Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 03 octobre 2008

Cohérence ou Idéologie, suite...

Dans notre série "Cohérence ou Idéologie ? ", une constatation de taille me frappe ce matin à l'écoute de ma radio préférée: nozélites et au moins un député UMP doivent pratiquer assidument le yoga.
Ils réussissent un exercice rarement couronnné de succès chez l'homo sapiens: Se mordre la queue malgré la langue de bois.
Dis-donc, Monsieur Nozélites, t'essaierais pas de nous faire prendre la vessie de ton ego pour un phare de l'humanité ?

En effet, l'INSEE, au grand dam du monde politique auquel on peut faire confiance comme à un coupeur de bourse, nous dit que "pour le deuxième trimestre consécutif, le PIB a diminué, ce qui est la définition de la récession".
Notre Nicoléon qui nous a expliqué dans un récent discours que "il faut dire la vérité aux Français" doit bien regretter sa sortie.
D'autant que ce matin, un député UMP nous assène "L'INSEE a tort, nous devons parler de "croissance négative" car la période actuelle est anxiogène et il est indispensable de ne pas paniquer les Français."
Ce qui, en vraie langue française qu'on apprend à l'école semble bien signifier que le fin du fin de la politique avait été découvert, ou au moins formulé, par le président du conseil Henri Queuille selon qui "l'art de la politique n'est pas tant de résoudre les problèmes que faire taire ceux qui les posent.".
Bref, "il faut dire la vérité aux Français", à condition de leur mentir avec aplomb...
Monsieur Nozélites, tu ne prendrais pas les Français pour des andouilles aussi stupides que le boursicoteur de base ? Prêts à faire évader leur SMIC, leur RMI ou leur découvert vers un paradis fiscal dès la première rumeur ?
Tu crois qu'on ne s'est pas aperçu que "faire reverser 30% des consultations privées de l'AP-HP serait juste.", ce n'est pas par esprit de justice mais pour pousser les meilleurs de nos praticiens à aller dans le privé au lieu de perdre leur temps à l'hôpital à soigner des pauvres ?
Tu crois qu'on ne s'est pas aperçu que tu es incapable de faire le rapprochement entre la chute de la consommation et le manque d'argent des consommateurs ?
Tu crois qu'on ne s'est pas aperçu que prélever un milliard d'€uros sur les mutuelles pour financer l'Assurance maladie, c'était un pas en direction de la privatisation de la Sécu, rendue exangue par tes dégrèvements de charges ?
Tu crois qu'on ne s'et pas aperçu que la part de la protection sociale payée par le salarié est passée de moins de 20% à 31% en une vingtaine d'années ?
Même ma petite-fille, qui a 19 mois aujourd'hui te regarde avec commisération (cliquer sur la photo pour voir le regard qu'elle jette sur le monde).
la preuve:

merveille_melancolique.jpg


Déjà que tes façons de faire avec nos maigres économies ne nous plaîsent pas, car je dois te rappeler que tu viens de trouver en une journée en raclant le fond de nos poches et pour renflouer une banque, ce qui tu as mis près de deux ans à trouver pour financer le RSA (et il n'est pas sûr que ça servira à ça), tu ne vas pas maintenant pomper nos livrets A pour financer des boîtes dont le premier est souci est de ne pas nous payer et d'échapper à l'impôt et aux charges sociales ?!
Surtout pour nous expliquer dans peu de temps que "les caisses sont vides" et qu'il n'y a plus de financement pour les HLM...
Tu ne crois pas qu'un jour viendra où on en aura vraiment assez que tu nous piques la flotte pour éteindre les incendies que ton incurie a allumés ?
Il ne nous reste plus qu'à voir si Denis Kessler, président du conseil des rémunérations de Dexia et ex-maoïste devenu conservateur sauvage, votera le parachute doré du PDG de Dexia, coulée à cause de la cupidité et de l'erreur stratégique de son boss.
J'ajouterai à propos de Dexia une remarque: Comment se fait-il que les collectivités locales, qui sont censées vivre de l'argent de l'état (nos impôts) doivent emprunter l'argent dont elles ont besoin à une banque privée ? Le Trésor Public avait une activité bancaire, elle a cessé. Serait-ce à dire que nous devons obligatoirement payer un intérêt au privé poiur l'utilisation de nos impôts ?

Commentaires

tu es en forme ce matin ! Quelle leçon bien documentée... Et je vois que la merveille a déjà son cahier pour prendre des notes...

Écrit par : saperli | vendredi, 03 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Bondiou !!! Tu as tout déversé là !!

Il y a un prélévement que personne ou peu remarquent, c'est celui effectué sur les placements d'assurances vie. Je parle des prélévement sociaux (CSG,CRDS, Contribution CAF 1%, Prélévement social 1%) qui en 1991 était en total de 3,1% est maintenant de 11%.

Et maintenant, ils parlent de ponctionner les livrets A Mais aussi le PEP (plan d'épargne populaire), c'est à dire faire payer, aux petits épargnants qui voulaient quelques noisettes de côté pour leurs vieux jours en cas de pépins, leur incurie et celle des hommes que bien souvent, ils balancent à la tête de ces entreprises.

Ils nous prennent vraiment pour des cons !!!

Écrit par : patriarch | vendredi, 03 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Quand est-ce qu'on descend dans la rue ?

Écrit par : Catherine | vendredi, 03 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Tu voudrais pas adhérer au PS, steuplé ! Qu'il y ait enfin qqn dans ce parti bureaucratique pour aborder les questions de fond et construire une véritable opposition, au lieu d'emmerder le monde avec leurs problèmes d'ego et d'appareil.

Écrit par : Karmara | vendredi, 03 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Comme ma lanterne demeure éclairée par tes pertinentes réflexions , je me permets de mettre ton blog en favoris , je serai avisée au plus tôt des conneries que notre gouvernement tente de nous faire croire , imbéciles heureux que nous sommes !

Écrit par : Brigitte | vendredi, 03 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Tu peux être parfois mauvaises langue, j'ai entendu le mot récession au journal de 20 heures ce soir...

Écrit par : heure-bleue | vendredi, 03 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Tricheur, tu as pris la photo de douce moitié.

Écrit par : mab | samedi, 04 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Tu veux rire, Mab ?
Les photos, c'est moi qui les prends et les passe à Douce Moitié.
(elle ne sait pas transférer les données d'un PC à l'autre via le réseau, ni transférer les photos de l'appareil à un PC, elle refuse d'apprendre. Plus exactement elle me demande comment faire et dès que je lui dis "regarde" elle dit, "non, je veux pas, plus tard"...)

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 04 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

J'ai du mal à suivre. Pas au sujet de la note. À ce propos tout est en place. J'aime bien les termes Nicoléon et nozélites que j'ai adopté, mais, la merveille, c'est la même que pour heure bleue?

Écrit par : Thygo | samedi, 04 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Y a pas qu' HB qui a besoin de tes services ....moi aussi ! tu jongles avec les mots, chez moi...... ils restent coincés dans la tête !

Écrit par : BC | samedi, 04 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Thygo: Heure-Bleue et moi, de fil en aiguille, avons fabriqué l'Ours, qui a fabriqué la Merveille...
BC: N'aie pas de complexes, chacun son job, j'ai passé tellement de temps de ma vie à rédiger des documents...

Écrit par : le-gout-des-autres | samedi, 04 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Tu es donc le bibelot alors? Trop sympa ta réponse.

Écrit par : Thygo | samedi, 04 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Mais ils ne recrutent pas à Bercy ? Tu pourrais postuler pour le poste de conseiller ! Les pauvres.
Tout ceci est fort inquiétant, je suis d'accord avec toi.

Écrit par : Fauvette | dimanche, 05 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

On a le sentiment d'être dans une marre à canard, bien trouble et qui par un coup de vent tendrait à s'éclaircir...Et là !
Oh merde, on voit le fond !!!
- Qui c'est qui plonge ?
- Ah non pas moi, je me suis déjà mouillé sur les retraites...
- Moi ? je suis trop vieux, d'ailleurs je vais me présenter aux sénatoriales...
- Mais enfin allez-y, merde ! moi j'suis trop petit, vous le savez bien...et puis après je vais sentir la vase, je crois même que ça commence !

"Qu'est-ce que tu en dis ?"...
On monte la pièce ???

Écrit par : Maky | dimanche, 05 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

j'ai lu les deux posts d'un coup...je suis sur le ....t'es trop fort !

Écrit par : Bérangère | lundi, 06 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Bérangère> Je ne me présente pas aux élections pour ne pas faire de tort à ceux qui nous gouvernent...

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 06 octobre 2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire