Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 octobre 2020

Devoir de Lakevio N°52

devoir de Lakevio du Goût_52.jpg

Mais que peut bien avoir ce type ?
Que vous inspire-t-il ?
J’espère que vous en direz quelque chose lundi.

On n’aurait pas dû passer par cette rue.
Jamais !
J’ai d’abord pensé « pauvre garçon… »
Il se donnait un air « type malheureux mais qui se tient debout. »
Il était néanmoins dans une dèche sévère et tétait ce qui lui restait de son « ninas ».
Son dernier cigarillo j’en suis sûr…
Peut-être était-il seulement fatigué et prenait un peu de repos, appuyé contre ce mur.
Il l’a regardée quand elle est passée devant lui et c’est là que je me suis dit qu’on n’aurait pas dû passer par cette rue.
Je l’ai senti quand il lui a demandé son chemin.
Jamais !
J’en ai été sûr quand je l’ai vue lui répondre.
Il n’avait pas l’air méchant ni dangereux.
Enfin, pas dangereux…
Si, mais pas dans le sens où on l’entend généralement quand on voit ce genre de type.
En vrai, il avait juste l’air malheureux, un de ces malheureux nombreux ces temps-ci. J’allais lui donner la pièce de deux €uros qui traînait au fond de ma poche quand elle a dit « Vous avez faim ? Soif ? »
Ce qui m’a frappé immédiatement, c’est sa voix, une voix était différente dont elle usait habituellement quand elle s’adressait aux gens qu’elle croisait.
Il n’a pas répondu, il l’a juste regardée.
Et là j’ai été sûr que s’il avait faim et soif ce n’était pas d’un croque-monsieur et d’une bière.
Alors moi aussi je l’ai regardée.
Ce n’était pas un repas qu’elle voulait lui offrir.
Je l’ai vu à son air.
Pas un air gentil ou distant, non un air lointain dont je croyais qu’il m’était réservé.
Et là, pour la première fois depuis bien longtemps, ça m’est arrivé.
Je suis sûr que vous voyez ce que je veux vous dire.
Ce n’était pas de la colère non, ni de la jalousie.
Mais si, je suis sûr que vous me comprenez.
Cette sensation qu’on espère pour toujours disparue.
Cette sensation que pour rien au monde on ne voudrait retrouver.
Cette sensation faite de peine sans raison.
Cette sensation d’être seul au monde.
C’était ça, exactement ça.
J’étais seul au monde.
Comme quand l’être aimé meurt.
Ou qu’il aime quelqu’un d’autre.
Dans tous les cas, on vous a volé votre âme, quelqu’un est parti avec…

Commentaires

Liv fourmi pense "franchement, les nuits sans sommeil ne me réussissent pas!"
C'est faux, allez donc la lire ici :

http://leeloo11.over-blog.com/2020/10/ein-kuss-ohne-schnurrbart-ist-wie-suppe-ohne-salz.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Adrienne nous montre comme il est difficile d'échapper à ses parents, surtout quand ils vous ont affublé d'un prénom piqué dans les "st com"...
Cest là :

https://adrienne414873722.wordpress.com/2020/10/12/j-comme-jet-set/

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

elle avait peut-être juste envie de materner ;-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Alainx nous montre qu'il n'est pas toujours facile de gagner malhonnêtement sa vie...
C'est là :

https://alainx3.blogspot.com/2020/10/quand-ernesto-rencontre-bertrand.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Colombine nous parle d'un jeune homme qui prend la suite dans longue queue des génies littéraires que "Galligrasseuil" n'a pas vus...
C'est là :

http://demainestunautrejour.eklablog.com/l-artiste-maudit-a203174714

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Fabie nous parle d'un cadeau.
Succintement mais clairement dit...
C'est là :

http://monparcourscancerdusein.eklablog.com/beau-cadeau-a202966424

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Gwen nous montre que Westerberg ne peignait pas qu'à l'huile et encore moins à l'eau...
C'est là :

http://bourlingueuse.canalblog.com/archives/2020/10/12/38584024.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Heure-Bleue nous conte un souvenir d'un pays où les bruns mats et peu rasés sont légion...
C'est là :

http://heure-bleue.blogspirit.com/archive/2020/10/12/devoir-de-lakevio-du-gout-no-52-3155983.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Une sensation tellement dévastatrice!

Écrit par : livfourmi | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Intéressante la dramaturgie de ton texte. Non bien sûr on ne peut pas deviner ton ressenti qui arrive. C'est toi qui dois nous y amener et alors là, forcément, on peut s'y reconnaître parce que qui n'a pas vécu un jour ce désarroi effondrement qui nous tombe dessus sans raison apparente

Écrit par : alainx | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Peut être seulement le syndrome de l'infirmière ? Peut-être…

Écrit par : SdL | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Peut être le syndrome d'abandon ? Peut être...

Écrit par : heure-bleue | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Sylvie de L retourne vers les sixties...
C'est là :

http://etcaeteraet.canalblog.com/archives/2020/10/09/38579654.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Tu n'as rien à regretter puisque HB, la lumière de tes jours, a largement compensé l'absence de la première, celle qui t'avait trahi !

Écrit par : Gwen | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Ce portrait évoque tellement quelqu'un pour moi que, même vite fait, je n'ai pu m'empêcher de vous le dire.
Je reviendrai plus tard pour les commentaires. Merci le Goût.

Écrit par : Yvanne | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Yvanne révise son alphabet avec Arthur...
C'est là :
http://yvanne19.canalblog.com/archives/2020/10/12/38585537.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Le mec du tableau, j'ai l'impression qu'on l'a déjà vu...Ne serait-ce pas dans un devoir de Lakevio ? Sa tête me dit vraiment quelque chose...
Imaginaire ton texte, j'espère...Avec toi, on a toujours l'impression que c'est du vécu...

Écrit par : julie | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Il y eut le même "en pied" du même dans une autre toile proposée par Lakevio.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

essai de commentaire : belebele...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

essai.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Alors, vous n'avez toujours pas accès à vos blogs, HB et toi ? Et, vous pensiez que j'en étais responsable ? Je ne me savais pas aussi douée...Ha, ha...le ha, ha, c'est pour vous dire que je ne t'en veux pas...re-ha-ha..

Écrit par : julie | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Tiens, de chez toi, je ne peux accéder au blog de HB...Tu as bloqué mon lien ?

Écrit par : julie | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

J'ai essayé d'accéder au blog de HB, via les blogs de Fabie et Praline. Niet. Par contre, le tien, no problème.

Écrit par : julie | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Eh bien moi, pareil, je n'ai pas accès au blog de HB...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Se rendre compte que l'être aimé se détache c'est compliqué.

Écrit par : Fabie | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

en saisissant "heure bleue" sur google j'ai obtenu ça :
"Heure bleue - blogSpiritheure-bleue.blogspirit.com
Traduire cette page
Aucune information n'est disponible pour cette page.
Découvrir pourquoi
"
puis en cliquant sur découvrir pourquoi :

"https://support.google.com/webmasters/answer/7489871?hl=fr"

Si cela peut vous aider...

Écrit par : Fabie | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

sur un autre moteur de recherche :
"La page n’est pas redirigée correctement

Firefox a détecté que le serveur redirige la demande pour cette adresse d’une manière qui n’aboutira pas.

La cause de ce problème peut être la désactivation ou le refus des cookies."

Écrit par : Fabie | lundi, 12 octobre 2020

triste ton récit !

Écrit par : ang/col | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Il n'y a pas que le cigarillo qui s'est enflammé ! Que veux-tu, la flamme attire la femme... Ne restent plus alors chez celui qui est abandonné que quelques braises à peine tièdes. Chez moi aussi, cela s'enflamme ;-) : http://passionculture.be/2020/10/12/b-comme-brandon/

Écrit par : Passion Culture | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

PassionCulture nous montre que l'industrie cigarière est dangereuse.
Il ne parle pas de Carmen mais ça finit aussi mal...
C'est là :

http://passionculture.be/2020/10/12/b-comme-brandon

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Oui, mais : un coup de foudre, c'est un coup de foudre...Comment y résister ? Il faut alors un laissé pour compte. Dommage !

Écrit par : Yvanne | mardi, 13 octobre 2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire