Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 mai 2022

Eclipse passagère…

avortement.jpg

Je vous ai abandonné un petit moment, lectrices chéries.
Lecteurs chéris aussi mais ça me coûte moins.
C’est normal, je suis resté très lesbien, irrésistiblement l’esprit fixé sur les femmes.
Tout cela pour vous dire que cet abandon était presque involontaire, occupé que j’étais et suis encore par des « bidouilles » dont je vous entretiendrai plus tard.
Très prenantes, ces « bidouilles » qui me poussent à écrire du logiciel et me replonger dans des calculs dont je pensais avoir oublié même comment m’y prendre.
Mais bon, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas.
Du moins en théorie car j’ai constaté qu’Heure-Bleue a oublié comment on fait du vélo…
Ce matin, toutefois, deux choses m’ont surpris.
La première, désagréable, est que j’aurais selon une balance malveillante, pris deux kilos en deux jours.
Je ne sais pourquoi car ce n’est sûrement pas ce « single malt » pris hier soir accompagné d’une poignée de chips, pas plus que le restaurant chinois où nous avons déjeuné qui peuvent en être responsables.
Non… Ce n’est pas possible.
La seconde est que je pense avoir gagné ce matin « la bataille du dentifrice », cette bataille, épisode régulier de « La Guerre du Dentifrice » qui dure maintenant depuis plus de dix lustres.
Quand on voit l’âpreté de cette lutte, on se demande comment on a pu claquer autant de sous chez le dentiste…
Mais bon, je pense aujourd’hui avoir remporté, non la victoire mais au moins cette bataille.
Voilà les nouvelles.
Mais ce ne sont pas les pires.
En dehors de l’épouvantable épreuve des Ukrainiens, une autre épreuve, aussi éprouvante et aussi scandaleuse attend les Américaines.
Et donc les Américains car quand les Américaines en bavent, les Américains ne rigolent pas non plus…
Selon un journal qui fait bien son boulot, « Politico », une petite troupe de six vieux cons – je ne vois pas d’autre mot – semble décidée à interdire aux femmes de choisir ce qu’elle font de leur corps.
Quand on voit ce que les mêmes autorisent en matière de mutilation en soutenant le lobby des armes, on reste pantois.
Le plus étonnant reste que ce sont des gens qui se proclament « libertariens » qui ont poussé la Cour Suprême à cette stupide extrémité.
Ils sont partisans de la doctrine qui donne à la liberté le statut de « loi naturelle » et qu’en font ils ?
Ils sont pour la « liberté » mais pour eux.
Quand on sait que leur plus fervent supporter, élu avec moins de voix que sa concurrente, a expliqué au monde entier que « les femmes, ça s’attrape par la ch… » on peut se demander pourquoi sa mère n’a pas profité du congélateur familial pour l’y enfermer avant qu’il ne sévisse.
On essaie d’enseigner que les femmes ne sont pas faites que pour aller de la cuisine à la chambre et ces couillons veulent abroger un droit qu’elle auraient dû avoir de tout temps !
En même temps que celui de choisir celui ou celle avec qui elle veulent vivre.
Bref, ce genre d’ineptie législative est du genre qui fait dire des États-Unis « C’est un peuple qui sera passé de la barbarie à la décadence sans passer par la civilisation. »

 

Commentaires

Mon avis de recherche n'étant pas fructueux, je suis revenue régulièrement, pas toujours commenter, mais lire au moins ta plume enchanteresse. Je suis rassurée que ce soit les bidouilles qui te tiennent loin de ton écran et non une quelconque souffrance dont personne, même les génies ne sont épargnés.
Bonne bidouille alors, et pour les batailles, une aprés l'autre, il faut persister, on ne perd que celles qu'on ne mène pas. Bonne journée à vous deux.

Écrit par : delia | mercredi, 04 mai 2022

Répondre à ce commentaire

Sont-ce les mêmes qui mettent la main aux fesses (l'ont bien cherchée ces salopes) ??

Écrit par : Nina | mercredi, 04 mai 2022

Désolée,Delia; je répondais au goût :))

Écrit par : Nina | mercredi, 04 mai 2022

Bien que j'apprécie l'humour dans ton texte, je considère que tant que les peuples accepteront de se mépriser les uns les autres, les puissants à l'abri dans leurs bunkers déclencheront des guerres de pouvoir dont les peuples subiront le massacre dans leur chair. Je connais des milliers d'américains qui sont la fleur de la civilisation, comme il s'en trouve chez n'importe quel peuple en réalité.

Écrit par : kéa | mercredi, 04 mai 2022

Répondre à ce commentaire

"ce genre d’ineptie législative est du genre qui fait dire des États-Unis"
Pour y avoir vécu et y être allé travailler souvent, je sais que tous les Américains ne sont pas comme ceux dont je parle.
Je te connais de loin (de chez Célestine entre autres) et j'ai lu il y peu ce que des gens comme Carlson Tucker disent des Canadiens dont tu es.
Ce "journaliste" chez Fox News justifie à lui seul les propos que tu tiens.
Hélas, il justifie aussi les miens.
Il fait plus de tort aux "USiens" à lui seul que n'importe quelle propagande iranienne ou russe...

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 04 mai 2022

« Il existe aussi une liberté vide, une liberté d'ombres, une liberté qui ne consiste qu'à changer de prison, faite de vains combats entretenus par l'obscurantisme moderne et guidés par le faux jour. »
C'est de Jean-Edern Hallier, qui a dit beaucoup de conneries, mais pas que finalement…

Écrit par : alainx | mercredi, 04 mai 2022

Répondre à ce commentaire

C'est comme Michel Houellebecq dont j'admets souvent à regret qu'il a raison...

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 04 mai 2022

Dans nombre de pays les droits des femmes régressent à grande vitesse. Ivg en Pologne (pensée pour les Ukrainiennes victimes de viol et réfugiées en Pologne), extinction de la défense de l'égalité en Hongrie, décriminalisation des violences conjugales en Russie, esclavagisme sexuel dans les zones de conflits, notamment en Afrique et au Moyen Orient (et en Ukraine), disparition des associations d'aide aux femmes en Chine, viols en série en Inde et la liste n'est évidemment pas exhaustive :-(
Alors les US, on sait bien que ça fait un moment que ça les titille, les mouvements anti IVG sont puissants et de plus en plus violents.
N'oublions d'ailleurs pas qu'en France, ça fait aussi son chemin, notamment chez les jeunes d'extrême droite, et ils commencent à être nombreux :-((

Écrit par : La Baladine | mercredi, 04 mai 2022

Répondre à ce commentaire

"décriminalisation des violences conjugales en Russie"
Je n'aurais jamais pensé que les violences conjugales était devenu criminel en Russie. ;-)
Pour les USA, un des problèmes est que ce qui a beaucoup suscité l'admiration des dirigeant de la Russie, c'est ce respect et ce goût pour la brutalité et le réglement des problèmes à coups de flingue.

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 04 mai 2022

L'IVG en France est en danger aussi, en effet elle était beaucoup effectuée dans les petites maternités, comme on les a fermées, les délais sont maintenant compliqués à tenir, compte tenu premièrement de l'éloignement des grands centres hospitaliers disposant d'une maternité, deuxièmement du manque de "plages" réservées à ces interventions. C'est insidieux, mais réel.

Écrit par : Fabie | mercredi, 04 mai 2022

Répondre à ce commentaire

L'ivg est en danger partout, nous sommes restés sans gouvernement pendant un certain temps (il n'y a que l'urgence de la pandémie qui a fait bouger les choses...) le point de L'ivg (même légalisé) a empêché la formation d'un gouvernement pendant longtemps (divers partis ont freiné). C'est donc au frigo.

Écrit par : Pivoine | vendredi, 06 mai 2022

Répondre à ce commentaire

Je me demande depuis toujours pourquoi c'est toujours une bande de mecs incapables de procréer, que soit parce que leur sacerdoce leur interdit ou simplement parce qu'ils sont trop vieux, qui s'arrogent le droit de dire à une femme "tu ne feras pas ceci ou cela de ton corps".
Feraient mieux d'apprendre à aimer plutôt qu'à forcer ou à brimer...

Écrit par : le-gout-des-autres | vendredi, 06 mai 2022

Écrire un commentaire