Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 18 septembre 2021

Mais alors ?

création.jpg

Hier on est allé boire un café.
On est du moins parti pour.
Nous avons flâné le long de la rue Legendre qui mène au Square des Batignolles.
C’est un square que nous aimons depuis longtemps.
C’est le square où a joué Heure-Bleue.
C’est le square où Merveille trempa ses pieds dans l’eau.
C’est le square où elle fut reconnue par une autre blogueuse qui a entendu appeler « Merveille !!! »
Hier il faisait beau.
Un temps ensoleillé, un peu trop de soleil pour les yeux clairs de la lumière de mes jours mais parfait pour moi.
Une température tout à fait agréable pour elle et étonnamment assez chaude pour moi.
Nous avions pensé boire un café à « L’Endroit », un bistrot sur la place de l’église.
Nous sommes arrivés tranquillement devant l’église Sainte Marie des Batignolles.
Une grille avait été posée là, qui n’existait pas avant.
Il n’y avait pas de grille quand nous habitions dans une rue voisine il y a une vingtaine d’années.
Un signe des temps marqués par l’empathie et la bienveillance sans doute…
J’ai lu au passage les quelques affichettes qui agrémentaient la grille.
Une d’entre elle m’a causé quelque souci qui indiquait « Visite de l’Église Sainte Marie des Batignolles  le 20 septembre 2021 »
Affichette qui eut été somme toute simple si un addendum ne l’avait close sur l’injonction « Pass sanitaire exigé ».
C’est à ce moment qu’après avoir réfléchi deux secondes, je me suis posé une question :
« Mais alors ? À quoi sert le bon dieu si, même dans sa maison, il n’est pas capable de protéger ses ouailles d’un virus qu’il a créé lui-même ? »
En m’y attachant plus avant je me suis dit que peut-être le bon dieu avait pensé
« Pour une créature censément faite à mon image, ce n’est pas une réussite, hop, à la casse ! »
J’ai cessé de philosopher en entrant dans le square et on a eu la chance de trouver un banc vide, propre et ombragé.
Nous nous y sommes assis et avons, comme toujours, commenté la population qui déambulait.
Nous avons aussi vu deux jumelles qui, comme Merveille au même âge, ramassaient de petits cailloux mis dans une petite boîte et destinés sans doute à une mamie ou un papy…
Puis nous avons ramené des poireaux tranquillement.
Bio les poireaux…

Commentaires

Mon devoir est fait
Mon orthèse est faite de telle façon que l'index est maintenu dressé, ce qui fait dire à ma fille "Et Blanche créa Dieué !

Écrit par : Gwen | samedi, 18 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Elles étaient très mignonnes ces deux petites filles.

Écrit par : heure-bleue | samedi, 18 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Vous avez raison de profiter du beau temps et de faire halte dans de beaux endroits, quand en plus ils vous rappellent de bons souvenirs, c'est le Top !

Écrit par : Fabie | samedi, 18 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

« on a eu la chance de trouver un banc vide, propre et ombragé. »
Ben voilà une jolie intervention de Dieu qui a demandé à sa Providence de laisser ce banc dégagé pour toi et ta dulcinée !
Tu n'iras pas la casse ! Tu es trop important pour nous…

Écrit par : alainx | samedi, 18 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

CoronaPass exigé pour une visite, mais pour participer à une célébration ?

Écrit par : Passion Culture | dimanche, 19 septembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire