Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 08 novembre 2021

Devoir de Lakevio du Goût N° 103

la boulangère_Millet.jpg

Millet a peint cette boulangère avec le génie qu’on lui connaît.
Mais que fait réellement cette boulangère ?
Où est donc le boulanger ?
Je me demande si…
Mais d’ici lundi, les idées foisonneront peut-être.
Je l’espère…

Enfin !
J’en vois le bout !
Mais j’ai peur… Bon sang que j’ai peur…
Ce fut long, très long, extrêmement long.
Tous ces morceaux, pas trop gros, il fallait qu’ils tiennent sur la palette pour les mettre à l’endroit le plus chaud du four.
Tous ces rôtis à préparer les uns après les autres, ces travers à griller, ces cuisses et ces filets à rôtir…
Quel travail !
Mais ce fut le coup de trop.
La cuite de trop, de celles qui le rendait mauvais.
Alors, quand il a tangué, après m’avoir arraché une touffe de cheveux, je l’ai poussé violemment.
Il est tombé, la tête sur le bord du pétrin.
Mon dieu ce « Craaaac » quand son crâne a frappé le bord du bac…
Puis ce choc mou quand il est tombé sur le sac de farine.
Je suis restée bête devant cet homme qui saignait dans la farine.
Puis j’ai regardé l’espèce de sauce qui se formait.
La sauce des ragoûts quand on y ajoute un peu de farine.
Ça ressemblait vaguement à celle du « canard au sang », en plus vif.
C’est là que j’ai eu l’idée…
Nous sommes samedi, je vais préparer des rôts et des plats de viande.
Ils partiront comme mes petits pains du vendredi.
J’espère avoir tout vendu samedi soir sinon l’atmosphère de la boulangerie deviendra rapidement nauséabonde.
J’ai quand même l’impression que je m’y suis mal prise.
J’aurais pu faire autrement, c’est sûr, avoir un geste apaisant au lieu de me rebiffer comme ça.
Ma mère me l’a toujours dit.
« Toujours pressée ! Réfléchis avant de te lancer, bon sang ! »
Elle n’avait pas tort…
Là, c’est juste que je me demande si c’est moi qui ferai la fournée suivante.
Je crains bien qu’elle ne finisse avec « le pain sur le dos » dans la vitrine.
Et que le bourreau ne se soit déplacé pour moi…

Commentaires

ah! le crime parfait :-)

Écrit par : Adrienne | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Aïe, aïe, tu peux les garder tes rôtis...Finalement, il aurait fallu commencer à lire la fin pour comprendre le début...De quoi les femmes sont capables quand elles sont en colère ?..Moralité de l'histoire "ne jamais contrarier la boulangère" quand elle fait cuire ses miches.
Youpi, je suis la 2e...Mais, je n'ai pas de mérite. Je ne me suis pas creusée la cervelle...J'aime pas la cervelle cuite cela étant dit...

Écrit par : julie | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que la boulangère de Millet n'a pas l'air commode..Même qu'elle a des bras de déménageur...

Écrit par : julie | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Concise comme toujours, Adrienne nous dit par la bouche de Cindy qu'il est inutile de perde du temps et de l'argent à se cultiver car ça ne sert à rien.
C'est là :

https://adrienne414873722.wordpress.com/2021/11/08/f-comme-foutaises/

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Alainx me mousse à me demander si Millet n'aurait pas eu des penchants de curé de pensionnat
C'est là :

https://alainx3.blogspot.com/2021/11/au-four-evitons-de-fourrer.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Ambre-Neige nous embarque dans sa vie où il faut être à la fois au four et au moulin.
Elle nous a coupé une tranche de vie...
C'est là.
http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2021/11/08/39210678.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

C'est drôle d'avoir eu la même idée de meurtre alors que nous ne lisons jamais le devoir de l'autre avant la publication.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Emilia nous a inventé le "CDD matrimonial".
Belle idée !
C'est là :

http://emiliacelina.canalblog.com/archives/2021/11/08/39210185.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Fabie nous montre que les femmes font le boulot pendant que les hommes passent le leur à se battre ou a se demander comment faire faire le boulot par quelqu'un d'autre...
C'est là :

http://monparcourscancerdusein.eklablog.com/multi-choix-a210958508

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Gwen nous prouve elle-aussi qu'échapper à sa mère est le sport habituel des fils quand ils sont amoureux...
C'est là :

http://bourlingueuse.canalblog.com/archives/2021/11/07/39210325.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Heure-Bleue me pousse à remarquer que nous semblons tous deux développer une habitude inquiétante à estourbir notre prochain.
C'est là :

http://heure-bleue.blogspirit.com/archive/2021/11/05/la-boulangere-a-des-ecus-3260654.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Juliette a revisité Pagnol.
Avec talent je trouve.
C'est là :

http://cearriveenfrance.over-blog.com/2021/11/devoir-du-gout-la-boulangere-en-colere.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Praline nous parle de pains au chocolat, laï laï laï laï...
C'est là :

http://prali.canalblog.com/archives/2021/11/08/39210166.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Bah franchement .... ya rien à envier au récit de ta femme lol !!!

Écrit par : Ambre | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Vous êtes vraiment fusionnels Heure Bleue et toi, c’est amusant la similitude dans vos écrits du jour. ;)

Écrit par : Fabie | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

C'est pas drôle mais j'ai bien ri ! :-) Mais alors, il est mort ? et qu'a-t-elle fait du corps ?
Par contre, oulala, désormais je regarderai différemment les petits pâtés croûte du boulanger... remarque, ceux du traiteur aussi... finalement rien ne vaut ce que l'on prépare soi-même !

Écrit par : Praline | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

C'est étrange, mais la tête pressée de cette boulangère pressée m'a brusquement coupé l'appétit ;-) . C'est moins macabre chez moi :-) .

Écrit par : Passion Culture | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Ainsi donc c'était elle Madame Landru ? !

Écrit par : alainx | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Décidément, tous les deux, vous faites la paire !

Écrit par : Gwen | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Passion Culture met le doigt (!) sur un détail de la boulangère...
La pensée féministe de Millet est maintenant avérée grâce à Passion Culture !
C'est là:

http://passionculture.be/2021/11/08/boulangere/

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Vous êtes sûr que ce n’est pas la femme du boulanger qui cuit? Et le boulanger déguisé en boulangère? Oh la pomponette? Elle est partie avec le berger... :)

Écrit par : Do | lundi, 08 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire