Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 janvier 2010

Les dialogues du vagin.

Vous souvenez-vous, je nous avais gratifiés d'une note passionnante traitant de la disparition d’un être cher : le « point G » ?
Il ressortait de mes pertinentes observations qu’il s’agissait probablement d’une éclipse regrettable, et temporaire je l’espère, pour la gent féminine d’Albion.

Les Anglais responsables de cette catastrophique nouvelle n’en démordaient pas.
Tout ce battage autour du « point G » n’était probablement que carabistouilles de mangeurs de grenouilles.
Ces Français obnubilés par l’idée que si les Britanniques étaient les rois des mers, ils étaient eux, les empereurs de la couverture.

Ce matin, tout est remis en question.
Le journal « L’Express » va nous venger.
Un cruel démenti sera bientôt jeté à la face de ces béotiens du câlin.
Nous allons en effet organiser un colloque de gynécologues français pour prouver à ces ignorants que le point G existe.
Malgré l’état désastreux de nos finances publiques, durement trouées par une campagne de vaccination inutile et un plan de relance des banques, on a néanmoins trouvé assez de sous pour venger l’outrage de l’ennemi héréditaire.
Ennemi qui avait pensé enflammer Jeanne d’Arc en la collant sur un bûcher, c'est tout dire.
Vous allez voir, l’espoir va changer de camp et le combat changer d’âme.
D’ailleurs, notre vieux pote Victor, assez connu pour avoir le feu au cul et la main leste, l’avait remarqué en un poème resté célèbre.
« 
Le soir tombait ; la lutte était ardente et noire.
Il avait l'offensive et presque la victoire ;
/…/
Le centre du combat, point obscur où tressaille
La mêlée, effroyable et vivante broussaille, 
»
Si après ça, on nous refuse la victoire, c’est que l’adage qui prétend que « les Anglais sont fair-play. Quand ils gagnent… »  est assez bien vu.

 

 

Commentaires

Bon j'attends les résultats de la commission !!!

Bel après midi;

Écrit par : patriarch | samedi, 30 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

le point g n'existe que pour faire plaisir aux mecs maladroits, les femmes sont de bonnes comédiennes...

Écrit par : tarmine | samedi, 30 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Tu me réjouis ce matin!

Écrit par : mab | dimanche, 31 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir
Merci de ton passage sur mon blog.
Bonne soirée

Amicalement Fanfan

Écrit par : fanfan | mercredi, 03 mars 2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire