Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 janvier 2020

Les appas rances trompent…

Oui, je sais… Ne dites rien…
Hier, en ouvrant mon navigateur Internet, je suis resté un poil coi devant ce qui a sauté à l’œil valide qui me reste.
Je suis sûr, lectrices chéries, surprises que vous fûtes sur le champ, que vous vous êtes dit « Et quoi laissa 
coi Mr Le Goût ? »
Eh bien, « MSN News », qui habituellement se penche sur le sort cruel qui frappe Lord & Lady Mountbatten, duc et duchesse de Sussex obligés d’abandonner leur gourbi, s’est penché cette fois sur un futur procès censé faire trembler le monde de la vidéo pornographique.
Oui lectrices chéries, un homme dont un élément ne fonctionne pas mais que non pas celui-là mais les oreilles, s’estime lésé par le manque de sous-titres dans les vidéos qu’il regarde.
D’autant plus lésé qu’il aurait semble-t-il souscrit un abonnement « premium ».
J’ose espérer néanmoins pour lui plusieurs choses.
La première étant qu’il n’a pas une compagne trop regardante sur ce qu’il fait de son temps libre.
La seconde étant qu’elle se donne la peine, lorsque la chose échoit, de remplir les « post-it » indispensables à la satisfaction de son malentendant partenaire.
Ce qui doit quand même salement nuire à la spontanéité des ébats…
Je me pose tout de même une question.
Pourquoi insérer dans un film pornographique des sous-titres qui seront de toute façon mensongers ?
La lecture dans le bas de l’écran de « Hmmm… Ouiii… Vas-y mon loup !!! » doit en outre distraire le spectateur de l’action.
Sans compter que s’il a goûté à la réalité de la chose, il est probable que dans la vraie vie il devrait avoir souvenir d’expériences qui donneraient des sous-titres comme « Non… Pas là, plus haut… » et encore plus souvent « Mais qu’est-ce que tu peux être maladroit ! » suivi de « Pfff… Laisse tomber, j’y arriverai mieux toute seule… » ou autres « Mais ça sert à quoi que je t’explique, imbécile ! »
Si ce n’est « Mais t’as des doigts sans nerfs ou quoi ? »
Arrivé à ce point je me dis qu’effectivement, il vaut mieux éviter les sous-titres trop réalistes.
Mais je me demande encore pourquoi cet idiot que a la chance d’être sourd, ce qui ménage son amour-propre, exige que les films qu’il regarde soient sous-titrés de mensonges.
Peut-être pour lui remonter le moral…

Commentaires

hou là... sans le vouloir, tu nous en dis beaucoup là , mdr !!!

Écrit par : ang/col | mardi, 21 janvier 2020

Répondre à ce commentaire

Ha, ha, sous-titrer des films pornos, on aura tout vu ou tout entendu.. Mais, d'un autre côté, ce monsieur, s'il n'entend pas, ne sait pas que les dialogues ne sont faits souvent que d'onomatopées. Peut-être qu'il pense que les dialogues sont beaucoup plus profonds...du genre, "vous permettez que je vous chatouillasse là et là….
C'est vrai qu'on plaindrait presque notre beau couple princier qui veut aller vivre sous d'autres cieux moins remplis de paparazzis. Faut dire que leur nouvelle chaumière a quand même de la gueule..Ils veulent vivre libres, mais tout de même pas dans une masure.

Écrit par : julie | mardi, 21 janvier 2020

Répondre à ce commentaire

Ton histoire, c'est histoire du serpent qui se mord la queue ?! (Enfin, peut-être pas que le serpent). Car comme chacun le sait, la masturbation rend sourd... Donc, il intente un procès pour avoir la possibilité d'agraver son handicap ?!

Écrit par : Passion Culture | mardi, 21 janvier 2020

Répondre à ce commentaire

:-)

Écrit par : Yvanne | mercredi, 22 janvier 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire