Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 août 2014

Elle a ce qu’Ulysse, qui m'intéresse…

Et qu’il m’arrive d’envier, a…
Samedi, je ne me suis pas contenté d’être agacé par l’affiche d’un film qui va me faire économiser une dizaine d’€uros.
Je suis allé, avec Heure-Bleue et la Tornade, faire un mélange de deux périples que j’ai faits il y a peu.
D’abord un remake de « Frogs & Rosbif » mais en croisant le « club sandwich » et le « fish n’ chips ».
Autant dire que ce fut exactement le déjeuner de la veille.
Puis, après avoir traîné jusqu’à la rue Elzévir, nous sommes entrés dans le musée Cognac-Jay. Nous y avons, comme chaque fois, papoté avec un gardien très au fait de ce que comportait son musée. Ce n’était pas le même gardien que lors de notre précédente visite. Évidemment, les avis des deux divergeaient salement sur Guardi et Canaletto.
Malheureusement pour nous, ce musée fermera bientôt jusqu’au mois de novembre.
Malgré nos demandes pressantes, « ils » n’ont pas voulu abriter leur unique Rembrandt chez nous. Nous ne le proposions pourtant que dans le but de le protéger des plâtriers.
Cela dit, j’ai repéré quelque chose dans une des pièces, une chambre.
Derrière le lit, un petit tableau rappelant avec acuité les dures réalités qui frappent parfois sous le baldaquin comme sous la ceinture.
Ce charmant petit tableau, montre un homme légèrement, très légèrement, dépenaillé sur un fauteuil, et debout à ses côtés, une femme l’air presque satisfait.
Le cartouche au bas du cadre indique au passant que le peintre, dans un accès de réalisme désolé, a appelé son œuvre « Le carquois épuisé »…

C’est merveilleusement autant que délicatement explicite, non ?

Commentaires

Ah ton titre!

Écrit par : mab | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Voyons, Mab, tu sais bien qu'Ulysse était un archer émérite.

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 août 2014

Oui, le titre !... Bravo !

Écrit par : lakevio | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Ayant travaillé dans une société fabricant de la lingerie (et oui:-)) basée vers Réaumur-Sébastool, j'ai beaucoup fréquenté The Frog & Rosbif à une période de ma vie.......

Écrit par : imaginer | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

C'est toujours un bonheur de décrypter les titres qu'avec le goût des autres autant que de lui-même notre chroniqueur préféré annonce la couleur !
Je l'aime !
Gwen

Écrit par : Gwen | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Je n'ai pas compris le titre !

Écrit par : Ckan | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

je joins ma voix aux commentaires précédents et unanimes : tes titres, le Goût sont des chefs-d'oeuvres!!!! Mais où vas-tu les chercher ?

Écrit par : emiliacelina | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

je me souviens d'y avoir vu ce tableau. C'était pas au musée Jacquemart André ?

Écrit par : lili plume | lundi, 25 août 2014

Répondre à ce commentaire

Lili, voyons ! Lis un peu plus attentivement la note !

Écrit par : le-gout-des-autres | lundi, 25 août 2014

Écrire un commentaire