Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 août 2021

Lunettes neuves

enseigne_besicles_.1379086.w430.jpg

« 
   Mon âne mon âne…
   Avait bien mal aux yeux.
   Madame lui fit faire,
   Une paire de lunettes bleues.
 »
Je n’ai pas de souliers lilas mais j’ai des lunettes neuves !
Elles sont super légères !
Elles me donnent un bel œil…
Oui, l’autre n’étant pas fonctionnel, je l’oublie.
Elles ont, comme toutes les lunettes qu’on m’a prescrites jusqu’à présent, une bien trop forte correction.
Les lunettes les plus confortables, ergo celles le mieux adaptées à ma vue, restent mes vieilles bésicles, celles achetées dans une pharmacie à la fin des années 1990.
Elles ont une correction limitée, je les garde sur le nez et ne regarde au travers que pour lire les étiquettes dans les boutiques et en plus de vingt ans, je m’y suis habitué.
Tout ça pour vous dire – on dirait une lettre de colonie de vacances ! – que notre journée a malgré tout été agréable.
En réalité je voulais vous dire aujourd’hui que je ne suis plus en manque de « q » !
J’ai un clavier neuf et j’ai pris une grande décision – jusqu’à ce qu’elle me sorte de la tête - : Je vais poser ma bouteille d’eau et mon verre sur la table qui est derrière moi !
La lumière de mes jours commençait à pester.
Elle me dit que je suis « un bibelot dispendieux », voire un « bibelot de luxe »…
Que je coûte un bras en produits de luxe.
Franchement, le miel d’acacia bio et le « single malt » nord-écossais d’une bonne année seraient-ils des « produits de luxe ?
Heureusement que je suis là pour rappeler à Heure-Bleue une devise prêtée à beaucoup de monde, de Sacha Guitry à Madame Natalie Clifford-Barney, « C’est déjà bien assez d’être pauvre, si en plus il faut se priver… »


Commentaires

c'est ce que me disait une amie justement hier: avec l'âge, elle devient moins regardante à la dépense en produits "qui font plaisir" :-)

Écrit par : Adrienne | jeudi, 12 août 2021

Répondre à ce commentaire

Il est vrai qu'il y a des lunettes de luxe qui coûtent un œil !

Écrit par : alainx | jeudi, 12 août 2021

Répondre à ce commentaire

Je ne pourrais pas porter mes lunettes de 1990, ma vue baisse à vue d'oeil ;-)

Écrit par : Ambre | vendredi, 13 août 2021

Répondre à ce commentaire

Formidable , t'en as du q dis donc
Ah ces verres de lunettes trop ou pas assez ceci et cela , je connais si bien , j'espère que les prochains , pour très bientôt , m'iront comme un gant

Écrit par : epalobe | vendredi, 13 août 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire