Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 11 février 2020

J’ai failli y perdre mon latin.

lettres latines.jpg

« Magnam domini iram servi timent. »
Ouaip, lectrices chéries, c’est ce qui m’a réveillé en sursaut cette nuit.
Les choses avaient commencé hier midi chez les enfants.
Nous étions à table quand Merveille a dit :
- Ah, j’emmènerai mes devoirs de latin et tu m’aideras, hein papy ?
- Bien sûr Merveille.
L’Ours a fini d’avaler sa bouchée et a dit, mezzo voce :
- Papy ? Le latin ? Et tu dis que je suis ch… ? Ben là tu vas voir…
Hier soir, sur la table encombrée de jouets et dessins divers, Merveille a posé le texte de sa « mini version ».
Ça m’a fait sourire parce qu’on avait des versions plus longues en sixième.
« Magnam domini iram servi timent. » était-il écrit sur le cahier de Merveille, une merveille de soin car les miens étaient souvent épouvantables, remplis qu’ils étaient de textes écrits à la va-vite dans le métro.
Fort de mes souvenirs, j’ai avalé ma gorgée de vin et dit à Merveille « Les esclaves craignent la grande colère des maîtres » !
Elle a noté, faisant preuve d’une confiance aveugle dans les talents de papy et sûrement d’un peu de flemme.
Je suis passé à autre chose puis j’ai préparé le canapé où je vais passer les nuits de la semaine.
Malmené par le confort relatif du tapis de noyaux de pêche qui fait office de matelas sur ce canapé, j’ai lu un peu puis éteint la lampe.
Je fus réveillé en sursaut par un cauchemar.
Une prof de lettres, celle qui m’avait collé un zéro en composition de récitation pour se venger de ma flemme, me hurlait dans les oreilles.
«  Monsieur le Goût ! « Domini » ne peut être qu’un complément d’attribution ! C’est un génitif singulier ! Singulier Monsieur ! Le génitif pluriel est « Dominorum » ! Deuxième déclinaison et déjà des erreurs ! »
Je me suis dit en me rendormant « Demain, première heure, enfin heure où Merveille sera vraiment réveillée, genre midi et demi, lui dire que c’est « du maître », pas « des maîtres ».
Sinon, l’auréole de papy va pencher du côté ou elle va tomber, déjà qu’elle est mal accrochée ces temps-ci…
Pour l’instant, je suis en train de me dire que quand on se récite tout seul la déclinaison de « dominus, domini » au point de constater que le génitif pluriel en est « dominorum », c’est que la cervelle commence à déconner sévèrement…

Commentaires

Il devient urgent d'échanger les noyaux de pêche contre des pépins d'orange.Quant au latin, utilise un pense-bête; j'en ai un pour les participes passés (il est auditif ) :)

Écrit par : Nina | mardi, 11 février 2020

Répondre à ce commentaire

tu pourrais faire l'acquisition d'un sur-matelas (à mémoire de forme) cela adoucirait tes nuits sur le canapé

Écrit par : ang/col | mardi, 11 février 2020

Répondre à ce commentaire

Qu'as tu bien pu faire à Merveille pour que ton auréole soit tant menacée ?
Le latin, aucun souvenir...

Écrit par : Fabie | mardi, 11 février 2020

Répondre à ce commentaire

A la fin des cours de latin au collège notre prof nous passait souvent des disques de musique classique. C'était une première pour moi. Il disait " entendez-vous, là, le beau chant d'oiseau? "
Hein ? Quoi ? Avec quelques déclinaisons et cette anecdote, c'est bien tout ce qu'il me reste du latin. J'en ai fait très peu hélas !

Écrit par : Yvanne | mardi, 11 février 2020

Répondre à ce commentaire

J’avais moi aussi de vraies versions en latin au collège.
Mes enfants aujourd’hui, c’est à peine s’ils en font.
(Oui je sais, ça fait reac. Tant pis!).

Écrit par : Val | mercredi, 12 février 2020

Répondre à ce commentaire

Ah ah ah! J'ai adoré!
Je n'ai jamais fait de latin, mais j'ai la même dans diverses autres matières avec mes petits-fils...
Parfois, la mémoire nous joue des tours c'est vrai...
Pour notre plus grand plaisir, à nous, tes lectrices (chéries)....

Écrit par : Ambre | mercredi, 12 février 2020

Répondre à ce commentaire

mais non, c'est la preuve que ces apprentissages-là sont présents dans la mémoire de manière définitive :-)

Écrit par : Adrienne | mercredi, 12 février 2020

Répondre à ce commentaire

Le latin reprend de la vigueur dans les collèges publics ??? une bonne chose semble-t-il.

Pour les noyaux de pêche, je n'en pense que du mal, mais tu as depuis longtemps décroché ton diplôme de grand-père idéal !

Écrit par : Sophie | mercredi, 12 février 2020

Répondre à ce commentaire

J'aimais bien le latin, c'est même le latin qui m'a permis d'avoir mon bac.

Écrit par : Berthoise | jeudi, 13 février 2020

Répondre à ce commentaire

Sans le savoir, j'avais fait le bon choix lors de mon entrée en 6e sans dossier pour cause de bombardements ! La dirlot posait à chacune la question : classique ou moderne ? J'avais répondu ''moderne'' ârce que ma mère disait s'habiller ''classique'' et que je voulais être moderne...
Je m'en suis félicitée, car nous faisions du dessin et des enluminures pendant que les classiques récitaient rosa rosae rosam (enfin... je crois...) et c'était un bonheur !
Je n'ai JAMAIS regretté !

Écrit par : Gwen | vendredi, 14 février 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire