Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 22 mars 2020

Des jours et des vies…

766062430_1792480.gif

Ce feuilleton sans fin dont on entend parler et qu’on n’a jamais vu faute d’être là quand il passe sur un téléviseur qu’on ne regarde quasiment jamais.
Si ça continue, ça va être « Le huitième jour », je deviens cinglé.
Déjà, hier, sixième jour on s’est chamaillé.
J’ai eu l’impression d’être marié avec ma belle-sœur.
La veuve.
Celle qui me fait dire que l’idée des Indiens de l’Inde n’est pas si idiote, de coller la veuve sur le bûcher où on crame le mari mort.
Morte ou pas, hop ! Bûcher !
Pourquoi je vous dis ça ?
Pour une bêtise comme d’habitude.
Que je vous dise, lectrices chéries.
Ma belle-sœur ne voit dans une maison que des sols à laver, de la poussière à chasser.
Qui ne voit dans une nappe qu’un tissu à replacer et tendre, dans les rideaux que des pièces de tissu à équilibrer, dans les chaussures que des choses qui laissent des traces sur le carrelage.
Si elle n’était pas encore plus frileuse que moi, elle casserait les carreaux qui, selon elle, sont des réservoirs de traces et de coulures diverses.
Elle a rangé l’herbe du jardin ! Si le temps s’y prêtait, elle le ferait carreler et passerait la serpillère !
Donc, la lumière de mes jours m’a hier fait songer à sa sœur.
Je venais de ranger les assiettes, les couverts, de nettoyer la plaque de cuisson.
En attendant de les laver, j’avais posé la poêle et son couvercle qui avaient servi pour les gésiers de volaille, sur l’embryon de gazinière à deux feux de l’autre côté de l’évier.
L’amour de ma vie arrive et jette un œil suspicieux sur la cuisine.
- Le couvercle de la poêle est sale ! Tu ne l’as pas lavé !
- T’es douée pour être servie, toi… Patronne dans l’âme !
- Tu n’avais pas l’intention de le laver et tu l’as posé sur la poêle !
- Mais la poêle et son couvercle ne sont pas encore lavés, chef !!!
Ai-je crié.
- Ah bon ? Excuse-moi Minou…
A dit la lumière de mes jours d’une voix melliflue…
Et ça, lectrices chéries, c’est rare parce qu’on ne lâche pas l’affaire aussi facilement d’habitude.
Si le confinement dure encore quelques semaines, il va y avoir du sang sur les murs…
On a réussi à tenir pendant… Bref, longtemps… Mais c’est seulement parce qu’il y en avait toujours un ailleurs qu’à sa place.
Si on avait été confiné après la période où on se confine naturellement parce qu’on est vachement occupé à pleins de trucs genre découvertes, nous serions en prison pour trente ans depuis longtemps.
Parce que ça ne date pas d’hier qu’on se chamaille…

Commentaires

Drôle.

Et je me dis que je suis chanceuse d’avoir un grand terrain. Nous sommes huit à la maison, si nous avions un appartement, ça finirait très mal probablement.

Écrit par : Val | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

Les caractères vont se révéler :) Les râleurs, les chouineurs, les fatalistes, les annonciateurs du 'dernier jour' ... la liste est longue.

Écrit par : Nina | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

C'est bien de pouvoir se chamailler sans que "l'autre" ne remette pas en question votre attachement pour lui...

Écrit par : Fabie | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

C'est bien de pouvoir se chamailler sans que "l'autre" ne remette pas en question votre attachement pour lui...

Écrit par : Fabie | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

J'ai écrit, il y a un "pas" en trop, et cela m'a doublé le commentaire avec l'erreur...

Écrit par : Fabie | dimanche, 22 mars 2020

Oui, c'est pas bien grave, c'est que vous êtes en vie dirait ma mère ! Bref, les chinois divorcent à la chaine depuis quelques temps il parait, je ne sais pas comment on peut ni vérifier, ni savoir ce qui se passe en Chine, mais les médias avertis le savent ! que ne savent-ils pas d'ailleurs ?
Surtout on apprend à relativiser. Si je te disait que ma table de salle à manger (où on ne mange jamais, et pour cause) ressemble à une chambre d'ado, mais d'ado trés dispersé (tu te souviens peut être, il y avait eu une pub de la poste à un moment donné , il a 15 ou 20 ans, pour un livret jeune je crois qui illustrait trés bien cette situation. J'avais découpé la pub et l'avais punaisée sur la porte de chambre de mon fils ! Il avait été trés véxé. Et bien disais je, cette table de salle à manger sert de bureau à monsieur mon mari. C'est grandiose. Je n'aurai jamais supporté avant, maintenant je laisse, je m'en fou, ce n'est pas trés important. Pour vous ça s'arrangera tout seul, tu verras. Et puis la Lumière de tes jours a d'autres qualités. Je vous embrasse et vous souhaite une bonne journée.

Écrit par : delia | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

Tiens, c'est ce qui se passe chez nous quand mon mari lave la vaisselle..et ça part en vrille "si c'est ça, je ne ferai plus rien, tu remarques toujours ce qui ne va pas, mais pas ce qui est fait, ton repassage, tu peux te le mettre où je pense"...
Moi, je trouve que je suis plutôt cool, contrairement à lui qui ne supporte pas ce confinement. Il passe son temps dehors, même si le moindre brin d'herbe a fuit..
Bon, comme dit quelqu'un, ce ne sont que des chamailleries qui rompent la morosité ambiance...Au moins, ça veut dire qu'on est vivant et qu'on pense encore…
Bon dimanche.
Ha, ha, on va, avec ce confinement imposé savoir ce qui se cache derrière les portes fermées..

Écrit par : Julie | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

quelle chance j'ai, je lave ma poêle quand je veux si je veux avec ou sans couvercle ;-)

Écrit par : Adrienne | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

Pouvoir se chamailler est une chance actuellement : vous êtes deux. Alors chamaillez-vous souvent.

Écrit par : Yvanne | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

Pour l'instant ici c'est "l'état de grâce", mais on a de la chance : on a de l'espace, et on peut aller faire un tour à travers champs

Écrit par : ang/col | dimanche, 22 mars 2020

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est pas bien grave, c'est que vous êtes en vie dirait ma mère ! Bref, les chinois divorcent à la chaine depuis quelques temps il parait, je ne sais pas comment on peut ni vérifier, ni savoir ce qui se passe en Chine, mais les médias avertis le savent ! que ne savent-ils pas d'ailleurs ?
Surtout on apprend à relativiser. Si je te disait que ma table de salle à manger (où on ne mange jamais, et pour cause) ressemble à une chambre d'ado, mais d'ado trés dispersé (tu te souviens peut être, il y avait eu une pub de la poste à un moment donné , il a 15 ou 20 ans, pour un livret jeune je crois qui illustrait trés bien cette situation. J'avais découpé la pub et l'avais punaisée sur la porte de chambre de mon fils ! Il avait été trés véxé. Et bien disais je, cette table de salle à manger sert de bureau à monsieur mon mari. C'est grandiose. Je n'aurai jamais supporté avant, maintenant je laisse, je m'en fou, ce n'est pas trés important. Pour vous ça s'arrangera tout seul, tu verras. Et puis la Lumière de tes jours a d'autres qualités. Je vous embrasse et vous souhaite une bonne journée.

Écrit par : delia | lundi, 23 mars 2020

Répondre à ce commentaire

et.......... la réconciliation a été agréable ? ........

Écrit par : emiliacelina | lundi, 23 mars 2020

Répondre à ce commentaire

Con comme je suis, tu me vois confiné et compatissant ;-) !

Écrit par : Passion Culture | lundi, 23 mars 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire