Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 19 juin 2022

Sous les pavés, la plage.

0_0Wo0hQbeG_Y3e5CY.jpg

Hier, on a eu chaud…
Ce n’est certes pas moi qui vous l’apprends.
Cependant, certaines réactions m’ont pour le moins surpris.
Avant-hier déjà, un enchaînement dans les nouvelles m’avait époustouflé.
Un journaliste avait interrogé un climatologue qui, après s’être échiné à expliquer pour la millième fois « Il ne faut pas confondre ‟le climat‟ et ‟le temps qu’il fait‟ » disait « ces périodes de canicules se rapprochent dangereusement et il faut éviter de consommer inutilement de l’énergie, il n’est pas question de « disette » mais de « modération » dans nos appétits, ne pas user d’un climatiseur qui augmente la température globale là où un ventilateur rend la température supportable ! »
Ce type connaît sans doute son boulot de climatologue et s’inquiète à juste titre du fait que dans beaucoup de pays on fait tourner les climatiseurs à grands renfort de centrales à charbon.
Soit, me suis-je dit, comme disait feu Jacques Chirac « La maison brûle et nous regardons ailleurs ! »
Et la suite des nouvelles m’a estourbi.
Un marchand de fraîcheur interrogé juste après déclara tout de go « Cette année, ça va, l’an dernier il y a eu une baisse du chiffre car il a fait moins chaud. Heureusement, cette année, avec la canicule, c’est bon pour nous, je vends beaucoup plus de climatiseurs que l’an dernier ! »
Et comme si ça ne suffisait pas, qu’entends-je hier soir ?
Quelque chose d’étonnant pour l’espèce théoriquement intelligente et qui se vante d’être civilisée et empathique.
Un éleveur se désolait de voir ses vaches – de belles bêtes ma foi- s’étioler dans leur pâture.
« Le stress thermique ! » disait-il…
Il avait l’air triste et j’ai pensé « Il plaint ses bêtes » jusqu’à ce qu’il ajoute ces mots :
« Quand elles ont chaud, elles ont moins d’appétit… »
Je commençais d’être soulagé quant à l’avenir de l’humanité quand il ajouta :
« Oui, alors elles font moins de viande alors la rentabilité de l’exploitation baisse… »
C’est là qu’après un soupir de désolation je ms suis dit que le monde avait un sens des priorités plutôt étrange.
On est parti pour tous crever de nos excès et apparemment, ce qui tracasse reste « mais qui va payer l’enterrement si nous sommes tous morts ? »
Je ne sais pas si nous sommes la seule espèce intelligente de la planète mais ça relativise salement la notion d’intelligence…

Commentaires

ne pas user d’un climatiseur qui augmente la température globale là où un ventilateur rend la température supportable ! »
A quoi ça sert de vendre des climatiseurs si c'est pour ne pas s'en servir, au prix qu'ils coûtent ? Sont vraiment pas fufutes ces experts...Si on ne se sert pas de climatiseur quand il fait très chaud, à quoi ça sert de les acheter, hein !
Oui, un paysan n'a guère de compassion pour ses bêtes qui souffrent dans des champs sans arbre (quelle aberration d'avoir supprimé les haies où les vaches pouvaient se mettre à l'ombre !) Une vache n'est pas si conne que ça. Comme les êtres humains, elle sait ce qui est bon pour elle. Ca me fait mal pour elles de les voir en plein cagnard dans certains prés...Le paysan ne voit que la rentabilité, que les litres de lait perdus ou les kg de viande qui lui passent sous le nez....C'est humain aussi, les éleveurs ne sont pas les mieux lotis de la chaine alimentaire. Il vaut mieux faire des céréales...Quoique, cette année, là aussi va être une année pourrie pour les céréaliers. Mais, je ne plains pas les gros, qui vont toucher des grosses subventions, mais les petits qui n'auront que leurs yeux pour pleurer.
Depuis quelques jours, j'arrivais à tenir la maison au frais, entre 24 et 25°...Mais, depuis hier, plus de fraîcheur le matin, ce matin 25° à 7h dehors..Encore des angoisses en perspective pour les nuits prochaines avec les orages annoncés. Dorénavant, je vais passer ma vie à psychoter. Tiens, encore hier matin. Mais, ce serait trop long à raconter, on est pas là chez toi pour raconter nos états d'âme..Qu'entends-je diront certains ?
Pour en revenir aux climatiseurs, j'avais acheté l'année dernière un gros rafraichisseur, compromis entre un climatiseur et un ventilateur...Il n'avait servi que 2 ou 3 jours. Résultat, mon mari s'en est débarrassé au printemps. Le gros ventilo, lui, a lâché. Ne me reste qu'un petit rafraîchisseur carré pour me rafraîchir une oreille..

Écrit par : julie | dimanche, 19 juin 2022

Répondre à ce commentaire

C'est comme les petits volants qu'on monte sur sa voiture pour se la jouer sportif : Les utiliser est interdit par la loi et passible d'une amende mais leur vente est autorisée.
Tout comme il est intedit de se "beurrer la cantine" ou de fumer dans l'espace public mais l'alcool et les clopes sont autorisés à la vente...
Tiraillements entre la santé et le pognon, tiraillements entre l'avenir de notre espèce dans vingt ans et le pognon à ramasser aujourd'hui...

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 19 juin 2022

Une de mes filles vit sur l'île de la Réunion depuis cinq ans. La première année ce fut difficile de supporter la chaleur et les ouragans réguliers. Depuis elle s'est largement habituée aux deux. Quand elle revient en métropole l'été, elle se couvre de pulls : « mais qu'est-ce qui fait froid ici, à peine 25° ! Et quand il y a de l'orage : mais c'est quoi cette petite pluie ridicule ? »
Encore quelques années et on sera habitué à tout ça… l'homme s'adapte au pire comme au meilleur. Cela dit rien ne peut l'empêcher de râler sans cesse pour tout et son contraire… on est français que diable !

Écrit par : alainx | dimanche, 19 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Quand je pense que toute ma jeunesse j'ai entendu des âneries sur "ces nègres qui sont flemmards, pas comme nous qu'on bosse !" et que quand le climat se rapproche de celui de l'Afrique pendant une semaine, la moitié du pays est HS...

Écrit par : le-gout-des-autres | dimanche, 19 juin 2022

C'est le moment de renvoyer chacun à ses responsabilités : "Quand on pense qu'il suffirait que les gens arrêtent de les acheter pour que ça ne se vende plus" disait Coluche avec une justesse qui ne se dément pas. Celui qui déconne, eh bien qu'il assume!
Ni climato ni ventilo chez nous, bien que la Sep et la chaleur soient incompatibles. On se débrouille avec les moyens du bord, et ça fonctionne : de l'ombre, rideaux mouillés, pas fun mais efficace. Coup de chance (c'est pas tous les jours) la tempête d'hier soir nous a ramené une température de juin normale.
Reste qu'ici, je suis entourée d'élevages bovins, de petite taille comme la grande majorité des élevages en France, très bien traités. Très. Je les ai sous le nez et je constate. Après, logique, c'est leur outil de travail, et un bon artisan soigne ses outils. L'éleveur ne soigne pas ses vaches pour les faire dormir dans son salon, mais pour en vivre. De plus il doit aujourd'hui se farcir les animalistes, antispécistes et autres vegan qui honnissent tous ceux qui osent consommer de la viande... Faut-il rappeler que le taux de suicide chez les agris (tous domaines confondus) est globalement deux fois plus élevé que dans toutes les autres catégories de populations à partir de l'âge de 15 ans? Alors le mec qui se désole parce que sa bête mange moins et qu'il ne va pas pouvoir payer ses traites, moi, il me serre le cœur, c'est tout.
Et pour répondre à Julie, ici où je vis, on s'est tous battus pour garder les haies bocagères, et ça a fonctionné. Alors je boucle la boucle, tout ça n'est qu'une histoire de responsabilité, à la fois individuelle et collective. Le tout étant de ne pas regarder que son nombril.

Écrit par : La Baladine | dimanche, 19 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Bah! Le problème va de facto se réguler grâce aux sachants et aux technocrates qui trouveront le moyen d'attribuer aux gueux un crédit carbone.
Les paramètres de l'équation seront: véhicule perso - pas véhicule. propriétaire ou non - mode de chauffage - isolation thermique selon les normes ISO XXXXXX - quotas de voyage en avion, etc.

Conclusion : si vous circulez à vélo et ne voyagez pas trop, vous aurez le droit d'avoir votre clim at home. De toute façon "Linky" vous surveille et a la main sur on et off comme Poutine avec son gaz. Arf!

Le CO2 est un produit financier coté aussi en bourse. Si vous ne l'avez pas vu, je vous recommande le film Carbone réalisé par le bourru mais néanmoins sympathique Olivier Marchal...

Écrit par : Visiteuse | lundi, 20 juin 2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire