Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 06 novembre 2014

Hier, j’ai acheté Télérama…

Et on a bu un café avec Bérangère. Qui va bien.
Heure-Bleue et elle se sont lancées dans la relation de souvenirs.
J’ai entendu parler de l’anniversaire des trente ans de la lumière de mes jours.
Il y a des jours, comme ça…

Comme je n’avais pas envie de me chamailler, je me suis contenté d’aller lire la note d’Heure-Bleue et les commentaires qu’elle avait soulevés.
J’en ai retiré rapidement l’impression que le principal obstacle à la communication reste le langage…
Une note qui, en réalité et en français de tous les jours, aurait pu se résumer à « je la préviens qu’elle risque des ennuis à faire ça et cette conne me traite de bobo socialo et me reproche de lire Télérama » a attiré les réflexions comme un scooter attire le zyva.
J’ai même été jaloux ! Oui, mes notes n’attirent généralement que peu de commentaires.
Bon, il est vrai qu’avec votre serviteur préféré, la maîtrise du sujet, la finesse de l’écriture, la pertinence des remarques et l’impertinence du propos ne peuvent guère que laisser muettes et admiratives mes lectrices chéries et maintenir à l’écart l’imprudent contradicteur…
Il a été reproché à la lumière de mes jours de mépriser ceux qui ne vont pas dans les musées et ont fait d’autres choix.
En survolant la note et ces commentaires, je m’aperçois que ceux qui lisent ne prêtent pas suffisamment attention à ce qui est écrit.
Un peu comme ceux qui n’écoutent pas parce que ça les empêche de parler, eux, vous voyez ?
Si j’admets quant à moi qu’on puisse faire d’autres choix qu’aller au musée et lire, j’avoue que me reprocher d’y aller et de consacrer plus de temps la lecture qu’à regarder J.P.Pernaut m’assoit.
Me faire traiter de « bobo socialo » parce que je préfère Flaubert à Mireille Mathieu… Franchement…
Sans parler de celle qui a laissé entendre ailleurs que je « tenais Heure-Bleue sous ma coupe ». C’est à ce genre de remarque qu’on sait qu’elle n’a jamais essayé d’attraper un chat sauvage à mains nues…
La lecture des commentaires se révéla finalement fort drôle.
Le truc est « parti en vrille » comme disent les djeuns.
Il en ressortait qu’Heure-Bleue méprisait l’artisan qui apparemment ne savait pas lire, le paysan n’était pas digne de l’attention du Parisien, etc.
Celles qui se revendiquaient « bobo » prenaient les autres pour des réacs.
Celles qui se revendiquaient « pas bobo » prenaient les autres pour des cons méprisants.
Bref, une saine ambiance de guerre civile régnait…
Alors qu’en prêtant un peu attention à ce qui était écrit, ça n’aurait dû donner lieu qu’à quelques hochements de tête.
J’ai été heureux que les auteurs de ces commentaires n’aient pas fait de la diplomatie leur métier.
On serait en guerre avec la moitié du monde et fâché avec l’autre moitié…

Commentaires

La Bérangère du blog d'avant? Si oui quelle chance!

Écrit par : mab | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

C'est tout à fait ça le Goût je reste muette d'admiration et je n'oserai oh grand jamais te contredire (pas folle la guêpe, je sais bien que tu aurais le dernier mot) quant à tenir Heure Bleue sous ta coupe ça m'étonnerait bien... (même si je ne vous connais pas "irl" comme l'on dit sur la blogosphère, on voit bien que ce n'est pas le cas).
Ps :
moi z'aussi je suis jalouse du nombre de commentaires sous la fameuse note d'Heure Bleue

Écrit par : Allye | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas sûre que tu aurais fait un bon diplomate: le style moqueur n'est pas bien vu et n'incite pas à la paix!

Écrit par : muse | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Moi aussi hier j'ai acheté télérama et j'ai été ravie de lire le courrier des lecteurs qui remerciait cet hebdo d'avoir su tirer un portrait de Johny le présentant comme un jeune enfant trimballé et sans parents stables ce qui peut expliquer ses difficultés à s'exprimer, Johny n'a pas été trés instruit, ne semble pas non plus tés cultivé quoi que...... Mais Johny chante bien (enfin Avant) et AH QUE JE L'AIME !

Écrit par : Ckan | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas celle qui dit que tu tiens Heure Bleue sous ta coupe, par contre j'ai voulu chasser un chat sauvage de ma maison... à mains nues... résultat une morsure profonde qui m'a valu un arrêt de travail d'un an ! alors ta comparaison elle fait flipper ! :)

Écrit par : Praline | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Telerama n° 3382 du 8 au 14 novembre 2014,Page 22, Honnête, signé : jean-paul Monmaud. Ah ah ah ah ! J'enquête je suis au RG en clandé !

Écrit par : Ckan | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Rien dans les post d'Heure Bleue ne m'a jamais laissé penser qu'elle méprisait ceux qui ne lisent pas, ne vont pas dans les musées.

je lis, beaucoup et me fiche comme d'une guigne que certains ne le fassent pas ( même si j'ai du mal quand je vois des maisons sans bouquins, je ne comprends pas comment on peur se passer d'un tel plaisir).

et je suis trés contente que tout le monde n'aille pas dan sles musées: il y aurait vraiment trop de monde;

Écrit par : Gisèle | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

et j'ai vu que ce matin HB en remettait une couche , ha ha ha !!!

Écrit par : liliplume | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Hé bien....

Écrit par : Berthoise | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Un jour heure bleue et le goût furent invités à s'exprimer. En public. ils furent caustiques et drôles. Et la télé rama comme quoi nul n'est pêcheur en son PAF !

Écrit par : Bérangère | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Merci pour cette heure ;-)

Écrit par : Bérangère | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

heure bleue sous ta coupe ??? AH! HA! HA ! HA !HA !HA !HA! ....etc................
A lire les com de Bérangère je comprends que son blog devait être très agréable !

Écrit par : emiliacelina | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Ainsi tu préfères flaubert à mireille mathieu ?! Franchement tu me déçois. Je nous croyais des points communs ! Moi je préfère Zola...

Écrit par : pennylane22 | jeudi, 06 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire