Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 21 octobre 2014

Toux ou rien…

Je suis allé chez le médecin avec Heure-Bleue.
Apparemment, quand on est une claire à peau et yeux clairs, on peut tousser dans le train. Il n’y a pas de reflux de passagers craignant d’être « Ebolisé » en allant au boulot.
Le médecin, qui connaît Heure-Bleue depuis des années, a lâché platement « Virus…  On peut rien faire…»
Le même, qui me connaît depuis longtemps, s’est ensuite précipité sur moi à peine entré dans son cabinet avec son sphygmomètre, m’a saisi le bras et a continué à papoter avec moi.
Il a eu un air vaguement déçu en m’annonçant « 14/7, faut surveiller, hein… »
Alors qu’il sait très bien qu’attraper un patient en marche et le faire parler tout en lui prenant la tension est un excellent moyen d’avoir des chiffres alarmants.
Et moi aussi...
Tout comme je sais que mon éreinteur m’a balancé car c’est en ma présence qu’il avait enregistré son compte-rendu destiné à mon « médecin référent » et avait dit « a cessé tout traitement excepté le citrate de potassium ».
Bon, globalement, même si je sais que c’est d’un intérêt très relatif, nous mourons chaque jour, lectrices chéries, mais pour l’instant il n’y a pas d’accélération sensible du processus.
En sortant de chez le médecin, nous sommes passés au Monop’ de la République pour y acheter un poireau et une branche de céleri.
La lectrice chérie qui vient de marmonner « la suite est aussi passionnante que le début… » est priée de se taire.
Du coup, je me suis intéressé à d’autres choses.
Notamment à la façon de s’exprimer, parfois ambiguë, de la lumière de mes jours.
Dans le bus qui nous menait à Saint-Lazare, nous étions en train de papoter de choses et d’autres quand soudain, la femme de ma vie m’a regardé de son doux regard de myope vaguement voilé par le rhume.
C’est là que j’ai eu l’esprit traversé par un vague espoir.
- Je vais éplucher ton poireau pendant que toi tu me feras chauffer le machin…
Évidemment, j’ai pensé « Tiens, elle va vraiment mieux… » mais quand j’ai eu ce sourire en coin qui l’agace au plus haut point elle a dit :
- Oui… Je sais… Tu es bien comme ton père et ton fils !
Mais à quoi avait-elle donc pensé ?
A rien, et quand on le lui demande, elle hausse les épaules.

Commentaires

Non tu inventes elle n'a pas dit ça?

Écrit par : mab | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Rhoooo je crois que tu as entendu ce que tu avais envie d'entendre ! :)

Écrit par : Praline | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Euh.... bein faut dire que.... la phrase est un peu.... comment dire.... mouahahaha je sors !!

Écrit par : Ysa | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Que de mots choisis ! HB connaît ce qui va faire lever son monde...

Écrit par : lakevio | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Arrête de me faire rire , j'ai une greffe de la gencive et je dois la ménager ! pour répondre à ta question : non , je ne vais pas à Paris , le gîte et le couvert sont plus intéressants ici pour ma fille ( elle est piètre cuisinière et n'a pas de place ! ) ,

Écrit par : Brigitte | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Je viens d'écrire un commentaire et je ne le vois pas ! censure ? Arrête de me faire rire , j'ai une greffe de la gencive et je dois la ménager ! pour répondre à ta question , je ne vais pas à Paris , le gîte et le couvert sont plus intéressants chez moi ( ma fille est piètre cuisinière et n'a pas de place ! )

Écrit par : Brigitte | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Pas rapide ce matin l'expédition , ça me fait radoter !!!

Écrit par : Brigitte | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Elle a de ces expressions aussi, elle te tend la perche...

Écrit par : Livfourmi | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

J'adÔre!!!!!

Écrit par : manoudanslaforet | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

quand même traverser tout Paris pour voir un généraliste... faut pas être trop mal en point !

Écrit par : liliplume | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

éplucher le poireau ........................ quelle drôle d'idée

Écrit par : maevina | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Miel citron chaud et sirop de sapin valent mieux que tous les médecins

Écrit par : pennylane22 | mardi, 21 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Le poireau n'a jamais soigné le rhume!

Écrit par : Clair | mercredi, 22 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Pas de billet aujourd'hui, es tu vraiment à l'agonie ainsi que l'a prédit la lumière de tes jours ? mdr !

Écrit par : Praline | mercredi, 22 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

:D

Écrit par : Berthoise | vendredi, 24 octobre 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire