Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 septembre 2022

Devoir de Lakevio du Goût No136

Devoir de Lakevio du Goût_136.jpg

Cette toile de Gustave Courbet dite « Jo la belle Irlandaise » me dit quelque chose.
Pas seulement parce que « Jo, la belle Irlandaise » a permis à Gustave Courbet quelques privautés.
Mais vous, qu’en avez-vous à dire ?
J’aimerais que cette note commençât par « À quoi bon ? Enfin… Vous ne supposez pas que ce n’était pas
en apparence ? »
Aussi qu’elle finît par « J’ai bien été le premier à vérifier l’exactitude de la chose, quand j’étais votre amour…
en apparence. »
À lundi j’espère…

- À quoi bon ? Enfin… Vous ne supposez pas que ce n’était pas en apparence ?
Elle secoua sa chevelure avec dédain.
Elle soupira et ajouta après un instant de réflexion
- Vous auriez pu vous douter que des cheveux comme ça n’existent que pour vous faire rêver, vous autres… 
J’ai secoué la tête, vaguement déçu qu’effectivement de tels cheveux pussent n’exister que pour me faire rêver.
Encore que…
S’il n’y avait eu que ces cheveux, mais il y avait cette peau pour parfaire le rêve.
Elle le savait bien, qui triturait savamment sa chevelure en penchant la tête de façon à dévoiler son cou dont la pâleur me donnait envie de le dévorer de baisers.
Et si ce n’était que le cou…
J’ai soupiré à mon tour, elle sourit.
- Vous voyez bien que vous savez.
Cruelle, elle insista :
- Dites-moi, Gustave, vous ne pensiez pas, même avant, que…
- Que ?
- Que j’étais « toute » comme ça ?
De fait, je savais bien que le flamboiement qui auréolait son visage n’était pas totalement un cadeau de la nature et qu’un artifice l’avait allumé.
Et pour cause, je me rappelais très bien où j’avais recueilli l’information.
J’y passais beaucoup de temps et y pensais très souvent.
Un peu trop même à ses yeux…
Elle insista.
- Vous savez bien mon cher Gustave que cette couleur n’est qu’apparence et n’est pas, comment dire, uniformément répartie…
Je me suis demandé un instant si je pouvais… Mais son visage vaguement fermé me dissuada de tenter une nouvelle vérification de ma part.
Je me contentai de lui répondre de façon amène :
- N’oubliez pas que vous étiez mon modèle… 
Elle souleva un sourcil.
- Et ?
- Vous souvenez-vous de « L’Origine du Monde » ?
Elle se demanda ce que j’avais voulu fixer sur la toile mais n’eut plus de doute quand j’eus ajouté
- J’ai bien été le premier à vérifier l’exactitude de la chose, quand j’étais votre amour… en apparence.

NB : Selon certains « exégètes » de l’œuvre de Gustave Courbet, l’intimité exposée dans « L’Origine du Monde » serait celle de Joanna Hifferman qu’il connut, au sens biblique du terme.

Commentaires

voilà un texte bien enlevé en phase avec Courbet et la belle chevelure de l'Irlandaise ! Je prends un billet pour plus tard je n'ai vraiment pas d'idées...
avec le sourire

Écrit par : Lilousoleil | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

mais cette "thèse" a été bien clairement et nettement réfutée

Écrit par : Adrienne | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Adrienne peste avec talent contre l'afféterie ambiguë de la phrase d'introduction.
J'ai trouvé ça super chouette et c'est là :

https://adrienne414873722.wordpress.com/2022/09/12/j-comme-joanna

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Alainx nous dit bien ce qu'est un accès de "cynisme par désenchantement".
C'est épouvantable de cruauté et de réalisme.
C'est là :

https://alainx3.blogspot.com/2022/09/demeler-mais-comment.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Evidemment, Heure-Bleue ne trouve rien de sépcial à une rousse flamboyante.
Nul n'est prophète en son pays...
Tant d'incompréhension m'attriste, et c'est là :

http://heure-bleue.blogspirit.com/archive/2022/09/12/devoir-de-lakevio-du-gout-no136-3273561.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Hé hé ! J'avais bien envisagé moi aussi tirer quelque avantage de cette chevelure en recherchant son « origine ». Comme quoi je peux ainsi vérifier que je suis bien un homme !
Mais j'ai emprunté un autre chemin… si j'ose dire !

Écrit par : alainx | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Je savais bien que tu allais nous parler de sa rousseur.

Écrit par : heure-bleue | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Je me suis inspiré d’Horacio Quinoga, que je n'ai pas encore lu, mais ses nouvelles sembles moites et cruelle comme la jungle.
Mon devoir est ici :
http://www.jeanjacques666.eu/archives/2022/09/12/39627273.html

Écrit par : jeanjacques666 | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

s

Écrit par : jeanjacques666 | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Comme la lumière de tes jours, je me doutais... et qu'est-ce que tu m'as fait rire... non, plutôt sourire béatement :-)

Écrit par : Praline | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

J'ai un instant pensé plancher aussi sur l'Origine du Monde, mais j'ai préféré parler d'un livre important sur l'Irlande et j'ai un peu bâclé mon devoir : mon fils Pierre est reparti ce matin et je lui ai consacré tout mon temps...

Écrit par : Gwen | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

JeanJacques666 a tiré du sujet un conte cruel, différent de ceux qu'écrivit Villiers de l'Isle Adam mais conte cruel quand même !
C'est là et c'est à lire :

http://www.jeanjacques666.eu/archives/2022/09/12/39627273.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Gwen, qui ne traite pas du tout le sujet, m'a rappelé un bouquin que mon père m'avait fait lire quand j'étais en sixième.
C'est là :

http://bourlingueuse.canalblog.com/archives/2022/09/12/39627509.html

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Bien sûr, J'ai aussi lu Exodus !

Écrit par : Gwen | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Ah ! voila nous y sommes, l’exactitude de la chose avec , en apparence Jo la belle Irlandaise de Courbet qui ne fut pas seulement à "L'Origine du Monde" mais un modèle roux flamboyant unique !

Écrit par : Jerry OX | lundi, 12 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire