Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 septembre 2021

Devoir de Lakevio du Goût N° 97.

hopper-1200x605.jpg

Quand elle est montée dans la rame de la ligne « Q » à Canal Street, elle comptait bien rêver tranquillement jusqu’à la station « 86th St ».
Elle prendrait la 86ème rue jusqu’à Central Park, y entrerait et longerait le « Reservoir » jusqu’à la hauteur du Musée du Judaïsme » où « Il » l’attendait…
Elle chantonnait dans sa tête « Take the A train » de Duke Ellington.

Elle allait justement vers Harlem et c’était bien…
Son « smartphone » vibra dans sa poche.
Elle le tira prestement et lut « Désolé, je ne peux pas… »
Elle avait bien vu une série où un type plaquait une fille en posant un « post-it » sur l’écran de son PC, mais là…
Avec un « SMS » !
Elle ne pensait pas que ça pouvait exister.
Évidemment elle avait déjà vécu des séparations, c’était rarement agréable.
Mais jusqu’à présent au moins c’était elle qui plaquait les mecs.
Il y avait aussi ces séparations insupportables quand on est adolescente et qu’un garçon vous lâche la main pour passer le portillon du métro.
Mais c’était tellement bien quand il te reprenait la main, entrelaçant ses doigts aux tiens.
Quand il n’osait même pas t’embrasser en public et pas trop en privé non plus.
Ça laissait un souvenir autrement agréable.
Les années passant, elle avait appris de quoi il était question in fine…
C’était parfois très bien, souvent beaucoup moins.
Mais lui, même si c’était depuis peu, c’était bien.
Toujours bien.
Bon, elle en avait fait une question de principe, ça doit être un effet secondaire de l’amour…
Puis un tremblement irrépressible la saisit et les larmes lui montèrent aux yeux.
Pourtant elle en était sûre !
C’était « Lui », le vrai, le seul, celui qu’elle aimait et dont elle était quasi sûre que c’était réciproque.
À dire vrai, selon l’expression du moment, elle était « raide dingue » de ce blond d’origine suédoise.
Elle avait échafaudé mille stratagèmes pour l’approcher.
Elle avait enfin réussi à lui faire croire que c’était lui qui l’avait draguée et proposé un rendez-vous.
Et il la plantait là avec un SMS !
Elle s’effondra sous la vague de chagrin qui l’avait envahie.
Jamais elle n’avait ressenti cette sensation d’abandon, grave, profonde qui la laissait totalement désemparée sur la banquette du métro.
Seule ! Terriblement seule soudain.
Pour la première fois de sa vie elle faisait l’expérience de la solitude, la vraie, celle de l’abandon.
Elle reprit son « smartphone », relut le « SMS », de nouveau le larmes rendirent troubles les mots « Désolé, je ne peux pas… »
Elle s’essuya les yeux, joua rapidement des deux pouces pour écrire « Mais pourquoi ? »
Elle pleura encore un coup.
Le « smartphone » vibra, elle « cliqua » et lut « Parce que tu n’es pas juive ! Ma mère me l’a dit ! »
Elle fut scandalisée !
Elle n’avait jamais vu la mère de Simon mais elle savait bien qu’on ne pouvait pas savoir comme ça si quelqu’un était juif ou non.
Ici, les mecs, juifs ou non, étaient quasiment tous circoncis.
Mais les filles ! Comment pouvait elle savoir ?
Rien ne l’indiquait, absolument rien.
Je suis américaine.
Je m’appelle Johnson.
Khadija Johnson…

Commentaires

Adrienne a des souci culinaire dramatiques sur sa banquette.
Elle nous ses ennuis ici :

https://adrienne414873722.wordpress.com/2021/09/20/le-defi-du-20-15

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Alainx nous montre que l'on a semble-t-il oublié que dans "Liberté Egalité Fraternité" il n'y a pas que Liberté, il y a aussi "Fraternité" et "Egalité" et que ces derniers points soient tombés dans les oubliettes.
C'est là :

https://alainx3.blogspot.com/2021/09/blog-post.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

J'ose espérer que Fabie n'a fait que rédiger un devoir et ne nous raconte pas un souvenir épouvantable qui devrait envoyer le coupable à l'ombre pour le restant de ses jours:
C'est là :

http://monparcourscancerdusein.eklablog.com/fuite-a210174990

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Gwen nous raconte un autre genre de malheur.
C'est là :

http://bourlingueuse.canalblog.com/archives/2021/09/20/39138722.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Bon, si il écoute sa mère, c'est qu'il ne l'aimait pas vraiment, alors autant que l'histoire se termine vite.
Quant à moi, c'est une histoire vraie... et longtemps je n'ai pas pu l'enfuir...

Écrit par : Fabie | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Lapsus : m'enfuir !

Écrit par : Fabie | lundi, 20 septembre 2021

Praline se rend copmpte qu'il est agréable de plaire !
Evidemment, elle ne sait que faire alors elle décline l'invitation.
C'est là :

http://prali.canalblog.com/archives/2021/09/19/39141914.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Même moi, j'aurais su qu'elle n'était pas juive !

Écrit par : heure-bleue | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Ambre-Neige n'est pas heureuse de revenir en France après un voyage "au Pays de Candy", efin à côté du pays de Candy...
C'est là et c'est sympa comme tout :
http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2021/09/20/39142249.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Heure-Bleue se plaint elle aussi des entreprises des mecs qui ne sont pas maîtres de leurs pulsions...
C'est là :

http://heure-bleue.blogspirit.com/archive/2021/09/19/solitude-3258451.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Hyper renseignée la mother !
Hyper dépendant le fiston !
Le chagrin d'abandon s'éteindra quand elle rencontrera le suivant « c'est lui, le vrai, le seul ».
Cela dit, ton récit est raconté avec à la fois beaucoup de sensibilité et de réalisme.

Écrit par : alainx | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Ah ! l'intolérance ! Combien de vie désarticulées à cause d'elle. Heureusement parfois cela s'arrange, il finira par s’apercevoir que ce n'est pas sa mère qui choisit.
Bon, cela dit j'ai fait mes devoirs (deux en un, les deux sont liés)
http://deshirondellesetdespapillons.blogspot.com/

Écrit par : delia | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

S'il n'a pas le cran de s'opposer à sa mère, c'est qu'il ne mérite pas Khadija.

Écrit par : Passion Culture | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Ah, ces fils, complètement dépendants de leurs mères ! Ton tableau n'est guère réjouissant...Il va inspirer des galères....comme le mien..

Écrit par : julie | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Delia a fait un "deux en un" et nous dit la solitude de la rentrée et celle de l'exil en passant par celle du métro.
C'esty triste et c'est là :

https://deshirondellesetdespapillons.blogspot.com/2021/09/le-coeur-gros.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Juliette nous parle de la détresse des étudiants et de ce à quoi ils se livren,t parfois pour manger...
C'est là :

http://cearriveenfrance.over-blog.com/2021/09/devoir-du-lundi-la-galere-des-etudiants.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Passion Culture nous donne une méthode pour trouver une place assise dans le métro.
C'est là :

http://passionculture.be/2021/09/20/allo-maman

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Un Suédois blond, pourtant, comme on peut se tromper, n'est-ce pas!

Écrit par : Adrienne | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

C'est trop triste... mais ça se produit encore ainsi de nos jours ?

Écrit par : Praline | lundi, 20 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire