci en péril, et à force de couper les cheveux en quatre, l'humanité est bien loin des préoccupations principale de nos dirigeants, depuis bien des années...

Écrit par : Fabie | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Mais écris ce que tu as envie d’écrire, ça plaira ou pas tant pis ! Puisque tu es ici chez toi.
Bonne journée.

Écrit par : Anita | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Dis, est-ce que ce serait moi par hasard qui te constipe ? Tu ne fais quand même pas allusion à moi ?

Écrit par : julie | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Je pense que comme dans la vraie vie beaucoup de personnes s'adaptent et ne disent plu vraiment ce qu'elles pensent c'est dommage.

Écrit par : AGNES | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Je te comprends et c'est vrai qu'il y a de moins en moins à lire et à répondre (tape sur la main de Sophie qui n'a pas de blog).

Quand je peux, je viens quand même mettre un mot ; mais certains sont "bouclés", d'autres veulent m'imposer une adresse et j'ai assez de mal à gérer celles que j'utilise fréquemment .

Pour le ton libre, ma foi, je pense que c'est toi qui voit. Les commentaires ne seront peut-être pas dans la même ligne de ta pensée, mais est-ce que tu aimerais des béni-oui-oui ????? m'étonnerait !!! Peut-être établir un dialogue serait-il plus stimulant....

Écrit par : Sophie | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Bon t'as une pêche d'enfer !!! pourquoi tu penses que je n'écris plus ? La bien pensance est arrivée des états Unis et on ne peut plus pisser de travers! Avant je me censurais,mais comme tu dis si c'est pour ne rien dire d'intéressant...et j'ai fini par arrêter...en plus mon hébergeur est à chier, donc je n'ai pas de com, vu qu'il veut des codes, des photos etc...j'ai cherché un autre gratos, mais ça n'existe plus...Voilà pourquoi il y a moins de gens qui écrivent...j'aurais aimé parler des Européennes, du Bordel chez les LR, chez Mélanchon, comment elle se la pète La Jadot...lol...bé tu vois je ne fais pas...il me reste FB et Tweeter...mais c'est pas pareil!!!Bisous...donne résultat en MP...s'il te plait, merci.

Écrit par : Tarrah | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Hello beau brun, t'as-t'y reçu mon courriel ?
Bon, si je n'écris plus, c'est que j'ai aut' chose à faire, et toc !

Écrit par : Berthoise | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

J'avais préparé un comentaire mais l'hebergeur n'en a pas voulu ! Même plus besoin de se censurer, la plate-forme le fait pour nous !
Bises

Écrit par : IsabelleZ | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

ben non !
Celui là est là !

Écrit par : le-gout-des-autres | jeudi, 06 juin 2019

L' Humanité......il y a longtemps qu'elle est malade ...... pour ce qui est d'écrire je ne te vois pas cesser..... tu manquerais trop....

Écrit par : Emiliacelina | jeudi, 06 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Moi je me censure, mais parce que je travaille encore et vu mon taf dans un institut public (j'étais encore au Ministère de l'écologie cet apres-midi pour le suivi de mes travaux) je suis soumise à une certaine réserve. Alors je me console en allant chez des gens qui ne se censurent pas (http://louloulefilou.canalblog.com ou http://lalesiondhonneur.canalblog.com), je vous les conseille, et chez moi je mets des photos de trucs qui m'ont tiré l'oeil, en partage... Et grâce à ce blog j'ai fait plein de belles rencontres, alors cela vaut la peine de continuer !
Bises HB et le Goût, et à un de ces jours pour un autre café.. .

Écrit par : IsabelleZ | vendredi, 07 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Mon premier com' est sorti quand même ? Étrange. Dites voir, vous n'êtes pas très drôles aujourd'hui avec HB. Haut les coeurs !
Aujourd'hui je vais à un colloque sur mon grand'père à la BNF... Retrouver mon cousin Géorgien que je n'ai pas vu depuis 25 ans ! Une belle journée en perspective, même si après ma semaine stressante j'aurais bien aimé traîner au lit... (c'est là qu'on voit qu'on n'a plus 20 ans). J'en dirai plus sur mon blog ce soir ou demain !

Écrit par : IsabelleZ | vendredi, 07 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Ca fait un an que t'as mis le crêpe pour Suzel?

Écrit par : Clair | jeudi, 13 juin 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire