Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 19 juin 2021

Dies irae

casse.jpg

Après avoir retrouvé mes données, mis à jour l’ordinateur d’Heure-Bleue, y avoir installé la dernière version de Windows, avoir reconstitué ses paramètres, tout semblait aller…
J’ai rebâti mon PC, installé et mis à jour la dernière version de Windows, payé quelques sous pour reconstituer des données égarées au fond de deux disques durs, tout a semblé aller pour le mieux.
Il y a encore quelque peu, je pestais parce que nous étions sous l’emprise d’une armée de censeurs chargés de nous montrer combien nous risquions gros à prendre quelque agrément à vivre, que ce soit à boire, à manger ou à se rouler dans l’herbe.
Je commençais même à être agacé d’entendre à longueur de « réclames » que nous pouvions voyager, aller au cinéma, se faire livrer le papier hygiénique ou, selon Air France, sillonner le ciel, tout ça « en toute sécurité », voire « en toute sérénité ».
Hélas, cette « sécurité » dont on me rebat les oreilles allait sous peu me frapper de plein fouet.
Les deux compères habituels, j’ai nommé Microsoft et Google, se sont avisés que si on laissait le propriétaire du PC maître de sa machine, il allait obligatoirement faire n’importe quoi.
Peut-être même aller chez « Blogspirit » écrire ou lire des choses qui l’inquiéteraient.
Là ou ailleurs…
Ces deux flics décident donc régulièrement que l’accès à tel ou tel site serait interdit faute d’un paramétrage sévère qui limiterait la curiosité de ces censeurs.
La table des matières de tous ces paramètres est fluctuante et dépend  de la façon dont vous vous connectez.
Inutile d’épiloguer sur le temps perdu à essayer de vous lire ou de vous envoyer une note…
Il est plus qu’aisé à n’importe quelle entreprise du Net de piller nos données, de les vendre et d’en tirer des fortunes alors qu’il devient délicat de lire la note d’une blogueuse si la plateforme n’use pas des certificats adéquats.
Bref, ce matin je jetterais volontiers un seau de mince à la figure de ces censeurs de tout poil qui pourrissent la vie de tous.
Heureusement que c’est pour la sécurité de tout le monde…
Le fait que tout ça va à l’encontre du credo habituel de notre « monde de start-up » et clamé par les banques  poussant à « prendre des risques », ce qu’elles-mêmes se gardent bien de faire sauf avec nos sous ne fait sourciller quiconque.

Commentaires

Bonjour ! Ah oui, à l'achat d'un petit pc portable (vers Paques) j'ai pesté car pour le démarrer il me fallait obligatoirement rentrer un mot de passe (en gros me connecter à mon compte Microsoft, je vous demande un peu...) heureusement j'ai un mari (bricoleur) qui sait où surfer sur le net et m'a trouvé la solution. Je ne suis probablement pas moins espionnée hein, mais je me sers de ce pc surtout pour mes exercices de russe (ah les déclinaisons) ou les courriers aux impôts suite au décès de ma mère, et ça c'est vachement intéressant pour toutes les agences de renseignement du monde et autres GAFA... Tiens bon, tu l'auras un jour.... A bientôt ! Bon samedi, bises

Écrit par : Isabelle Z | samedi, 19 juin 2021

Répondre à ce commentaire

mais je l'ai eu !

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 19 juin 2021

J' évite d'aller sur certains sites (cliqués par inadvertance,je précise)de crainte que l'on me prenne ,en haut lieu, pour celle que je ne suis pas :)))

Écrit par : Nina | samedi, 19 juin 2021

Répondre à ce commentaire

je vois, dies illa, en effet :-)

Écrit par : Adrienne | samedi, 19 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Est-ce que tu as essayé : 3615 AU SECOURS ?

Écrit par : alainx | samedi, 19 juin 2021

Répondre à ce commentaire

3615 ?? ah, ah !!!!!! mes petits fils ne savent pas ce que ça veut dire ! enfin quelque chose que je peux opposer à tous les mots incompréhensibles qu'ils utilisent ! :-)

Écrit par : Ambre | dimanche, 20 juin 2021

Lorsqu'on parvient à contourner tous ces obstacles, quelle satisfaction !

Écrit par : Fabie | dimanche, 20 juin 2021

Répondre à ce commentaire

C'est tout à fait ça...
Il faut revoir (d'urgence) la notion de sécurité...

Écrit par : La Licorne | lundi, 21 juin 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire