Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 23 novembre 2021

T’as d’beaux vieux, tu sais…

 

enfilade-annee-60-palissandre_original.jpg

Hier, je suis allé chez le dentiste.
Comme supputé après un craquement inquiétant, j’ai laissé une dent dans la bagarre.
Comme j’en ai l’habitude depuis quelque temps, la petite souris est passée.
Évidemment, cette sal… euh... cette saleté de souris, au lieu de laisser une pièce a laissé une facture…
Dès l’arrivée, j’ai senti que ça allait mal se passer.
Rien que l’aspect de la salle d’attente m’avait prévenu.
La décoration en avait changé.
Les chaises, sans doute pour donner l’illusion de propreté chirurgicale, avaient été changées pour des chaises en plexiglas d’une transparence qu’envieraient les comptes de campagne de candidats à l’élection présidentielle…
Hélas, la petite table, tout à fait simple et neutre qui supportait quelques revues qui accusaient à peine cinq ans de salle d’attente, a été remplacée.
Et par quoi ?
Eh bien par une… Une chose, je ne vois pas d’autre mot.
Une chose surprenante que je pensais disparue depuis que j’avais quitté la Porte de Clignancourt.
Une chose dont je pensais que les derniers exemplaires avaient été brûlés dans un gigantesque autodafé, histoire de supprimer toute trace du manque de goût criant qui vit le jour aux Galeries Barbès vers la fin des années cinquante et le début des années soixante.
Une chose censément objet de recherches archéologiques.
Je veux parler de ces meubles, tables et buffets dits « Style Regency en acajou palissandré  vernis polyester » selon la formule de l’époque.
C’était exactement ça, ça m’avait tant choqué que j’ai retenu la formule.
Je vous assure que c’est exactement comme ça que c’était écrit sur les publicités !
Cette petite table, vue hier chez le dentiste m’a ramené instantanément, dans les années qui m’ont connu adolescent.
Hélas, comme à l’adolescence, j’ai souffert.
Pas du cœur, non, de la bouche.
Le pire ?
Comme à l’adolescence, j’ai ressenti cette épouvantable impression d’avoir reçu un coup de poing dans la figure qui m’a laissé un côté de la mâchoire engourdi pendant quelques heures.
J’ai conclu la journée par une autre catastrophe.
La lumière de mes jours avait tenu absolument à venir me retrouver dans un café près de la gare Saint Lazare.
Ça avait un air de rendez-vous clandestin qui me plaisait beaucoup.
Il s’agissait en réalité de me traîner chez le coiffeur.
Elle fut coiffée par une coiffeuse.
Je fus défiguré par un type de plus de quatre-vingts piges, qui passait « aider » deux fois par semaine.
Je suis tombé « le jour de l’aide ».
Bilan ?
Une dent en moins, des cheveux massacrés, un air d’engagé volontaire chez les « Marines » mais en pas jeune.
Bref, ça sent « le contrôle d’identité avec bavure policière »…
Quelle journée !

Commentaires

Je me souviens bien de ce "style" Regency que nous n'avions pas les moyens de nous payer, mais qui faisaient la fierté d'amis moins impécunieux. Je n'ai pas oublié qu'une fois, invités pour un déjeuner du dimanche, nous eûmes la surprise de voir les pieds de la table (neuve) protégés par les lambeaux d'une vieille couverture... des fois que, par jalousie, nous eussions donné des coups de tatanes audit meuble !
C'était un produit Barbès ou Lévitan.

Écrit par : Gwen | mardi, 23 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Je me demande si mes parents ont vendu un veau ou un cochon pour acheter ce style de salle à manger, vu que nous n'étions pas bien riches ou alors, peut-être achetée à crédit. On devait en être aux balbutiements des achats à crédit..

Écrit par : julie | mercredi, 24 novembre 2021

Ah oui, faut pas croire, mais ces meubles finalement ne sont pas si fragiles que ça et résistaient bien aux chocs ou aux coups de pieds des enfants. Mon mari a été très surpris de voir la salle à manger de ma mère en si bon état après 60 ans de bons et loyaux services.

Écrit par : julie | mercredi, 24 novembre 2021

Mais c'est l'horreur que tu nous décris ! Je n'ai jamais compris ce faux gout d'aprés guerre alors qu'il y avait tant de chefs d'oeuvres emmagasinés dans les greniers !

Écrit par : delia | mardi, 23 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Le 'vernis' avait l'avantage de se passer de 'cirage' mais réservait quelques traîtrises: les marques !!

Écrit par : Nina | mardi, 23 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Mais non, mais non
Je suis sure qu heure bleue vous trouve TRÈS BEAU

Et, avec amour, elle va vous chouchouter , vous câliner, pour aider à faire passer la douleur.

Elle est pas belle la vie,
A des jours meilleurs

Bicounette87

Écrit par : Claude | mardi, 23 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Les salles d'attente de nos chers arracheurs de dents, euh , dentistes ne sont plus ce qu'elles étaient .Un drôle de meuble sous vos yeux en lieu et place d'un paris Match datant de l'antiquité post Covid . Il y a de quoi faire une nouvelle rage de dent ,le Goût .

Écrit par : Jerry OX | mardi, 23 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Désolée, mais j’ai bien ri de tes « malheurs » du jour :)

Écrit par : Fabie | mardi, 23 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Oh my gode ! ben dis donc, tu as dégusté...
Remarque, dans ton malheur tu aurais pu tomber sur un dentiste amateur de 80 piges venu aider son neveu...
Comme quoi, il y a toujours pire.
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : Célestine | mardi, 23 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

"Oh my gode ! "
Au moins, tu occupes tes après-midis de façon constructive... ;-)

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 23 novembre 2021

En tout cas, moi, ma journée commence bien ! Tu m'as bien fait rire ! Merci ! :-)

Écrit par : Ambre | mercredi, 24 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

PS j'ai ri seulement à la fin, hein, je suis pas un monstre quand même ! ;-)

Écrit par : Ambre | mercredi, 24 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

La petite souris qui ramène la facture… je sais désormais comment je vais regarder ma dentiste masquée… (déjà masquée avant covid d'ailleurs).
Ah ! Ce meuble horrible comme sur la photo ! Déjà je comprends pas qu'on ait pu fabriquer ça… et encore moins qu'il y eut des gens pour en acheter !
C'est comme aujourd'hui les trucs IKEA… paraît que ça se toujours !

Écrit par : alainx | mercredi, 24 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

paraît que ça se VEND toujours !

Écrit par : alainx | mercredi, 24 novembre 2021

Ce meuble façon acajou vernis, j'aime pas trop, mais j'aimais bien la salle à manger claire de ma mère, vernie aussi, achetée début des années 60, peu de temps avant le décès de mon père. Mon fils est venue la chercher au 15 août avec une camionnette louée, au lieu de la voir terminer sa vie dans une benne à ordure. J'étais trop contente. Je me rappelle du jour où elle est apparue dans la maison, après que mon père eusse changé le sol (tiens, je ne me rappelle plus en quoi il était avant) par du carrelage façon marbre...Nous les enfants sautions de joie en voyant la modernité entrer dans la maison. Comme quoi, à chaque période sa modernité...D'ailleurs, le style des années 60 est à nouveau à la mode... Peut-être par nostalgie que ton dentiste a mis ce meuble dans la salle d'attente. Lui-aussi, ça devait lui fendre le coeur de la jeter. Alors, je l'en remercie et dis "hou, hou, le vilain qui se moque"...
Sinon, tu devrais venir à Vichy pour te faire soigner les dents...Il y a un dentiste qui ne fait pas mal, qui ne m'a jamais terrorisée comme lorsque j'étais enfant. Bon, il est très cher et il faut montrer patte de velours pour avoir un rendez-vous ou alors aligner les billets...Ma fille a eu beau insister, elle n'a pas pu se faire soigner les dents chez lui. Chez lui, les CMU sont rares . Il ne prend que le minimum syndical...
Ah oui, dernière chose, si tu veux, je peux aussi te couper les cheveux. Maintenant, je suis la coiffeuse attitrée de mon mari. D'accord, faut pas regarder de trop près mon boulot. Avec moi, c'est plutôt massacre à la tronçonneuse. Heureusement que je ne suis pas dentiste amateur.

Écrit par : julie | mercredi, 24 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

une photo ! une photo !

Écrit par : ang/col | mercredi, 24 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Tu rêves !!!
Faut être raisonnable dans l'autodérision, quand même !

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 24 novembre 2021

Pour la dent, je compatis (les cheveux repousseront). Je compatis vraiment pcq je suis en crise aussi... J'en ai marre de perdre des dents. C'est ça qui est pénible dans la vieillesse (les rides, ce n'est vraiment pas grave).

Bon, en principe, je devrais pouvoir reparticiper au Devoir du lundi ! Je retrouve mon blog et un ordinateur auquel je dois m'habituer ..................

Écrit par : Pivoine | jeudi, 25 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Il fut un temps où j'aimais le style Chippendale (en mobilier, je précise), les bibliothèques, tout ça tout ça, maintenant, j'achète mes armoires dans des ressourceries (et je trouve des jolies choses...) vraiment pas chères (15 euros ! pour une armoire pratique en plus)... et pas du plaqué (les planches, oui).

Écrit par : Pivoine | jeudi, 25 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Pas de devoir cette semaine ? Tu m'en vois marrie...

Écrit par : Gwen | vendredi, 26 novembre 2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire