Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 23 août 2014

Nos étoiles contraires.

Cette affiche m’énerve.
Je la vois chaque fois que je vais prendre le train ou que je vais au Monop’.
Ce soir, en revenant de Paris avec Heure-Bleue et la Tornade, elle me saute de nouveau à la figure.
Pour le peu que j’en ai appris, il s’agit d’une histoire genre « Love Story » - Ce truc beuglé par Mireille Mathieu il y a plus de quarante piges- mais en « politiquement correct ».
Là, c’est sûrement pour des raisons de respect de la parité que les deux ont un crabe. C’est pas comme dans « Love story » où un fils de banquier s'amourache de la fille d'un pâtissier. Dans « Love story » il n’y a eu que la fille qui s'est retrouvée avec une leucémie mais l’ordre naturel des choses l’emporte : C’est elle la pauvre, donc elle meurt et c’est normal alors que lui, fils de banquier s’en tire avec seulement un gros chagrin et récupérera la thune de papa.
Là, c’est un peu pareil mais il est probable qu’ils vont tous deux lâcher la rampe.
Mais bon, si vous avez moins de seize ans ça peut marcher.
Lui, gamin à qui il manque une jambe.
Elle, jeune fille avec un respirateur à oxygène dans le nez.
Il m’est venu à l’esprit qu’après tout, « pas de pattes » versus  « pas d’éponges » ça peut marcher.
Je me suis fait regarder de travers quand j’ai remarqué que « Finalement, il a une patte en moins. Comme il ne peut pas courir les filles, il s’est rabattu sur une qui n’avait pas de souffle… »
Je suis sûr qu’ « on » a pensé que j’étais sans cœur.
Alors que c’est même pas vrai…

Commentaires

La vanne est excellente, je trouve.
J'ai le bouquin qui attend d'être lu sur ma table de chevet.

Écrit par : livfourmi | samedi, 23 août 2014

Répondre à ce commentaire

Je suis abonnée à UGC et je me fais ma journée cinoche le mercredi. Mais je n'ai pas encore vu (car je le verrai) le film que tu descends en flammes.
J'ai été voir Lucy de Luc Besson (tu ne peux pas dormir because les effets espéçiots) et SMS dont on a fait un foin terrible... et qui retombe comme un soufflé raté !
Alors ta Love Story aux éponges mitées avec le bancal... ça peut pas être pire !
Gwen

Écrit par : Gwen | samedi, 23 août 2014

Répondre à ce commentaire

Oooh la chute !! moi aussi j'ai du coeur mais j'ai quand même pouffé de rire !

Écrit par : Praline | samedi, 23 août 2014

Répondre à ce commentaire

Toi, ta note va peut-être passer, mais imagine que HB l'aurait écrite, elle se serait faite descendre en flèche! d'ailleurs ça me fait penser qu'il y a longtemps que ce n'est pas arrivé!
Le Goût, tu pousses le bouchon un peu loin! Je n'irai pas voir ce film ni ne lirai ce livre! je ne ferai que penser à ta note!

Écrit par : emiliacelina | samedi, 23 août 2014

Répondre à ce commentaire

moi aussi ça m'énerve!

Écrit par : mab | dimanche, 24 août 2014

Répondre à ce commentaire

Ben tu dois faire des reflexions politiquement correctes sinon t'es conspué ! Ça m'arrive toute la journée... et comme ça me fait rire de plus en plus, j'y vais à fond ! Quelle éclate tous ces gens qui pensent juste ce qu'on leur dit de penser à la télé !!

Écrit par : moune | dimanche, 24 août 2014

Répondre à ce commentaire

ça m'énerve aussi et non tu n'es pas sans cœur...

Écrit par : edith | dimanche, 24 août 2014

Répondre à ce commentaire

En général, ce qui est encensé à la TV ou la radio ou affiché partout... c'est du prêt à penser et je ne rentre pas dedans !
Bon dimanche.

Écrit par : lakevio | dimanche, 24 août 2014

Répondre à ce commentaire

mouah ahah !! pliée !!! je ne vois pas quel est le film auquel tu fais allusion, l'affiche n'est pas encore parvenue jusqu'à moi, mais effectivement pas de jambes pas de poumons fallait y penser !

Écrit par : maevina | dimanche, 24 août 2014

Répondre à ce commentaire

J'aime le titre... peut-être parce que j'aime le mot étoile et contraire.... je n'irai pas voir le film et pourtant j'ai adoré et pleuré sur "Love Story".

Écrit par : Ysa | dimanche, 24 août 2014

Répondre à ce commentaire

Manifestement tu n'as pas vu le film, et surtout tu n'as pas lu le livre... Parce que si tu l'avais lu tu aurais sans doute quelque peu nuancé ton jugement.
Je suis loin d'être fleur bleue, les comédies romantiques me font hurler d'ennui et pourtant je peux te dire que la lecture de ce livre m'a beaucoup plu et que j'ai couru voir le film (que j'ai aussi beaucoup aimé).
On n'est pas dans le dégoulinant, on n'est pas dans le donneur de leçon, on n'est pas dans le mélo, on est juste dans la vie: deux êtres humains qui vont crever et qui se raccrochent à ce qu'ils peuvent.
Après, chacun ses goûts. Mais juger sans avoir lu le livre ou vu le film, c'est peut-être un peu rapide.
Bonne journée.

Écrit par : le dinosaure | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Il s'est fait descendre en flèche, de manière humoristique et pas politiquement correcte par un critique du Masque et la plume , hier soir ...

Écrit par : Martine | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire