Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 septembre 2022

Crise de nerfs ou crise de l’énergie ?

17_545_15_252_compteur-gaz.jpg

Mon agacement allait croissant.
Je comprenais bien, tant que d’autres étaient dérangés, que seuls ces autres pussent être agacés du nombre d’appels indésirables tentant de leur vendre des choses dont ils ignoraient l’existence, dont ils n’avaient donc nul besoin, d’autant qu’ils n’avaient pas le premier sou pour les acheter.
Las, je fus à mon tour importuné par un de ces marchands d’orviétan.
Ce dernier, a plusieurs fois tenté de me vendre du gaz à un tarif élevé dû aux soubresauts du marché.
Sachant d’où vient le gaz qui était pour l’heure coupé, j’ai décliné poliment.
D’autant plus poliment que, nous souvenant de la tendance des vieux à vaporiser un immeuble par distraction, j’ai prudemment décliné de GDF un abonnement au gaz lors de notre dernier déménagement…
J’ai donc demandé à mon interlocuteur de supprimer mon numéro de leur base de données.
« Bien monsieur. » me fut-il répondu.
L’âme sereine et l’humeur souriante, ainsi qu’il convient à l’homme dont l’intestin fonctionne bien, j’ai raccroché.
Las… Quelques jours plus tard, Total Énergies réitéra son appel.
Ma réponse fut moins aimable mais je réitérai mon souhait et prudemment toutefois, bloquai le numéro dérangeant.
Tranquille quelques jours, je pensai l’affaire réglée.
Hélas une fois de plus, hier soir mon portable sonna quand je sortais ma carte pour régler « une tradi, s’il vous plaît, Madame ! »
Je décrochai en bénissant l’inventeur du « sans contact ».
Ce ne fut alors que pour maudire l’inventeur du harcèlement téléphonique.
Après avoir dit son fait à l’importun (en réalité lui avoir dit méchamment « vous m’emm… ! » j’ai pris ma « baguette tradition » qui venait d’augmenter de 8% dans la journée soit 20% depuis le mois de février.
Arrivé à la maison, j’ai pris ma plus belle plume mon plus beau clavier, pour dire par voie de mail à Total Énergies ce que je pensais de leurs façon de faire.
Ce matin j’ai reçu une réponse me présentant d’abord les excuses de l’entreprise.
Elle m’a assuré ensuite que le N° 06 xx xx xx xx avait été retiré de leur base de données
J’ai « biché comme un pou sur les c… du pape » car c’est la première fois qu’une multinationale qui fait deux milliards d’€uros de résultat net mensuel me présente des excuses comme si j'accédai soudain à l'existence véritable, celle de la reconnaissance des grands de ce monde.
Un détail m’a néanmoins tracassé et poussé à cliquer sur l'onglet « Répondre » pour leur poser cette question :
« Par quel miracle avez-vous, rien qu’en voyant le mail privé de l’expéditeur, réussi à le lier à mon N° de téléphone, tout aussi privé ? »
Je sais bien, après avoir lu d’un dirigeant de Go..le il y a quelques années que « La vie privée ? C’est une notion de vieux c… ! » mais tout de même...

Commentaires

Depuis que nous accédons au " je fais ce que je veux, quand je veux, où je veux etc...." nous sommes espionnés tout partout !!!

Écrit par : Nina | mardi, 13 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Mon portable est la plupart du temps en mode silencieux. Ça énerve mon entourage !
Pourtant je rappelle toujours les gens que j'aime ! C'est-à-dire ceux qui sont dans mon répertoire et dont le nom apparaît.
Les autres… bah il devrait savoir que je ne suis pas un domestique qu'on sonne !

Écrit par : alainx | mardi, 13 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

J'avais la paix jusqu'à une époque récente.
Hélas, une connaissance nous téléphone en utilisant une voie de communication ouverte à tous en ne prenant pas toutes les précautions nécessaires...
On a pourtant clamé urbi et orbi que "si c'est gratuit, c'est que le produit c'est toi !"

Écrit par : le-gout-des-autres | mardi, 13 septembre 2022

Il y a aussi : si c'est gratuit, c'est que tu l'as déjà payé !

Écrit par : alainx | mardi, 13 septembre 2022

Cela fait plusieurs fois que Total Energies l'envoie un mail pour me dire que nous dépensons tant de plus que les appartements dans notre quartier (ben oui depuis qu'on a Gazpar le relevé est fait en automatique et donc il semble que Engie vend nos données à Total !) C'est la principale raison pourquoi je ne veux pas de Linky pour le courant... On est déjà assez espionnés comme ça !
Et alors, notre appart' est aussi plus grand que la moyenne du quartier... Et puis avec les travaux d'isolation que nous sommes en train de faire (et qui nous coûtent un bras) j'espère que l'hiver prochain on consommera moins..

Écrit par : Isabelle Z | mercredi, 14 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Engie vend nos données à Total, qui les vend à EDF, qui les vend à Carrefour, qui les vend à Engie...
Linky était installé dans notre appart, donc...
Cela dit, espionnés nous sommes dès qu'on achète quoi que ce soit, où que ce soit dès qu'on paie avec une carte.
L'anonymat, c'est quand on est SDF et qu'on paie en espèces.
Et encore, le smartphone de nombreux SDF et le versement du RSA les rend visibles auprès de ceux pour qui vendre est une obsession, tout comme l'argent (surtout celui des autres qu'ils voudraient capter...)

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 14 septembre 2022

J'ai fait un changement d'adresse pour ma mère décédée il y a peu (en fait de l'ehpad à chez moi ). Depuis "elle" reçoit des bons d'achats de toutes les grandes et moyennes surfaces des environs !

Écrit par : Martine | mercredi, 14 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

c'est une notion qui à mon grand étonnement n'intéresse plus grand monde... "bah, je n'ai rien à cacher" me répond-on quand j'émets une inquiétude à ce sujet.

Écrit par : Adrienne | mercredi, 14 septembre 2022

Répondre à ce commentaire

Je me demande comment réagirait ce dirigeant de G..gle s'il était appelé n'importe quand pour se voir proposer un abonnement ou si une vidéo le montrant en tenue d'Adam et "au mieux de sa forme" ou simplement assis dans les toilettes circulait sur le Web

Écrit par : le-gout-des-autres | mercredi, 14 septembre 2022

Écrire un commentaire