Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 15 août 2020

Enfin adulte...

Aaaahhh… Lectrices chéries…
Qui a prétendu que les vacances étaient synonyme de repos ? Hmmm ? Qui !
Eh bien je peux vous le dire, vous l’affirmer aujourd’hui !
Et sans sourciller !
Les vacances, c’est la mine !
Aller en vacances, c’est « aller au charbon » !
Pensez… J’avais déjà une petite-fille, « Merveille ».
Elle me tuait.
Elle a eu une petite sœur, dite « P’tite Sœur ».
Là, c’est pire.
Vous vous souvenez sans doute que j’avais le pied gauche dévasté.
Eh bien, il n’y avait pas que le pied gauche.
Il y a aussi ma cervelle.
Que je vous dise, lectrices chéries :
P’tite Sœur, hier soir, leva ses yeux verts pailletés d’or vers moi qui suis devenu d’un coup son « papy chéri ».
D’une voix de comédienne genre « soap opera » elle m’a dit « papy… Tu veux bien venir avec moi jusqu’au bout du chemin de jardin ? »
Comme une andouille j’ai répondu « bien sûr ma chérie ».
Non mais quel c… !!!
Arrivé au bout, je l’ai prévenue qu’on ne pouvait pas descendre car c’était l’allée du garage et c’était bien trop haut et qu’elle allait se faire mal en sautant.
C’est là que j’ai reculé de soixante ans d’un coup.
« Mais regarde, si on passe par-dessus la clôture, on peut sauter du muret et on arrive sur le trottoir. »
Elle m’a regardé avec intérêt mais objecté « Mais on va être dans la rue ! Et on ne va pas pouvoir revenir ! Et puis il y a des gens qui arrivent ! Ils vont nous voir ! »
Mais elle avait tellement envie d’être hors la loi.
Elle a dit « Alors on part à l’aventure ? »
Je l’ai aidée à sauter par-dessus la clôture, puis à descendre du muret.
Nous avons remonté la rue jusqu’à la maison.
Elle est arrivée fière, avec le sourire de ceux qui ont un secret à partager.
« Mamie ! Je peux te dire un secret ? »
Elle a partagé le secret.
La lumière de mes jours s’est tournée vers moi « C’est malin ! À ton âge ! Sauter par-dessus les clôtures ! Avec ton pied ! Mais tu as quel âge Minou ? Hmmm ? Quel âge ! »
P’tie Sœur m’a pris la main et dit :
- Papy, tu me fais refaire le tour ? 
- Encore ???
- Juste cette fois, d’accord ?
Il y eut quatre « dernière fois je te jure ! »
Heure-Bleue avait raison.
Je n’ai plus l’âge de sauter par-dessus les clôtures…
Mais elle était tellement mignonne…
J’allais oublier !
Il y a quoi ? Trois ou quatre matins, allez disons deux semaines, Merveille était comme ça :

merveille_1.jpg

Aujourd’hui, son père va bientôt songer à enchaîner Merveille...
Non mais regardez la !:

20200814_130113.jpg

Avec le temps, va… tout s’en va…


Commentaires

Si la petite s'y met, tu vas devenir chèvre...avec un pied d'éléphant. :-)

Écrit par : Yvanne | samedi, 15 août 2020

Répondre à ce commentaire

jolie ligne Merveille !!
bon courage ce n est que le début de tes "vacances" moi je vois la fin approcher et le repos à l horizon

Écrit par : ang/col | samedi, 15 août 2020

Répondre à ce commentaire

Ah ah, eh bien les vacances ne vont pas être tristes!

Écrit par : Ambre | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

oui oui, je vois ;-)

Écrit par : Adrienne | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

Ah oui, Merveille pose pour la postérité ;-) en effet...

Heureux grand père...plains toi, va ;-)

Mtnt, tu peux reposer ton pied...

Écrit par : Pivoine | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

Voilà une charmante gitane égyptienne :-) il ne lui manque que les anneaux d'or et la musique de "Latcho Drom"...

Écrit par : Pivoine | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

Heureux grand père !!! Profites en bien elles grandissent vite tes merveilles la preuve avec Jeanne ... jolie silhouette ! Son père va la couver je le sais ... j’ai été la fille unique de mon papa !

Écrit par : Francelyne | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

Heureux grand père !!! Profites en bien elles grandissent vite tes merveilles la preuve avec Jeanne ... jolie silhouette ! Son père va la couver je le sais ... j’ai été la fille unique de mon papa !

Écrit par : Francelyne | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

Ah qu'est ce qu'ils ne nous font pas faire nos petits enfants...
Ces vacances resteront un super moment pour elles comme pour vous !
Merveille est superbe, et je pense qu'il n'y aura pas que son papa qui songera à la surveiller de près ! ;)

Écrit par : Fabie | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, je viens d'avoir l'info (par une copine blogueuse) que vous avez eu la même maladie qu'on vient de m'annoncer. J'aimerais en parler, si vous êtes d'accord. Vous pouvez m'écrire par mail. Ou bien si vous êtes sur Face de Bouc, j'y suis aussi sous le pseudo de Béatrice Brice.
Mon mail sinon : beatrice.ldgb@orange.fr
Merci d'avance !

Écrit par : Béatrice | dimanche, 16 août 2020

Répondre à ce commentaire

Si le côté pile est aussi joli que le côté face (ou l'inverse), Merveille number one va faire chavirer bien des coeurs..J'ai un petit fils de 18 ans et demi, qui, après le passage à l'âge ingrat, devient de plus en plus beau gars...On les présente ? Bon, c'est un timide, il ne fera jamais les 1ers pas. Mais, ce que femme veut ! Son père était pareil, pas très parleur, mais des yeux de velours qui mettait à ses pieds toutes les femmes. Ma fille, en une soirée, a succombé. Pourtant, dieu sait que ce n'est pas "une grande gueule" comme certains mecs. Mais, il sait écouter les autres..
Si je comprends bien, petite Merveille a aimé ses vacances et n'a pas trop "chougné" comme dirait HB..Faut dire que la campagne, y'a pas mieux pour des enfants.

Écrit par : julie | vendredi, 21 août 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire