Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 09 décembre 2019

Devoir de Lakevio du Goût N°19

 

devoir de Lakevio du Goût_19.jpg

Sur cette plage étrange, je pressens des évènements surprenants se déroulant sous la lumière de la Lune
(Et ne dites rien, le TLF dit que l’on peut mettre un accent grave à « évènement » comme le laisse entendre la prononciation).
Dites nous ce que vous inspire cette inquiétante lumière traversant avec difficulté ces nuages tempétueux.
Je vais tenter quant à moi d’y lire quelque chose d’ici lundi…  

La Chose se réveilla.
Ça faisait des centaines d’années qu’elle n’avait rien mangé mais son métabolisme le lui permettait.
Comme les tiques, un repas tous les deux ou trois siècles lui suffisait.
Léger le repas…

***

La vieille Euphrosine poussa le rideau d’un doigt et regarda dehors.
Elle sentit une onde de peur la parcourir.
Elle ne savait pas exactement mais depuis toujours sa famille lui parlait de ça.
De génération en génération on se passait le message ici :
« Si tu vois ce ciel là, avec la Lune comme ça derrière les nuages bleus, ne sors pas ! Ne sors jamais ! N’écoute rien ! Bouche toi les oreilles ! Et surtout ne rêve pas cette nuit là ! »

***

Je suis sorti tranquillement, on m’avait dit au café du coin d’être prudent mais rien de plus.
De fait, à la lumière de la Lune, la couche nuageuse donnait à cette côte irrégulière des nuances bleutées quelque peu inquiétantes mais le temps était doux alors je suis allé vers le bord de mer.
J’ai entendu chantonner dans l’obscurité.
Le bruit du ressac couvrait parfois la voix douce qui chantait.
J’ai été attiré par le chant.
Il ne pouvait venir que de la gorge d’une sirène j’en étais sûr.
Alors je me suis approché du rivage et je l’ai vue...
Elle avait deux petits seins absolument magnifiques et était semble-t-il assise dans l’eau.
Sa peau était si pâle qu’on l’eût crue faite de nacre sous la clarté vaguement bleue de la Lune.
Dans cette lumière dispensée parcimonieusement par la blanche Lilith, j’ai cru remarquer qu’elle avait des yeux bleus mais tout était bleu.
Elle avait aussi des cheveux presque clairs et bouclés qui habillaient délicieusement ses épaules pâles.
Alors, malgré ma frilosité congénitale je me suis avancé dans l’eau.
Elle s’est légèrement redressée jusqu’à laisser entrevoir un bassin que je supputais accueillant et m’a tendu les bras.
Un détail m’a chiffonné sans que je puisse dire quoi sur l’instant.
Elle  m’a pris par le cou puis m’a attiré en me tendant ses lèvres.
Là j’ai su qu’il était trop tard.
Ce qui me chiffonnait m’est revenu tout à coup.
Elle n’avait pas de nombril et m’entraînait au fond de l’eau avec une force irrésistible.
Elle n’avait pas de jambes mais des tentacules dont je ne pouvais pas me dépêtrer !
Quand les dernières bulles de ma dernière inspiration ont crevé la surface, j’ai simplement pensé « Oh ! La salope !Non mais quel con aussi ! »
Puis il y a eu ce voile noir…

***

La Chose replia ses tentacules et se retira au large d’une grande pulsion de son corps oblong.
Au loin, elle s’enfonça dans l’océan et se rendormit.

***

La vieille Euphrosine entendit bien ce gargouillement mais l’attribua à quelque ivrogne vomissant en sortant du bistrot.
Elle se retourna dans son lit et se rendormit.
Elle rêva qu’elle nageait jusqu’à une grotte sous-marine où elle s’endormait pour longtemps.
Elle avait un mauvais goût dans la bouche…

Commentaires

Dès l'instant où tu as vu sa peau si pâle ....... tu étais foutu !!!!!

Écrit par : Emiliacelina | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Ne tâtons jamais le chant des sirènes ! voilà l'effet que ça fait. Et bien mon sang n'a fait qu'un tour en lisant la fin de ton histoire. Tu nous diras bien un jour où tu t'es retrouvé ? En tout cas, je salue ton imagination. Je n'en ai pas eu autant. Peu inspirée ce matin. Ma piètre participation est ici.
http://deshirondellesetdespapillons.blogspot.com/

Écrit par : delia | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

voilà, comme dit Emiliacelina ;-)
ajouter à cela de jolis petit seins et une belle voix, armes fatales ;-)
dans un tout autre style: https://adrienne414873722.wordpress.com/2019/12/09/g-comme-gout-des-autres-2/

Écrit par : Adrienne | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Mon devoir est ici :
http://escapades.canalblog.com

Écrit par : Yvanne | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Me suis trompée :-( Voir ici :
http://yvanne19.canalblog.com.

Écrit par : Yvanne | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Les apparences sont parfois trompeuses......... ;-)

Écrit par : Ambre | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Yvanne nous conte une vie, deux vies et des regrets.

C'est là :

http://yvanne19.canalblog.com/archives/2019/12/09/37851616.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Delia n'a pas élucidé un fait étrange mais elle recommencera demain.

C'est là :

http://deshirondellesetdespapillons.blogspot.com/2019/12/ce-soir-la-lune.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Adrienne, comme d'habitude nous fait un devoir bref et absolument complet.
Je l'envie de savoir faire ça.
C'est pas beau, je sais mais je l'envie.

C'est là :

https://adrienne414873722.wordpress.com/2019/12/09/g-comme-gout-des-autres-2/

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Ambre nous rappelle que Rollon nous a piqué la Neustrie pour la transformer en Normandie.
C'est super clair et drôle.
Un cours d'histoire comme j'eus aimé en avoir.

Elle vous dira tout ça ici :

http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2019/12/09/37851622.htm

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Un piège qui se referme ! En plus, elle savait comment te faire craquer...

Écrit par : Fabie | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Emilia-Celina a choisi une "chanson réaliste" pour habiller le décor.
Vous pourrez la chanter ici :

http://emiliacelina.canalblog.com/archives/2019/12/09/37847841.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

j'ai aussi fait mon devoir
(je lirai le tien plus tard, excuse)

Écrit par : Coumarine | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Heure-Bleue nous montre ce qui "nous pend au nez comme un sifflet de deux sous".
Elle le montre ici :

http://heure-bleue.blogspirit.com/archive/2019/12/06/devoir-de-plage-3144521.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

La gourmandise te perdra.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Fabie nous rappelle une catastrophe arrivée il y a 20 ans.

C'est là :

http://monparcourscancerdusein.eklablog.com/desolation-a177841672

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Ah ! La sirène primitive… son nombril…
donc elle existe bien ? J'en crois pas mes nageoires !
En tout cas tu sais ménager le suspense…

Pour ma part, ça se passe ici :
https://alainx3.blogspot.com/2019/12/voir-cest-different-de-voir.html

Écrit par : alainx | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

La sirène oui... l'Euphrosine non !
C'est néanmoins une belle histoire de peau claire. Et une belle imagination.

Écrit par : SdL | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Comment résister au chant des sirènes ? La légende a encore de beaux jours devant elle.

Écrit par : Yvanne | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Le lien de Sylvie de L est bidon, le vrai est celui là, et ça vaut le coup d'y aller :

http://etcaeteraet.canalblog.com/archives/2019/12/09/37844829.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Coumarine nous refait "L'oeuvre au noir" à sa façon...

C'est là :

https://coumarine.blogspot.com/2019/12/loutrenoir.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Alainx nous donne un cours magistral de neuroscioences !

C'est là :

https://alainx3.blogspot.com/2019/12/voir-cest-different-de-voir.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Val nous raconte une histoire de découverte.

C'est là :

http://motsdeval.canalblog.com/archives/2019/12/09/37850807.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Tu as mangé quoi ces temps derniers ? de la corne de rhinocéros ? du gingelbre ???
Quoique... ton appétence pour "la chose" n'hiberne pas.
Mais Fais gaffe quand même !!

Écrit par : Sophie | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Était-ce le monstre du Loch Ness ? Encore une fois, une peau pâle t'a ensorcelé...Mais, attention aux vieilles biques, telle Euphrasine…
J'ai fait un devoir plus terre à terre.. pourtant, les mondes mystérieux sous les eaux, les sirènes m'ont toujours fait rêver..
Tiens, à propos de goût amer dans la bouche, cette nuit n'arrivant pas à dormir, j'ai écouté les grosses têtes avec Ruquier qui a posé une question relative à l'actualité "quelle invention récente donne un goût amer dans la bouche ?".

Écrit par : julie | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Colombine nous raconte l'aveuglement d'un type qui ne voit pas ce qui se passe sous son nez.

C'est là :

http://demainestunautrejour.eklablog.com/la-mer-qu-on-voit-danser-le-long-des-golfes-clairs-a178019448

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Juliette nous propose une chouette résidence.
Profitez en avant que le réchauffement ne l'envoie sous la mer.

http://cearriveenfrance.over-blog.com/2019/12/devoir-du-lundi.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

J' aime bien... le froid y est et les sirènes aux yeux d'océan. Il est beau de savoir résister... comme je viens de finir mon texte, je vais pouvoir lire tout le monde. J'ai déjà lu heure bleue et Adrienne... j'ai essayé de faire aussi court, dans un autre genre, mais il faut ce qu'il faut...

http://uerbauolant.canalblog.com

Écrit par : Pivoine | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

J'ai bien ri... une peau pâle et de jolis petits seins, tout ce qu'il faut pour te faire chavirer !
Quant à moi, rien ni personne sur cette plage sombre mais j'ai aimé contempler ce beau ciel tourmenté ;)

Écrit par : Praline | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Voilà, j'ai fait mon devoir !
Ç'a été chaud, parce que le tableau,... bof...Mais un petit contrepied, ça fait toujours du bien...

Allez hop !
https://celestinetroussecotte.blogspot.com/2019/12/lumiere-et-ombres.html

Ton histoire rocambolesque va me donner des cauchemars... Les « choses » indéfinies m'ont toujours mise mal à l'aise, depuis le film éponyme « la Chose ».
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Célestine aime mieux quand il fait beau, chaud et clair.
Elle s'est tenue éloignée du tableau, même au musée...

Elle le raconte ici :

https://celestinetroussecotte.blogspot.com/2019/12/lumiere-et-ombres.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Pivoine nous fait voir du côté des "parpaillots" la Révocation de l'Edit de Nantes.

C'est là et c'est chouette :

http://uerbauolant.canalblog.com/archives/2019/12/09/37852546.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Oh, joli ça! Et très bien écrit.

J’aime le contraste des belles descriptions avec « la salope! ».

Écrit par : Val | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

j'adore ton texte ! Un genre de Lovecraft...

Écrit par : ang/col | lundi, 09 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Tu donnes dans le Lovecraft un peu eros?

Écrit par : Yolande | mardi, 10 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

En retard peut-être (j'aurai peut-être un mot d'excuse de mon assureur ?) mais mon devoir est ici
http://bourlingueuse.canalblog.com
Eh bé, dis donc, tu as fait fort... moi, ce sont des réminiscences de choses entendues dans mon enfance
NB - J'ai connu le vieux Fanch : il habitait Brigneau, où reposent les cendres de mon fils

Écrit par : Gwen | mardi, 10 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Gwen nous raconte une histoire qui a bien fini.
Il était temps...

C'est là :

http://bourlingueuse.canalblog.com/archives/2019/12/10/37855791.html

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 10 décembre 2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire